Amos 4

  1. Écoutez cette parole, génisses de Basan qui êtes sur la montagne de Samarie, vous qui opprimez les misérables, qui écrasez les indigents, et qui dites à vos maris : Apportez, et buvons !

    Amos insulta « les génisses de Basan », les femmes riches de la Samarie qui écrasaient les pauvres.

  2. Le Seigneur, l’Éternel, l’a juré par sa sainteté : Voici, les jours viendront pour vous où l’on vous enlèvera avec des crochets, et votre postérité avec des hameçons ;
  3. Vous sortirez par les brèches, chacune devant soi, et vous serez jetés dans la forteresse, dit l’Éternel.

    Amos 4:2-3
    Tout comme le monarque assyrien passait des crochets dans la lèvre inférieure de ses ennemis vaincus, les traînant par un hameçon, Dieu ferait de même avec les rebelles. Après le jugement dévastateur sur la ville, les rebelles ne sortiraient pas par les portes mais par les brèches de la ville.

  4. Allez à Béthel, et péchez ! Allez à Guilgal, et péchez davantage ! Offrez vos sacrifices chaque matin, et vos dîmes tous les trois jours !
  5. Faites vos sacrifices d’actions de grâces avec du levain ! Proclamez, publiez vos offrandes volontaires ! Car c’est là ce que vous aimez, enfants d’Israël, dit le Seigneur, l’Éternel.

    Amos 4:4-5
    Dieu leur lança une invitation sarcastique. Béthel et Guilgal devaient être des lieux saints et non pour le péché.

  6. Et moi, je vous ai envoyé la famine dans toutes vos villes, le manque de pain dans toutes vos demeures. Malgré cela, vous n’êtes pas revenus à moi, dit l’Éternel.
  7. Et moi, je vous ai refusé la pluie, lorsqu’il y avait encore trois mois jusqu’à la moisson ; j’ai fait pleuvoir sur une ville, et je n’ai pas fait pleuvoir sur une autre ville ; un champ a reçu la pluie, et un autre qui ne l’a pas reçue s’est desséché.
  8. Deux, trois villes sont allées vers une autre pour boire de l’eau, et elles n’ont point apaisé leur soif. Malgré cela, vous n’êtes pas revenus à moi, dit l’Éternel.
  9. Je vous ai frappés par la rouille et par la nielle ; vos nombreux jardins, vos vignes, vos figuiers et vos oliviers ont été dévorés par les sauterelles. Malgré cela, vous n’êtes pas revenus à moi, dit l’Éternel.
  10. J’ai envoyé parmi vous la peste, comme en Égypte ; j’ai tué vos jeunes gens par l’épée, et laissé prendre vos chevaux ; j’ai fait monter à vos narines l’infection de votre camp. Malgré cela, vous n’êtes pas revenus à moi, dit l’Éternel.
  11. Je vous ai bouleversés, comme Sodome et Gomorrhe, que Dieu détruisit ; et vous avez été comme un tison arraché de l’incendie. Malgré cela, vous n’êtes pas revenus à moi, dit l’Éternel…

    Amos 4:6-11
    Nous lisons dans Deutéronome 28 les conditions de la bénédiction et de la malédiction. Il est vrai que Dieu était responsable des jugements de son peuple dans le sens que c’est lui qui avait établi les termes de l’alliance. Cependant, c’est le peuple d’Israël qui choisit le chemin de la désobéissance. Le peuple récolta la malédiction promise. Qu’il soit clair que Dieu n’a jamais forcé son peuple à lui désobéir. En résumé, nous voyons donc ici la manifestation de la loi des semences et des récoltes : « Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption ; mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle. » (Galates 6:7-8). Approfondissez vos connaissances sur cette loi dans l’enseignement « La grande récolte ».

  12. C’est pourquoi je te traiterai de la même manière, Israël ; et puisque je te traiterai de la même manière, prépare-toi à la rencontre de ton Dieu, ô Israël !
  13. Car voici celui qui a formé les montagnes et créé le vent, et qui fait connaître à l’homme ses pensées, celui qui change l’aurore en ténèbres, et qui marche sur les hauteurs de la terre : son nom est l’Éternel, le Dieu des armées.

    Amos 4:12-13
    Le peuple de Dieu fut invité à se préparer à rencontrer son Dieu, le juste juge.