Aggée 2

  1. Le vingt et unième jour du septième mois, la parole de l’Éternel se révéla par Aggée, le prophète, en ces mots :
  2. Parle à Zorobabel, fils de Schealthiel, gouverneur de Juda, à Josué, fils de Jotsadak, le souverain sacrificateur, et au reste du peuple, et dis-leur :
  3. Quel est parmi vous le survivant qui ait vu cette maison dans sa gloire première ? Et comment la voyez-vous maintenant ? Telle qu’elle est, ne paraît-elle pas comme rien à vos yeux ?
  4. Maintenant fortifie-toi, Zorobabel ! dit l’Éternel. Fortifie-toi, Josué, fils de Jotsadak, souverain sacrificateur ! Fortifie-toi, peuple entier du pays ! Dit l’Éternel. Et travaillez ! Car je suis avec vous, dit l’Éternel des armées.
  5. Je reste fidèle à l’alliance que j’ai faite avec vous quand vous sortîtes de l’Égypte, et mon esprit est au milieu de vous ; ne craignez pas !
  6. Car ainsi parle l’Éternel des armées : encore un peu de temps, et j’ébranlerai les cieux et la terre, la mer et le sec ;
  7. J’ébranlerai toutes les nations ; les trésors de toutes les nations viendront, et je remplirai de gloire cette maison, dit l’Éternel des armées.
  8. L’argent est à moi, et l’or est à moi, dit l’Éternel des armées.
  9. La gloire de cette dernière maison sera plus grande que celle de la première, dit l’Éternel des armées ; et c’est dans ce lieu que je donnerai la paix, dit l’Éternel des armées.

    Aggée 2:1-9
    La génération qui eut vu le premier temple fut attristée en observant la reconstruction du second temple. Sa beauté était inférieure à celle du premier temple. C’est alors que le prophète Aggée leur annonça la future gloire du temple qui sera établie dans l’Âge du royaume (voir aussi Ésaïe 9, 60-62 et Michée 4-5), précisant au verset 8 que Dieu possédait l’or et l’argent. Autrement dit, l’Éternel pouvait garantir l’embellissement de ce temple glorieux. Commentons le verset 9 à partir de la traduction Nouvelle Bible Français Courant : « Ainsi la splendeur du nouveau temple [celui de la Nouvelle Jérusalem à venir, telle que mentionnée dans l’Apocalypse 21:1-2] surpassera celle du premier. Et en ce lieu [se référant à la Nouvelle Jérusalem] je vous accorderai la paix, c’est moi, le Seigneur de l’univers, qui le déclare. ». Cette paix à venir concerne l’Âge du royaume, après l’accomplissement de la promesse des verset 6 et 7 : « Car ainsi parle l’Éternel des armées : Encore un peu de temps, et j’ébranlerai les cieux et la terre, la mer et le sec ; j’ébranlerai toutes les nations ; les trésors de toutes les nations viendront, et je remplirai de gloire cette maison, dit l’Éternel des armées. ». Cette promesse concernant la transformation de la terre arrivera avant l’instauration du royaume de Dieu sur la terre. | Approfondissez vos connaissances sur l’étude de la fin des temps dans « L’apocalypse commenté ».

  10. le vingt-quatrième jour du neuvième mois, la seconde année de Darius, la parole de l’Éternel se révéla par Aggée, le prophète, en ces mots :
  11. Ainsi parle l’Éternel des armées : Propose aux sacrificateurs cette question sur la loi :
  12. Si quelqu’un porte dans le pan de son vêtement de la chair consacrée, et qu’il touche avec son vêtement du pain, des mets, du vin, de l’huile, ou un aliment quelconque, ces choses seront-elles sanctifiées ? Les sacrificateurs répondirent : Non !
  13. Et Aggée dit : Si quelqu’un souillé par le contact d’un cadavre touche toutes ces choses, seront-elles souillées ? Les sacrificateurs répondirent : elles seront souillées.
  14. Alors Aggée, reprenant la parole, dit : Tel est ce peuple, telle est cette nation devant moi, dit l’Éternel, telles sont toutes les œuvres de leurs mains ; ce qu’ils m’offrent là est souillé.

    Aggée 2:10-14
    Le prophète Aggée confronta le peuple de Juda pour leur avarice passée, leur expliquant qu’ils avaient été souillés.

  15. Considérez donc attentivement ce qui s’est passé jusqu’à ce jour, avant qu’on eût mis pierre sur pierre au temple de l’Éternel !
  16. Alors, quand on venait à un tas de vingt mesures, il n’y en avait que dix ; quand on venait à la cuve pour puiser cinquante mesures, il n’y en avait que vingt.
  17. Je vous ai frappés par la rouille et par la nielle, et par la grêle ; j’ai frappé tout le travail de vos mains. Malgré cela, vous n’êtes pas revenus à moi, dit l’Éternel.
  18. Considérez attentivement ce qui s’est passé jusqu’à ce jour, jusqu’au vingt-quatrième jour du neuvième mois, depuis le jour où le temple de l’Éternel a été fondé, considérez-le attentivement !
  19. Y avait-il encore de la semence dans les greniers ? Même la vigne, le figuier, le grenadier et l’olivier, n’ont rien rapporté. Mais dès ce jour je répandrai ma bénédiction.

    Aggée 2:15-19
    Malgré leurs fautes passées, l’Éternel annonça la bénédiction à venir sur son peuple, si ce dernier considérait ce qui s’était passé autrefois. De toute évidence, l’Éternel les appela à la repentance.

  20. La parole de l’Éternel fut adressée pour la seconde fois à Aggée, le vingt-quatrième jour du mois, en ces mots :
  21. Parle à Zorobabel, gouverneur de Juda, et dis : J’ébranlerai les cieux et la terre ;
  22. Je renverserai le trône des royaumes, je détruirai la force des royaumes des nations, je renverserai les chars et ceux qui les montent ; les chevaux et leurs cavaliers seront abattus, l’un par l’épée de l’autre.
  23. En ce jour-là, dit l’Éternel des armées, je te prendrai, Zorobabel, fils de Schealthiel, mon serviteur, dit l’Éternel, et je te garderai comme un sceau ; car je t’ai choisi, dit l’Éternel des armées.

    Aggée 2:20-23
    Dieu fit une promesse de bénédiction à Zorobabel. Au-delà d’être un gouverneur, Dieu déclara qu’il était un homme choisi de l’Éternel.