Comme Jésus

FAIRE COMME JÉSUS SERA TOUJOURS VOTRE MEILLEURE OPTION, ET ÊTRE COMME JÉSUS VOUS AMÈNERA TOUJOURS PLUS HAUT.

Jésus est venu sur la terre vous révéler le cœur du Père. Il faisait ce qu’il voyait le Père faire.

[…] En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, sinon ce qu’il voit le Père accomplir. Tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.
Jean 5:19 (Bible, traduction Segond 21)

Le verset suivant vous donne des clés pour pouvoir être transformés à l’image de Jésus :

Nous tous qui, sans voile sur le visage, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés à son image, de gloire en gloire, par l’Esprit du Seigneur.
2 Corinthiens 3:18 (Bible, traduction Segond 21)

La Bible montre, à travers les différentes alliances qu’on retrouve dans l’ancien testament, le désir de Dieu de toujours tendre la main vers l’homme pour créer une relation avec lui.

Jésus est venu apporter les commandements à un niveau plus élevé

La loi de Moïse dit : « Aimes ton Dieu de tout ton coeur de toute ta force et aimes ton prochain comme toi-même. »

Et Jésus dit :

Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. C’est à cela que tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres.
Jean 13:34-35 (Bible, traduction Segond 21)

Le pasteur Samuel Béland souligne la différence entre l’ancien commandement et le nouveau commandement. Dans l’ancien testament il était question d’aimer son prochain comme soi-même.

Jésus dit : « Aimez-vous les uns les autres comme Je vous ai aimés. »

Une personne avec une raison saine s’aime et ne se fait pas de mal. Aimer les autres comme soi-même, est donc forcément une bonne base. Mais Jésus vous commande d’aimer les autres de la même manière qu’il vous a aimé.

Comment pouvez-vous vous aimer exactement comme Jésus vous aime ?

APPRENDRE À S’AIMER COMME JÉSUS

Le pasteur Samuel Béland vous invite à réécouter deux messages :
– « Transformé à son image » par le pasteur Gwen Dressaire
– « La révélation de la nouvelle création » par le pasteur Joël Spinks

Comprendre qui vous êtes devenus en Christ, vous amène à agir comme des enfants de Dieu et à vivre dans une dimension de royauté, tout comme feraient les enfants d’une famille royale terrestre. Votre identité détermine donc votre valeur.
C’est la raison pour laquelle l’ennemi essaiera toujours de s’attaquer à l’identité des enfants de Dieu pour leur enlever leur puissance et les empêcher de répondre à l’appel de Dieu.

Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire […]
Jean 10:10 (Bible, traduction Segond 21)

Gédéon, un homme Israélite qui ne considérait pas sa valeur, ne s’attendait pas à recevoir la visite surnaturelle de l’ange de l’Éternel qui l’interpella comme étant un vaillant héros. Tout comme ce personnage biblique, le pasteur Samuel Béland se voyait comme un homme ordinaire qui ne s’était jamais démarqué. Mais avec le temps, il a découvert que sa perception de lui-même était totalement fausse. Il avait des dons qu’il ne voyait tout simplement pas parce qu’il se comparait aux autres et se voyait avec les yeux des autres. Plus tard, il a fini par reconnaître que le fait d’être bon dans plusieurs choses était probablement sa plus grande force, et qu’il était lui-même appelé à une mission spécifique sans le savoir.

L’ange de l’Éternel lui apparut, et lui dit : L’Éternel est avec toi, vaillant héros ! Gédéon lui dit : Ah ! Mon seigneur, si l’Éternel est avec nous, pourquoi tout cela nous est-il arrivé ? Où sont tous ses actes merveilleux, ceux que nos pères nous racontent quand ils disent : « L’Éternel ne nous a-t-il pas fait sortir d’Egypte ? » Maintenant l’Éternel nous abandonne et nous livre entre les mains de Madian ! » L’Eternel se tourna vers lui et dit : « Va avec la force que tu as et délivre Israël de l’oppression de Madian. N’est-ce pas moi qui t’envoie ? » Gédéon lui dit : « Ah ! Mon seigneur, avec quoi délivrerai-je Israël ? Mon clan est le plus faible de Manassé et je suis le plus petit dans la famille de mon père. […]
Juges 6:12-15 (Bible, traduction Segond 21)

Une fausse perception de vous-même diminue votre valeur et vous pousse à vous cacher pour ne pas répondre à l’appel de Dieu. C’est l’ennemi qui vous fait croire que vous êtes insignifiant.
Il y a malheureusement de nombreuses personnes qui cachent leur destinée derrière une fausse humilité.

L’histoire de Gédéon enseigne quatre points essentiels pour pouvoir s’aimer comme Jésus :

CROIRE À CE QUE DIEU DIT DE VOUS

Vous êtes un vaillant héros, vous êtes un enfant de Dieu !

L’ange de l’Éternel lui apparut, et lui dit : L’Éternel est avec toi, vaillant héros !
Juges 6:12 (Bible, traduction Segond 21)

Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu […].
Jean 1:12 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

En tant qu’enfant de Dieu, vous êtes un vaillant héros appelé au ministère à temps plein : que ce soit à l’église ou en dehors de l’église.

Il est écrit :

Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair […].
Joël 2:28 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Le réveil implique donc toute chair. Tant que vous vivez dans votre corps de chair non glorifié, vous devez porter le réveil, c’est ainsi que l’Église est glorifiée, remplie de la puissance du Saint-Esprit pour être en mesure d’avoir un impact dans la vie des gens.

CROIRE QUE DIEU EST TOUJOURS AVEC VOUS ET NE VOUS ABANDONNERA JAMAIS.

Gédéon avait douté de la présence de Dieu au milieu de son peuple, car il ne voyait qu’avec ses yeux naturels, sans reconnaître que c’était à cause de tous les actes de désobéissance commis par ses pères.

Quand vous vous levez le matin, vous pouvez dire : « Je suis enfant de Dieu, Dieu est avec moi dans tout ce que je fais, tout ce que je touche est béni, je suis oint pour faire tout ce que je dois faire aujourd’hui. »

ALLEZ AVEC LA FORCE QUE VOUS AVEZ

Quand Dieu vous appelle, il faut simplement obéir et faire le premier pas. Dieu se chargera lui-même du reste. La force que vous avez multipliée par celle de Dieu devient énorme et puissante.

Le pasteur Samuel Béland cite un psaume qu’il affectionne particulièrement :

Ô ma force ! C’est toi que je célébrerai, car Dieu, mon Dieu tout bon, est ma haute retraite.
Psaume 59:18 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

CROIRE QUE C’EST DIEU QUI VOUS ENVOIE

Vous n’êtes pas appelés à simplement exister, mais à vivre et transformer le climat spirituel partout où vous vous trouvez, sachant que c’est Dieu qui vous envoie. Dieu vous aime.

Un homme de Dieu a dit :
« Je ne peux pas me permettre d’avoir une pensée à mon égard qui n’est pas celle de Dieu. »

Vous devez laisser Dieu transformer vos pensées. Vous ne devez pas non plus avoir une pensée qui n’est pas celle de Dieu à l’égard des autres. Il est écrit :

Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie.
Proverbe 4:23 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ.
2 Corinthiens 10:5 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Vos pensées viennent de Dieu, de vous-même ou de l’ennemi, et c’est Dieu qui vous donne le discernement en lisant sa Parole. Cette dernière vous transforme de gloire en gloire et fait de vous des dignes représentants de Jésus sur la terre.

AIMER COMME JÉSUS

Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.
À ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres.
Jean 13:34-35 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Jésus vous donne ce commandement car il vous est facile d’aimer ceux qui vous aiment et vous honorent. Les païens en font autant. Mais aimer tout le monde demande un effort supplémentaire.

Jésus est venu sur la terre comme un roi serviteur :

Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres, […]
Jean 13:14-15 (Bible, traduction Segond 21)

Lisez les évangiles avec une soif de connaître la personne de Jésus, car c’est lui qui vous révèle le cœur du Père. Et plus vous connaissez le cœur du Père, plus vous êtes transformé pour être capable d’aimer les autres comme Jésus les aime.
Le verset qui suit vous enseigne comment rester focalisé sur Jésus.

S’il y a donc de l’encouragement en Christ, s’il y a de la consolation dans l’amour, s’il y a une communion de l’Esprit, s’il y a de la tendresse et de la compassion, rendez ma joie parfaite en vivant en plein accord. Ayez un même amour, un même cœur, une unité de pensée. Ne faites rien par esprit de rivalité ou par désir d’une gloire sans valeur, mais avec humilité considérez les autres comme supérieurs à vous-mêmes. Que chacun de vous, au lieu de regarder à ses propres intérêts, regarde aussi à ceux des autres. Que votre attitude soit identique à celle de Jésus-Christ : lui qui est de condition divine, il n’a pas regardé son égalité avec Dieu comme un butin à préserver, mais il s’est dépouillé lui-même en prenant une condition de serviteur, en devenant semblable aux êtres humains. Reconnu comme un simple homme, il s’est humilié lui-même en faisant preuve d’obéissance jusqu’à la mort, même la mort sur la croix.
Philippiens 2:1-8 (Bible, traduction Segond 21)

Quand vous mettez toute votre énergie à vouloir être comme Jésus, Dieu s’occupe de tout le reste, selon qu’il est écrit :

Recherchez d’abord le royaume et la justice de Dieu, et tout cela vous sera donné en plus.
Matthieu 6:33 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

AIMER AVEC VÉRITÉ ET GRÂCE

Mais à tous ceux qui l’ont acceptée, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le droit de devenir enfants de Dieu, puisqu’ils sont nés non du fait de la nature, ni par une volonté humaine, ni par la volonté d’un mari, mais qu’ils sont nés de Dieu.
Et la Parole s’est faite homme, elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père.
Jean 1:12-14 (Bible, traduction Segond 21)

Aimer comme Jésus, c’est aimer avec cent pour cent de vérité, appuyé sur la parole de Dieu, et cent pour cent de grâce, rempli de l’amour de Dieu. Car Jésus était plein de grâce et de vérité. Il n’y a donc pas d’équilibre entre la grâce et la vérité, et on ne peut apporter la vérité en omettant la grâce.

[…] la vérité vous rendra libres.
Jean 8:32 (Bible, traduction Segond 21)

C’est la vérité qui rend libre. La grâce ne rend pas libre. C’est la vérité qui rend libre, dans la grâce de Dieu. Si la grâce est prêchée sans la vérité, il n’y a pas de transformation parce qu’il n’y a pas de liberté.

SERVIR DE FAÇON DÉSINTÉRESSÉE

Servir les autres de façon désintéressée, c’est permettre à la faveur surnaturelle de Dieu de s’installer dans votre vie. C’est la clé pour recevoir de la part de Dieu ce à quoi vous aspirez.
Le pasteur Samuel Béland cite l’exemple d’une femme de Dieu remarquable du nom de Heidi Baker dont le ministère a été radicalement transformé par une visitation divine. Cette femme de Dieu est devenue pour lui un modèle d’humilité, d’amour et d’honneur.
Ne faisant acception de personne, elle se comportait de la même manière avec tous ceux qu’elle rencontrait grands ou petits.

« SENTIR COMME JÉSUS »

Ceux qui vous rencontrent, rencontrent-ils Jésus ? Sentent-ils l’odeur de sa connaissance à travers vos gestes, vos paroles, votre sourire et votre façon d’être ? Votre présence communique-t-elle le repos ? Car la présence de Jésus est douce et légère.

Jésus a dit :

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués […] et je vous donnerai du repos.
Matthieu 11:28 (Bible, traduction Segond 21)

C’est important de faire de l’introspection régulièrement. Avez-vous été comme Jésus ou avez-vous revêtu votre carapace de chrétien religieux ? Jésus n’aimait pas l’esprit religieux. Il n’était pas impressionné par les religieux de son époque.

Jésus n’est pas venu chercher des personnes comme lui. Les apôtres qu’il avait choisis étaient tous différents venant de milieux différents, mais l’Esprit qu’il leur a laissé les a tous glorifiés.

Nous tous qui, sans voile sur le visage, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés à son image, de gloire en gloire, par l’Esprit du Seigneur.
2 Corinthiens 3:18 (Bible, traduction Segond 21)

Cherchez Jésus et rapprochez-vous toujours plus de lui. Venez à lui, simplement et tel que vous êtes, pour le contempler comme dans un miroir afin de le refléter. Plus vous le contemplez, plus vous lui ressemblez et plus les gens verront Jésus à travers vous. Ce n’est pas par vos propres efforts, mais par son esprit que vous êtes ainsi transformé. Vous êtes oint pour apporter une bonne nouvelle.

Le pasteur Samuel Béland aime l’église car Jésus aime l’Église. Vous de même, en comprenant cela, vous commencerez à l’aimer. Ne critiquez pas l’Église de Dieu, mais prononcez sur elle des paroles de bénédiction.

 

 

 

 

Êtes-vous béni par le travail effectué par l’équipe du département « Les publications Victoire » ?

Avez-vous pensé à être un canal de bénédiction vous-même ?

Si vous avez à coeur de servir le seigneur Jésus avec les talents que Dieu vous donné, inscrivez-vous et recevez un document de présentation du département, un mot du directeur et plusieurs catégories de services potentiels (transcription, relecture orthographique, gestion de contenu, organisation, graphisme, …).

Prenez votre place à nos côtés pour glorifier Dieu avec vos capacités et des actions concrètes.