La grande récolte | partie 1

Choisissez vos semences

Il existe plusieurs sortes de récoltes. Vous avez besoin de connaître les différents types de récoltes qui peuvent être activées pour vous, afin que vous puissiez choisir les semences que vous voulez voir grandir et porter du fruit dans votre vie.

Si vous avez choisi de mauvaises semences dans le passé, vous avez le droit de les déraciner maintenant dans le nom de Jésus pour ne pas récolter de mauvaises choses dans votre présent et votre futur que vous ne voulez pas vivre.

Les agriculteurs vont semer du maïs s’ils veulent récolter du maïs. Vous pouvez choisir votre récolte en fonction de la semence que vous aurez plantée !

Ne dites-vous pas qu’il y a encore quatre mois jusqu’à la moisson ? Voici, je vous le dis, levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson.
Jean 4:35 (Bible, LSG)

LA RÉCOLTE D’ÂMES

Une sorte de récolte est celle des âmes : des gens entendent la bonne nouvelle de l’Évangile, ils se donnent à Jésus-Christ. Vous pouvez récolter ces âmes précieuses autour de vous que Dieu aime et les voir avec vous dans les voies du Seigneur.

LA RÉCOLTE D’UNE VIE SEMÉE POUR DIEU

Jésus répondit : Je vous le dis en vérité, il n’est personne qui, ayant quitté,
à cause de moi et à cause de la bonne nouvelle, sa maison, ou ses frères, ou ses soeurs, ou sa mère, ou son père, ou ses enfants, ou ses terres, ne reçoive au centuple, présentement dans ce siècle-ci, des maisons, des frères, des soeurs, des mères, des enfants, et des terres, avec des persécutions, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle.
Marc 10:29-30 (Bible, LSG)

Ce texte évoque des récoltes et des persécutions : une personne qui s’engage pour Dieu, prête à tout abandonner pour Jésus et son Évangile, est soutenue par Dieu lui-même. Le diable voit cela et il attaque parce qu’il ne veut pas de cette récolte dans la vie de cette personne. La persécution vient des esprits religieux.

Jésus prévient que vous allez voir la bénédiction dans votre vie, vous allez voir la récolte, mais il faut aussi que vous vous prépariez à une opposition spirituelle. Les démons veulent limiter l’Église de Jésus-Christ dans tous les domaines, car si vous êtes limité, vous l’êtes également dans votre impact.

Satan veut régner, il ne veut pas que les enfants de Dieu entendent parler de leur héritage en Jésus-Christ. La Bible dit que le peuple de Dieu périt par manque de connaissance : on peut croire la tradition, et se faire voler. Mais aujourd’hui vous pouvez faire le choix de croire la Parole de Dieu !

LA RÉCOLTE ÉCONOMIQUE

Donnez, et l’on vous donnera, on versera dans le pan de votre vêtement une bonne mesure bien tassée, secouée et débordante ; car on emploiera, à votre égard, la mesure dont vous vous serez servis pour mesurer.
Luc 6:38 (Bible, LSG)

Pour en savoir plus sur les récoltes financières, vous pouvez télécharger l’enseignement spécial : « Économie du Royaume », sur eglisedelavictoire.com/economie.

Avant de parler plus précisément des récoltes, il est important de comprendre la loi qui se cache derrière les semences et les récoltes.

QUI PARLE DE RÉCOLTE, PARLE DE SEMENCE !

Tant que la terre demeurera, les semences et la récolte [ … ] ne cesseront pas.
Genèse 8:22 (Bible, KJV)

Cette loi demeure, car la terre est toujours là et vous y vivez. Vous allez récolter ce que vous semez :

Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption ; mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle.
Galates 6:7-8 (Bible, LSG)

Que ce soit dans le naturel ou dans le spirituel c’est la même chose, vous ne pouvez pas récolter autre chose que ce que vous semez.

CHOISISSEZ VOS SEMENCES POUR TOUTE VOTRE VIE !

LA SEMENCE DE DIEU POUR L’HUMANITÉ

Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné Jésus (il l’a semé) pour que le monde soit sauvé par lui (la récolte).

Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.
Jean 3:17 (Bible, LSG)

Dieu veut que le monde soit sauvé par Jésus et non jugé, mais pourtant il est fréquent de croire que le but de Jésus est de juger tous les hommes. Oui effectivement un jour toute personne sera devant lui et jugée par lui, mais ce temps n’est pas encore arrivé, il est venu dans le monde pour sauver et non juger !

L’ATTITUDE CHRÉTIENNE EST TYPIQUEMENT CELUI DU JUGEMENT !
Est-ce qu’en tant que chrétien, enfant de Dieu, vous vivez avec un cœur aimant ou dans le jugement ?

CETTE SEMENCE DE JUGEMENT PRODUIT TOUT CE QUE VOUS NE VOULEZ PAS VOIR DANS VOTRE VIE !

Car pour ceux qui sont unis à Jésus-Christ, ce qui importe, ce n’est pas d’être circoncis ou incirconcis, c’est d’avoir la foi, une foi qui se traduit par des actes inspirés par l’amour.
Galates 5:6 (Bible, Semeur)

Votre foi agit par l’amour. Vous avez l’autorité de changer les choses dans votre vie.

SEMEZ DE LA GRÂCE AU LIEU DU JUGEMENT !

Vous pouvez juger 24h/24, mais vous avez l’opportunité de choisir.

Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez. Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? Ou comment peux-tu dire à ton frère : Laisse-moi ôter une paille de ton oeil, toi qui as une poutre dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère.
Matthieu 7:1-5 (Bible, LSG)

Le jugement est une semence qui produira une récolte de jugement dans votre vie. Si vous jugez votre prochain, Jésus vous dit que vous êtes un hypocrite. Regardez d’abord ce qui doit être changé dans votre vie. Quand on juge, on se place au-dessus de la personne qui est jugée. Qui est qualifié pour juger ?

Voici une définition du jugement : Déterminer si quelqu’un est coupable ou non et s’il mérite d’être puni ou non.

Si vous jugez :
– vous n’aimez pas ;
– vous êtes orgueilleux en prenant le rôle d’un juge ;
– vous agissez comme si vous étiez qualifié pour juger quelqu’un ;
– alors vous êtes dans l’hypocrisie.

Ne vous posez pas en juges d’autrui, et vous ne serez pas vous-mêmes jugés. Gardez-vous de condamner les autres, et, à votre tour, vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez vous-mêmes pardonnés.
Luc 6:37 (Bible, Semeur)

Jésus est le juge et à le droit de juger, mais pourtant Jésus a montré de la grâce.

L’EXEMPLE GRACIEUX DE JÉSUS-CHRIST :

Tout à coup, les spécialistes de la Loi et les pharisiens traînèrent devant lui une femme qui avait été prise en flagrant délit d’adultère. Ils la firent avancer dans la foule et la placèrent, bien en vue, devant Jésus. Maître, lui dirent-ils, cette femme a commis un adultère ; elle a été prise sur le fait. Or, dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider les femmes de ce genre. Toi, quel est ton jugement sur ce cas ? En lui posant cette question, ils voulaient lui tendre un piège, dans l’espoir de trouver quelque prétexte pour l’accuser. Mais Jésus se baissa et se mit à écrire du doigt sur le sol. Eux, ils insistaient, répétant leur question. Alors il se releva et leur dit : Que celui d’entre vous qui n’a jamais péché lui jette la première pierre ! Puis il se baissa de nouveau et se remit à écrire sur le sol. Après avoir entendu ces paroles, ils s’esquivèrent l’un après l’autre, à commencer par les plus âgés, laissant finalement Jésus seul avec la femme, qui était restée au milieu de la cour du Temple. Alors Jésus leva la tête et lui dit : Eh bien, où sont donc passés tes accusateurs ? Personne ne t’a condamnée ? Personne, Seigneur, lui répondit-elle. Alors Jésus reprit : Je ne te condamne pas non plus. Va, mais désormais, ne pèche plus.
Jean 8:3-11 (Bible, Semeur)

Jésus est contre le péché, parce qu’il détruit. Le salaire du péché c’est la mort. Mais Jésus était pour la femme pécheresse. Il a décidé de lui offrir de la grâce dans sa vie au lieu de la loi.

JÉSUS PARDONNE UN HOMME VIVANT SOUS LA CONDAMNATION :

Quelques jours après, Jésus revint à Capernaüm. On apprit qu’il était à la maison, et il s’assembla un si grand nombre de personnes que l’espace devant la porte ne pouvait plus les contenir. Il leur annonçait la parole. Des gens vinrent à lui, amenant un paralytique porté par quatre hommes. Comme ils ne pouvaient l’aborder, à cause de la foule, ils découvrirent le toit de la maison où il était, et ils descendirent par cette ouverture le lit sur lequel le paralytique était couché. Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique : Mon enfant, tes péchés sont pardonnés*. Il y avait là quelques scribes, qui étaient assis, et qui se disaient au dedans d’eux : Comment cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés, si ce n’est Dieu seul ? Jésus, ayant aussitôt connu par son esprit ce qu’ils pensaient au dedans d’eux, leur dit : Pourquoi avez-vous de telles pensées dans vos coeurs ? Lequel est le plus aisé, de dire au paralytique : Tes péchés sont pardonnés, ou de dire : Lève-toi, prends ton lit, et marche ? Or, afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés : Je te l’ordonne, dit-il au paralytique, lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison. Et, à l’instant, il se leva, prit son lit, et sortit en présence de tout le monde, de sorte qu’ils étaient tous dans l’étonnement et glorifiaient Dieu, disant : Nous n’avons jamais rien vu de pareil.
Marc 2:1-12 (Bible, LSG)

* discernement de Jésus

Jésus déclare au paralytique que ses péchés sont pardonnés. Quel est le rapport ? Jésus a discerné son premier besoin qui était d’être délivré de la condamnation avant d’être délivré dans son infirmité.

JÉSUS PARDONNE MÊME LES SOLDATS QUI LE TORTURAIENT :

Jésus pria : Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font. Les soldats se partagèrent ses vêtements en les tirant au sort.
Luc 23:34 (Bible, Semeur)

La puissance qui pardonne le péché, c’est la même puissance qui guérit le corps ! La puissance du non-pardon est la même puissance qui rend malade.

Tout ce que vous vivez est spirituel. Tout ce que vous semez a des répercussions dans votre vie et celles de ceux qui sont autour de vous.

PARENTHÈSE : « MAIS IL FAUT JUGER ! »

Voici le verset que beaucoup de gens prennent comme référence pour se permettre de juger les autres :

L’homme spirituel, au contraire, juge de tout*, et il n’est lui-même jugé par personne.
1 Corinthiens 2:15 (Bible, LSG)

* discerne toutes choses spirituelles

Ceux qui sont spirituels peuvent tout évaluer […]
1 Corinthiens 2:15 (Bible, Nouvelle traduction vivante)

Le contexte de ce verset évoque toutes choses spirituelles. Dieu vous appelle à discerner entre le bien et le mal. Personne n’a l’autorité de vous juger si vous discernez déjà le bien et le mal, en ayant la pensée de Christ en vous.

Il y a une différence entre évaluer et juger une action, et juger les cœurs des gens.

Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.
1 Jean 4:1 (Bible, LSG)

Dans l’illustration d’une femme qui se ferait battre par son mari, cette femme pourrait juger que ce comportement, cette action de son mari, est innaceptable. Et elle va se retirer par devoir de se protéger.

La plupart du temps, les jugements que l’on retrouve dans l’église ne sont pas si graves que le cas que je viens de citer. Nous jugeons plutôt : les cheveux sont trop courts ou trop longs, la personne ne vous a pas salué, les vêtements sont trop serrés…

En tant qu’enfant de Dieu, vous êtes appelé à juger les influences spirituelles et les comportements, mais pas les cœurs des gens.

Ne te lie pas d’amitié avec un homme coléreux* et ne fréquente pas celui qui s’emporte pour un rien de peur d’acquérir le même comportement et de mettre ainsi ta vie en péril.
Proverbes 22:24-25 (Bible, Semeur)

* vous devez l’identifier

Éloignez-vous d’eux*.
Romains 16:17 (Bible, LSG)

* concernant certains comportements

Ne jugez pas selon l’apparence, mais jugez selon la justice.
Jean 7:24 (Bible, LSG)

Vous devez juger les comportements et les influences spirituelles qui pourraient être dangereuses pour vous et/ou l’Église.

NE JUGEZ PAS LES COEURS, NI LES MOTIVATIONS…

Vous ne pouvez pas connaître le cœur d’une personne.
SEUL DIEU CONNAÎT LES COEURS !

[ … ] Celui qui me juge, c’est le Seigneur. C’est pourquoi ne jugez de rien avant le temps, jusqu’à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des cœurs. Alors chacun recevra de Dieu la louange qui lui sera due.
1 Corinthiens 4:4-5 (Bible, LSG)

Si vous comprenez cela, vous allez avoir un comportement différent, vous allez semer maintenant pour votre récolte future.

Vous semez aujourd’hui ce que vous allez récolter demain. Si vous voulez récolter la santé dans votre vie, la provision nécessaire pour accomplir la volonté de Dieu, les promesses de Dieu dans votre vie, vous devez semer les bonnes semences. Ne semez pas les mauvaises herbes !

Le problème : c’est quand l’Église juge les cœurs des gens.

Qui es-tu, toi qui juges un serviteur d’autrui ? S’il se tient debout, ou s’il tombe, cela regarde son maître. Mais il se tiendra debout, car le Seigneur a le pouvoir de l’affermir.
Romains 14:4 (Bible, LSG)

Le pasteur Joël Spinks évoque un partage du docteur Kenneth E. Hagin qui avait vécu une certaine situation au début de son ministère. Il s’était retrouvé dans une réunion où d’autres pasteurs discutaient et jugeaient la vie d’un pasteur qui n’était pas présent avec eux. Le Seigneur lui a révélé ce verset pour lui indiquer qu’il n’était pas bon de juger. Ces pasteurs étaient en train de discuter sur la vie d’un homme, alors que ce n’était pas leurs affaires. En tant que pasteur il est possible d’avoir à gérer des situations difficiles : cela doit être fait avec un cœur comme Dieu, qui veut restaurer, secourir, guérir, mais jamais avec un cœur qui juge.

Pourquoi jugez-vous votre frère ? Pourquoi méprisez-vous votre frère ? Dieu est le juge et il mettra en lumière toute chose.

Mais toi, pourquoi juges-tu ton frère ? ou toi, pourquoi méprises-tu ton frère ? puisque nous comparaîtrons tous devant le tribunal de Dieu.
Romains 14:10 (Bible, LSG)

Les jugements des coeurs et l’hypocrisie repoussent ceux qui sont perdus.

Juger implique un jugement à venir. Pourtant :

Oui, vraiment, je vous l’assure : celui qui écoute ce que je dis et qui place sa confiance dans le Père qui m’a envoyé, possède, dès à présent, la vie éternelle et il ne sera pas condamné ; il est déjà passé de la mort à la vie.
Jean 5:24 (Bible, LSG)

Une fois sauvé, vous ne passerez plus jamais en jugement dans le sens d’être condamné, parce que vos péchés sont déjà pardonnés. Vous ne serez jamais jugé pour des péchés mais se sont vos oeuvres qui seront jugées :

[ … ] Alors chacun recevra de Dieu la louange qui lui sera due.
1 Corinthiens 4:5 (Bible, LSG)

Vos actions seront jugées, lorsque vous passerez devant le tribunal de Christ. Auront-elles été faites avec un bon cœur, ou avec une mauvaise motivation ? Si en passant par le feu elles demeurent, alors gloire à Dieu, vous aurez une louange pour votre obéissance.

Toi qui juges, tu es donc inexcusable ; car, en jugeant les autres, tu te condamnes toi-même, puisque toi qui juges, tu fais les mêmes choses.
Romains 2:1 (Bible, LSG)

Vous faites les mêmes choses, d’une même nature, des choses qui ne sont pas parfaites. Si tout le monde disait maintenant : « J’arrête de juger ! », discerner, oui, mais condamner, non.

Ne parlez point mal les uns des autres, frères. Celui qui parle mal d’un frère, ou qui juge son frère, parle mal de la loi et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu n’es pas observateur de la loi, mais tu en es juge. Un seul est législateur et juge, c’est celui qui peut sauver et perdre ; mais toi, qui es-tu, qui juges le prochain ?
Jacques 4:11-12 (Bible, LSG)

Faites accueil à celui qui est faible dans la foi, et ne discutez pas sur les opinions.
Romains 14:1 (Bible, LSG)

Quelqu’un peut avoir une autre opinion que vous, et vous n’avez pas besoin de donner votre version ou votre position ou corriger les gens tout le temps : votre travail est d’aimer les gens !

Faites ce que Dieu vous demande de faire, si ce n’est pas dans votre mandat de la part de Dieu, n’intervenez pas dans ce qu’il ne vous a pas demandé. Certains sont appelés en politique, dans la santé, dans l’éducation, dans le social, … vous devez savoir quel est votre couloir, le chemin que Dieu a préparé pour vous : si vous vous éloignez de ce chemin, vous allez récolter des choses que vous ne devriez pas voir dans votre vie !

Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée.
Matthieu 12:36 (Bible, LSG)

VOTRE JUGEMENT CONTRE VOTRE PROCHAIN PRODUIT UNE RÉCOLTE DE JUGEMENT CONTRE VOUS

Si vous ne marchez pas dans la miséricorde envers les autres, vous ne pourrez pas recevoir la miséricorde divine :

Si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.
Marc 11:26 (Bible, LSG)

Vous devez être miséricordieux, vous devez pardonner pour être vous-même pardonné.

LA RÈGLE D’OR

Faites pour les autres exactement ce que vous voulez qu’ils fassent pour vous.
Luc 6:31 (Bible, Version français courant)

POURQUOI ? C’EST BIEN ET TOUT VOUS REVIENDRA !

Vous êtes le corps de Christ, quand vous écrivez, quand vous parlez, quand vous vous tenez quelque part, est-ce que vous le représentez de la bonne manière ? Vous avez une réputation et un témoignage à protéger ! Est-ce que dans vos échanges vous respectez la Parole de Dieu, est-ce que ce que vous exprimez est édifiant ? bon ? encourageant ? aimable ? Vous placez-vous juge de quelqu’un d’autre ?

Vous pouvez ne pas vous exprimer sur certains sujets pour ne pas produire des jugements, des critiques et semer de mauvaises choses dans la vie des autres et dans la vôtre.

Si vous voulez vivre toutes les promesses de Dieu dans votre vie, faites attention à vos semences !

NE VOUS FAITES PAS DÉVORER

Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.
1 Pierre 5:8 (Bible, LSG)

La version anglaise de ce verset déclare : « … qui il pourra dévorer ». Il existe deux catégories de chrétiens : ceux que le diable peut dévorer et ceux qu’il ne peut pas. Vous pouvez devenir un chrétien non-comestible pour Satan.

Comment Satan, l’accusateur des frères (Apocalypse 12:10), peut-il dévorer des chrétiens s’ils sont des enfants de Dieu ?

Si vous jugez ou accusez quelqu’un, les démons montent un dossier d’accusation contre vous. L’accusateur vous accuse jour et nuit AVEC les accusations que vous avez prononcées sur quelqu’un. C’est la loi des semences et des récoltes !

Ne lui donnez pas un accès par vos PAROLES D’ACCUSATIONS !

Si vous vous mettez en colère, ne péchez point ; que le soleil ne se couche pas sur votre colère, et ne donnez pas accès au diable.
Éphésiens 4:26-27 (Bible, LSG)

Votre colère peut entraîner des paroles colériques : de mépris, de jugement, d’accusation, … et vous risquez de récolter le fruit de ces paroles vous-même.

Si vous vous faites dévorer, c’est parce que le diable a une porte d’accès à votre vie. Pour mettre fin à toutes ces récoltes négatives, vous devez pardonner. Si vous pardonnez, vous ne jugez pas.

La bonne nouvelle est que vous avez l’autorité d’arrêter la récolte du jugement :

Si nous nous jugions nous-mêmes, nous ne serions pas jugés. Mais quand nous sommes jugés, nous sommes châtiés par le Seigneur, afin que nous ne soyons pas condamnés avec le monde.
1 Corinthiens 11:31-32 (Bible, LSG)

Vous n’êtes pas responsable du cœur de votre prochain, mais du vôtre. Pour ne pas donner accès au diable :
– ne jugez pas les autres ;
– jugez-vous vous-même.

Vous ne pouvez pas semer du positif dans votre vie et en même temps du négatif. Le négatif va pourrir tout ce que vous faites de positif. Vous devez enlever les mauvaises herbes : la haine, les choses fondées dans votre propre justice, celles qui ne sont pas fondées dans le royaume de Dieu.

Vous ne voulez pas rester connecté au monde des ténèbres. Jésus a dit que Satan n’avait rien en lui. Soyez totalement pur et libre de tout jugement !

Prenez la décision que vous annulez dans le nom de Jésus toutes les semences néfastes et leurs impacts dans votre vie.