1 Pierre 4

  1. Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché,
  2. afin de vivre, non plus selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu, pendant le temps qui lui reste à vivre dans la chair.

    1 Pierre 4:1-2
    Commentons ces versets : « Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair [Christ a souffert pour nous tous dans sa chair], vous aussi armez-vous de la même pensée [comprenons que notre chair souffrira aussi, car notre esprit la dominera]. Car celui qui a souffert dans la chair [se réfère à la crucifixion de la chair : « Ceux qui sont à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. », Galates 5:24] en a fini avec le péché [« Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. », Romains 6:14], afin de vivre, non plus selon les convoitises des hommes [L’enfant de Dieu marche selon l’Esprit-Saint, selon le fruit de l’Esprit, et non selon les œuvres de la chair : « Je dis donc : Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. », Galates 5:16], mais selon la volonté de Dieu [2 Pierre 3:9], pendant le temps qui lui reste à vivre dans la chair [pendant sa vie sur terre]. ».

  3. C’est assez, en effet, d’avoir dans le temps passé accompli la volonté des païens, en marchant dans la dissolution, les convoitises, l’ivrognerie, les excès du manger et du boire, et les idolâtries criminelles.
  4. Aussi trouvent-ils étrange que vous ne vous précipitiez pas avec eux dans le même débordement de débauche, et ils vous calomnient.
  5. Ils rendront compte à celui qui est prêt à juger les vivants et les morts.

    1 Pierre 4:3-5
    L’apôtre Pierre dit que les anciennes connaissances des nouveaux chrétiens murmureraient possiblement contre eux, à cause de leur nouvelle vie dans la sainteté. Ceci dit, ils auront à répondre à Dieu, au jour du jugement, pour leur paroles méprisantes.

  6. Car l’Évangile a été aussi annoncé aux morts, afin que, après avoir été jugés comme les hommes quant à la chair, ils vivent selon Dieu quant à l’Esprit.

    Lisons ce verset dans la traduction Parole de Vie : « C’est pour cela que la Bonne Nouvelle a été annoncée même aux morts. Ils ont été jugés selon ce qu’ils ont fait, comme tous les humains. Mais maintenant, grâce à l’Esprit Saint, ils peuvent vivre selon Dieu. ». L’Évangile avait été prêché à ceux qui étaient morts depuis, qui avaient été condamnés même à mort en tant que malfaiteurs par des hommes orgueilleux. Ils vécurent pour Dieu comme ses serviteurs dévoués après avoir été élevés à la vie divine par le Saint-Esprit.

  7. La fin de toutes choses est proche. Soyez donc sages et sobres, pour vaquer à la prière.
  8. Avant tout, ayez les uns pour les autres une ardente charité, car la charité couvre une multitude de péchés.
  9. Exercez l’hospitalité les uns envers les autres, sans murmures.

    L’apôtre Pierre exhorta les frères à exercer l’hospitalité avec bon cœur.

    1 Pierre 4:7-9
    Proverbe 10:12 dit que : « La haine excite des querelles, mais l’amour couvre toutes les fautes. ». Ceci dit, la marche dans l’amour facilite toutes les relations humaines et l’unité dans la communion chrétienne. Lisons le verset 8 dans la traduction Semeur : « Avant tout, aimez-vous ardemment les uns les autres, car l’amour garde le silence sur un grand nombre de péchés. ». Autrement dit, l’amour ne cherchera pas à répandre des mauvaises paroles qui pourraient exposer un frère ou une sœur à l’humiliation. L’idée n’est pas du tout de tolérer le péché mais de préserver des réputations. Les consignes de corriger le péché dans le camp chrétien demeurent en vigueur (Matthieu 18:15-20).

  10. Comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de vous mette au service des autres le don qu’il a reçu,
  11. si quelqu’un parle, que ce soit comme annonçant les oracles de Dieu ; si quelqu’un remplit un ministère, qu’il le remplisse selon la force que Dieu communique, afin qu’en toutes choses Dieu soit glorifié par Jésus-Christ, à qui appartiennent la gloire et la puissance, aux siècles des siècles. Amen !

    1 Pierre 4:10-11
    L’enfant de Dieu est appelé à bien administrer les dons que l’Éternel lui a donnés, les mettant au service de la famille spirituelle, et pour la gloire de Dieu.

  12. Bien-aimés, ne soyez pas surpris, comme d’une chose étrange qui vous arrive, de la fournaise qui est au milieu de vous pour vous éprouver.
  13. Réjouissez-vous, au contraire, de la part que vous avez aux souffrances de Christ, afin que vous soyez aussi dans la joie et dans l’allégresse lorsque sa gloire apparaîtra.
  14. Si vous êtes outragés pour le nom de Christ, vous êtes heureux, parce que l’Esprit de gloire, l’Esprit de Dieu, repose sur vous.

    1 Pierre 4:12-14
    L’enfant de Dieu peut souffrir de la persécution à cause de son identification à Jésus-Christ. Cette souffrance est inévitable car les hommes sont des agents libres et peuvent s’opposer à tout ce qui est rattaché au royaume de Dieu. Notons que la persécution des croyants n’est jamais la volonté parfaite de Dieu car l’Éternel préférerait que le persécuteur soit sauvé et que le persécuté soit respecté et qu’il vive une vie paisible. Ceci dit, il est préférable que le chrétien soit persécuté et fidèle à Christ plutôt qu’il renonce sa foi en lui et qu’il soit éternellement perdu.

  15. Que nul de vous, en effet, ne souffre comme meurtrier, ou voleur, ou malfaiteur, ou comme s’ingérant dans les affaires d’autrui.

    Certains souffrent mais c’est de leur faute, à cause de leur mauvais comportement.

  16. Mais si quelqu’un souffre comme chrétien, qu’il n’en ait point honte, et que plutôt il glorifie Dieu à cause de ce nom.

    Le chrétien persécuté devrait saisir cette opportunité afin de glorifier son Dieu.

  17. Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c’est par nous qu’il commence, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’Évangile de Dieu ?

    Dieu jugera et verra qui sont ses véritables enfants. Heureusement, les enfants de Dieu authentiques ne seront pas jugés : « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. » (Jean 5:24). Ceci dit, ceux qui ne sont pas véritablement sauvés seront découverts et jugés par l’Éternel : « Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? N’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. » (Matthieu 7:22-23).

  18. Et si le juste se sauve avec peine, que deviendront l’impie et le pécheur ?
  19. Ainsi, que ceux qui souffrent selon la volonté de Dieu remettent leurs âmes au fidèle Créateur, en faisant ce qui est bien.

    1 Pierre 4:18-19
    Que les gens fassent de bonnes ou de mauvaises œuvres, seuls ceux qui sont en Jésus-Christ seront sauvés. | La souffrance selon la volonté de Dieu se réfère aux souffrances rattachées à la persécution. Voir le commentaire des versets 12 à 14.