L’économie du royaume | partie 1

Renversez la pauvreté

En ce qui concerne l’économie du royaume, il est très important que vous receviez la révélation de comment elle fonctionne car elle vous transformera certainement. Pour cela, laissez tomber les lunettes de la tradition (l’homme a tordu la Parole de Dieu inspiré par des mauvais esprits ; le diable ne veut pas que les chrétiens découvrent leur héritage en Christ pour limiter l’Église) et les paroles des hommes que vous avez entendues et qui vous bloquaient. Entrez maintenant dans la Parole de Dieu, recevez-la et soyez transformé.

L’Éternel est mon berger, je ne manquerai de rien.
Psaume 23:1 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Comme le dit si bien le verset, vous ne manquerez de rien, absolument rien, car c’est l’Éternel qui est votre berger.
Jésus, qui a prêché la bénédiction de l’Éternel lors de son sermon sur la montagne, a dit :

L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce du Seigneur.
Luc 4:18-19 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

La bonne nouvelle annoncée aux pauvres est celle qui les fait sortir de la pauvreté et entrer dans les richesses en Jésus. Dans le grec, le mot « pauvre » signifie « réduit à la mendicité, à demander l’aumône, privé de richesses, d’influence, de position d’honneur, manquant de toute chose ».

Dans son discours sur la montagne, Jésus a cité Ésaïe 61, ce qui prouve que ce domaine est important pour vous. La Parole de Dieu met cela en priorité car pour faire des bonnes œuvres, vous avez besoin d’argent. Jésus s’intéresse à toutes choses, même l’argent. Dans ce verset de Luc 4, il met l’accent sur la bonne nouvelle annoncée aux pauvres. La raison est que si vous ne reprenez pas votre autorité, vous ne pouvez pas gouverner selon Genèse 1:26-28.

Lorsque Dieu créa Adam et Ève, il a fait d’eux, et donc de vous, des gouverneurs de la terre. Cette autorité a été perdue comme vous le savez mais Jésus est venu et a repris l’autorité perdue. En Jésus, vous êtes appelé à gouverner dans ce monde et avoir une influence spirituelle. Croyez-le donc. La pauvreté n’est plus. Vous êtes libre de la pauvreté en cet instant même.

Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire ; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance.
Jean 10:10 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Depuis bien trop longtemps, le diable a réussi à dérober les chrétiens, les décourageant d’entendre et de recevoir la vérité. Il veut voler aux chrétiens la connaissance de la parole de Dieu. Cependant, cela ne vous concerne pas si vous décidez de croire en la Parole de Dieu.

Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance.
Osée 4:6 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Dieu veut prendre soin de vous, comme il est écrit dans Psaume 23:1, pour que vous ne manquiez de rien. Pourtant beaucoup se retrouvent dans le manque parce qu’ils n’ont pas la connaissance de la vérité.

Certains chrétiens sont si habitués à souffrir qu’ils s’imaginent que c’est une chose normale.

Car quiconque* invoquera le nom du Seigneur sera sauvé**.
Genèse 2:16 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

* toute personne
** Sozo : être sauvé ; gardé sain et sauf ; délivré du danger ou de la destruction ; sauver du dépérissement quelqu’un qui souffre (c’est-à-dire qui souffre de maladie, le guérir, lui redonner la santé) ; préserver de la destruction.

Mais comment s’adresser au Seigneur si on ne croit pas en lui ? Et comment croire au Seigneur si on n’a pas entendu parler de lui ? Et comment entendre parler de lui si personne ne l’annonce ? Et comment l’annoncer si personne n’est envoyé pour cela ? Les Livres Saints le disent bien : « Quelle joie de voir arriver ceux qui apportent de bonnes nouvelles.
Romains 10:14-15 (Bible, traduction Parole de vie)

Comment les gens vont recevoir et croire dans ce message si personne n’est envoyé pour leur dire ? Le problème :

Mais tous n’ont pas obéi à la Bonne Nouvelle. Oui, Ésaïe le dit : « Seigneur, qui a cru à notre message ? ». On devient croyant quand on écoute le message, et ce message, c’est la parole du Christ.
Romains 10:16-17 (Bible, traduction Parole de vie)

La foi vient de ce que vous entendez :

Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ.
Romains 10:17 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

La foi vient du rhema de Christ, de la révélation de l’onction. La foi vient quand vous en parlez. Mais si pour toutes sortes de raisons vous n’en parlez pas, le corps de Christ souffre. Et ça fait trop longtemps qu’il souffre. Ça doit cesser maintenant !

Ce n’est pas normal de vivre dans le manque. Dieu est concerné par votre vie, parce que Dieu vous aime. Il veut prendre soin de vous. Dieu est contre la pauvreté et Jésus a dit que le Saint-Esprit l’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres.

DIEU N’A JAMAIS DESTINÉ LES SIENS À VIVRE DANS LE MANQUE

L’Éternel Dieu donna cet ordre à l’homme : tu pourras manger de tous les arbres du jardin*.
Genèse 2:16 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

* Adam et Ève avaient accès à une provision abondante.

J’ai été jeune, j’ai vieilli ; et je n’ai point vu le juste abandonné, ni sa postérité mendiant son pain.
Psaume 37:25 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

J’ai été jeune et maintenant je suis vieux. Mais je n’ai jamais vu quelqu’un qui obéit à Dieu rester sans secours, je n’ai jamais vu ses enfants mendier leur nourriture.
Psaume 37:25 (Bible, traduction Parole de Vie)

Vous aurez faim et soif, vous manquerez de vêtements et vous serez privés de tout. L’Eternel placera un joug de fer sur vos épaules jusqu’à ce qu’il vous ait détruits.
Deutéronome 28:48 (Bible, traduction Semeur)

À partir du verset 15 de Deutéronome 28, il est question des malédictions qui touchent ceux qui n’obéissent pas au Seigneur, et la pauvreté en fait partie. Elle est une malédiction. Seulement, elle n’est pas pour vous car ce n’est pas ce que Dieu désire pour vous.
L’apôtre Paul donne ce conseil à Timothé lorsqu’il prêchera :

Recommande aux riches du présent siècle de ne pas être orgueilleux, et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines, mais de la mettre en Dieu, qui nous donne avec abondance toutes choses pour que nous en jouissions. Recommande-leur de faire du bien, d’être riches en bonnes œuvres, d’avoir de la libéralité, de la générosité, et de s’amasser ainsi pour l’avenir un trésor placé sur un fondement solide, afin de saisir la vie véritable.
1 Timothée 6:17-19 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Comme vous pouvez le lire par vous-même, lorsque vous mettez votre espérance en Dieu, ce n’est pas pour qu’il vous donne le strict minimum dont vous avez besoin. Il vous donne toute chose en abondance.

Vous devez donc être reconnaissant pour tout ce qu’il vous donne : c’est le contentement. En effet, le contentement n’est pas le fait de se contenter de peu mais d’être reconnaissant pour ce que vous avez. Le contentement ne vous empêche pas non plus de viser plus grand et plus haut. Ce n’est pas non plus de l’humilité que de croire qu’avoir juste assez pour vous et votre famille est correct ; c’est plutôt de l’égoïsme. En effet, Dieu veut vous bénir abondamment afin que vous soyez une source de bénédiction pour les autres. Cependant, si vous ne vous contentez que du strict minimum, comment pouvez-vous être une source de bénédiction pour les autres ?

Il n’est pas non plus question de s’amasser des biens juste pour l’au-delà. Ce verset dit plutôt que c’est le fait de faire du bien, d’être riche en de bonnes œuvres, … qui vous permet d’amasser un trésor placé sur un fondement solide.

Recommande aux riches de ce monde de ne pas être orgueilleux. Qu’ils ne mettent pas leur confiance dans une richesse qui ne dure pas, mais qu’ils la mettent en Dieu. C’est lui qui nous donne toutes choses généreusement pour que nous en profitions. Dis-leur de faire le bien, d’être riches en actions bonnes. Qu’ils donnent de bon cœur et partagent avec les autres. Ainsi ils mettront en réserve pour l’avenir un trésor beau et solide et ils pourront posséder la vraie vie.
1 Timothée 6:17-19 (Bible, traduction Parole de Vie)

Dans ce monde la richesse est reliée à ce système mondain avec des hauts et des bas.

[…] mais sur Dieu, qui nous fournit richement et sans cesse tout pour notre plaisir. Enseigne-leur de faire le bien, d’être riches en bonnes œuvres, d’être généreux, disposés à partager [avec les autres]. De cette manière, accumulant pour eux-mêmes les richesses durables d’une bonne fondation pour l’avenir, afin qu’ils puissent saisir ce qui est vraiment la vie.
1 Timothée 6:17-19 (Bible, traduction Bible Amplifiée)

Quel est donc le plaisir de votre cœur ? C’est de faire la volonté de Dieu. En tant qu’enfant de Dieu, votre premier désir, c’est de participer à l’avancement du royaume de Dieu sur la terre. Vous pouvez être ce canal de bénédiction dans le monde ici-bas. Pour cela, vous devez croire que Dieu veut vous utiliser pour l’être.

Le saviez-vous ? Vous possédez un compte de réserve au ciel où vous pouvez faire des dépôts et des retraits.

En parlant des lois spirituelles de l’économie du royaume, cela veut dire que vous avez un compte céleste.

Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent ; mais amassez-vous des trésors dans le ciel*, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. […] Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.
Matthieu 6:19-21,33 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

* rassemblez et entassez (traduction Amplified Bible) ou faites vos réserves dans le trésor au paradis (traduction Easy to Read)

Jésus ne vous appelle pas à vivre dans la pauvreté mais à vous amasser des richesses dans le ciel que vous pouvez aussi utiliser sur la terre. En effet, le système économique céleste n’est jamais atteint ni influencé par les récessions et les dépressions de la terre. Votre compte est donc à l’abri des fluctuations incertaines de ce monde. Vous avez donc la possibilité de faire des économies, des dépôts et des retraits dans le ciel. Vous avez accès à vos économies célestes en permanence sur la terre. En effet, les dépôts célestes ne sont pas une exclusion terrestre.

Il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ.
Éphésiens 2:6 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Vous devez comprendre certaines choses :
– La malédiction règne dans ce monde.
– Vous pouvez vous connecter au système économique céleste au-dessus de la malédiction qui règne dans ce monde. Pour cela, vous devez reconnaître le système économique de Dieu et honorer Dieu pour son système.

Honore l’Éternel avec tes biens, et avec les prémices* de tout ton revenu : alors tes greniers seront abondamment remplis et tes cuves déborderont de vin nouveau.
Proverbe 3:9-10 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Si vous honorez le Seigneur en lui présentant les prémices de tout votre revenu, alors il y aura l’abondance dans vos greniers.

Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.
Matthieu 6:24 (Bible, traduction Segond 21)

– Vous pouvez opérer au travers des lois spirituelles qui gouvernent l’économie du royaume.

Comme Jésus se mettait en chemin, un homme accourut, et se jetant à genoux devant lui : bon maître, lui demanda-t-il, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle? Jésus lui dit : pourquoi m’appelles-tu bon ? Il n’y a de bon que Dieu seul. Tu connais les commandements : tu ne commettras point d’adultère ; tu ne tueras point ; tu ne déroberas point ; tu ne diras point de faux témoignage ; tu ne feras tort à personne ; honore ton père et ta mère. Il lui répondit : Maître, j’ai observé toutes ces choses dès ma jeunesse. Jésus, l’ayant regardé, l’aima, et lui dit : il te manque une chose ; va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi. Mais, affligé de cette parole, cet homme s’en alla tout triste ; car il avait de grands biens. Jésus, regardant autour de lui, dit à ses disciples : qu’il sera difficile à ceux qui ont des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! Les disciples furent étonnés de ce que Jésus parlait ainsi. Et, reprenant, il leur dit : Mes enfants, qu’il est difficile à ceux qui se confient dans les richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. Les disciples furent encore plus étonnés, et ils se dirent les uns aux autres ; et qui peut être sauvé ? Jésus les regarda, et dit : Cela est impossible aux hommes, mais non à Dieu : car tout est possible à Dieu.
Marc 10:17-27 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Au travers de l’histoire de ce jeune homme riche, Jésus trouva une chose qui lui manquait pour qu’il puisse obtenir la vie véritable, la vie éternelle. Jésus, dans son amour pour ce jeune homme lui dit ce qu’il devait faire. Le cœur de Jésus pour ce jeune homme, c’est qu’il le suive et face de Jésus sa priorité avant ses propres biens. Le jeune homme s’en alla tout triste car en réalité, il avait Mamon comme dieu.
Votre consécration à Dieu sur la terre vous procure un trésor dans le ciel, et vous en avez accès en tout temps.

Celui qui a pitié du pauvre prête à l’Eternel, Qui lui rendra selon son œuvre.
Proverbe 19:17 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Tout est une question de cœur. En effet, Jésus n’est pas contre la richesse mais c’est l’amour de la richesse qui est le problème car il prend la place de Dieu dans la vie de celui qui aime ses biens.

Si donc vous n’avez pas été fidèles dans les richesses injustes, qui vous confiera les véritables ?
Luc 16:11 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

– Êtes-vous fidèle dans les petites choses ? Pour bénéficier pleinement des véritables richesses, vous devez être fidèle en toute circonstance. Dieu cherche des personnes fidèles.

Ainsi parle maintenant l’Éternel des armées : Considérez attentivement vos voies ! Vous semez beaucoup, et vous recueillez peu, vous mangez, et vous n’êtes pas rassasiés, vous buvez, et vous n’êtes pas désaltérés, vous êtes vêtus, et vous n’avez pas chaud ; le salaire de celui qui est à gages tombe dans un sac percé. Ainsi parle l’Éternel des armées : Considérez attentivement vos voies !
Aggée 1:5-7 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

L’économie du royaume est véritable et vous pouvez en jouir ici-bas. Soyez fidèle dans votre amour pour Jésus, honorez Dieu avec votre argent. Sachez également que le cœur de Dieu pour vous est que vous viviez dans l’abondance, sans manquer de rien et que vous soyez une source de bénédiction pour votre prochain.

Êtes-vous béni par le travail effectué par l’équipe du département « Les publications Victoire » ?

Avez-vous pensé à être un canal de bénédiction vous-même ?

Si vous avez à coeur de servir le seigneur Jésus avec les talents que Dieu vous donné, inscrivez-vous et recevez un document de présentation du département, un mot du directeur et plusieurs catégories de services potentiels (transcription, relecture orthographique, gestion de contenu, organisation, graphisme, …).

Prenez votre place à nos côtés pour glorifier Dieu avec vos capacités et des actions concrètes.