L’économie du royaume | partie 2

Comment entrer dans la liberté financière

L’Éternel est mon berger, je ne manquerai de rien.
Psaume 23:1 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Ce verset, bien connu par plusieurs chrétiens, n’est pourtant pas la vie qu’ils reflètent. En effet, par la tradition des hommes et la religion, les chrétiens peuvent se faire dérober la vérité de la parole de Dieu qui leur promet une vie d’abondance. Pour vous aujourd’hui, il est important que vous fassiez attention à vos influences spirituelles afin de ne pas vous faire voler votre héritage en Jésus. Le plus important c’est de connaître le cœur de Dieu.

Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance.
Osée 4:6 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

C’est ce qu’il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine.
2 Pierre 3:16 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

En tordant le sens des écritures à cause d’une tradition humaine, la personne va être détruite de l’intérieur, car elle n’a pas reçu la connaissance de Dieu. Il est important de parler de ce sujet car c’est la vérité de la parole de Dieu qui donne la vie.

Ne reçoive au centuple, présentement dans ce siècle-ci, des maisons, des frères, des sœurs, des mères, des enfants, et des terres, avec des persécutions, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle.
Marc 10:30 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

[…] l’heure vient où tous ceux qui vous mettront à mort s’imagineront rendre un culte à Dieu.
Jean 16:2 (Bible, traduction Semeur 2015)

Il est certain qu’en recevant la révélation de l’économie du royaume, vous serez bénis mais il y aura également des oppositions spirituelles qui seront au rendez-vous car, comme vous le savez, le diable n’aimerait pas que vous viviez dans votre héritage. Certaines personnes, animées par de mauvais esprits, s’opposeront également à vous.

L’économie du royaume est un message pour l’avancement du royaume de Dieu sur la terre, et le diable fait tout son possible pour le voler aux chrétiens, mais dans le nom de Jésus, il ne s’agit pas de vous. En effet, Dieu vous a choisi afin que vous participiez à son merveilleux dessein.

Examinez maintenant, la situation économique de quelqu’un qui reçoit la révélation de l’économie du royaume au travers de ces dix personnes de la Bible :

ABRAHAM (ANCIENNEMENT ABRAM)

Abram était très riche en troupeaux, en argent et en or.
Genèse 13:2 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

ISAAC

Cet homme* devint riche, et il alla s’enrichissant de plus en plus, jusqu’à ce qu’il devint fort riche.
Genèse 26:13 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

* Isaac

Isaac, le fils d’Abraham, lui aussi était riche.

JACOB

Cet homme devint de plus en plus riche ; il eut du menu bétail en abondance, des servantes et des serviteurs, des chameaux et des ânes.
Genèse 30:43 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Jacob, était un homme riche.

JOSEPH

Pharaon dit à Joseph : Vois, je te donne le commandement de tout le pays d’Égypte. Pharaon ôta son anneau de la main, et le mit à la main de Joseph ; il le revêtit d’habits de fin lin, et lui mit un collier d’or au cou.
Genèse 41:41-42 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Joseph était le premier ministre de tout le pays d’Égypte. Il était également bien vêtu. En somme, Joseph était riche.

JOB

Il* avait un troupeau de sept mille brebis, trois mille chameaux, cinq cents paires de bœufs, cinq cents ânesses, et il possédait un grand nombre de serviteurs. Cet homme était le plus riche de tous les fils de l’Orient.
Job 1:3 (Bible, traduction Liturgie)

Job lui aussi était riche, au départ de son histoire, comme vous le révèle ce passage. À la fin de sa vie, il était encore plus riche (il possédait le double en tout).

MOÏSE

Exode 2:10 dit que Moïse a été élevé comme un prince dans la maison de Pharaon, l’homme qui gouvernait l’Égypte. Moïse a donc grandi dans la richesse.

DAVID

Voici, par mes efforts*, j’ai préparé pour la maison de l’Éternel cent mille talents d’or, un million de talents d’argent, et une quantité d’airain et de fer qu’il n’est pas possible de peser, car il y en a en abondance ; j’ai aussi préparé du bois et des pierres, et tu en ajouteras encore.
1 Chroniques 22:14 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

* C’est David qui parle, il avait préparé une offrande pour le Seigneur.

David était un homme riche.

PAUL

Je suis Juif, né à Tarse en Cilicie ; mais j’ai été élevé dans cette ville-ci, et instruit aux pieds de Gamaliel dans la connaissance exacte de la loi de nos pères, étant plein de zèle pour Dieu, comme vous l’êtes tous aujourd’hui.
Actes 22:3 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans l’abondance. En tout et partout j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette.
Philippiens 4:12 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Si vous étudiez la vie de l’apôtre Paul, vous découvrirez qu’il a été élevé dans la richesse.

Lorsque Paul disait qu’il savait vivre aussi bien dans l’humiliation, que dans l’abondance. Il ne disait pas qu’il était pauvre, mais l’humiliation qu’il vivait était due à la persécution qu’il vivait. Paul, lui aussi, a vécu dans l’abondance.

JÉSUS

Le pasteur Joël Spinks écoutait un documentaire qui parlait de la vie des douze apôtres. Les chercheurs ont trouvé une maison qui était celle d’André et Pierre, pêcheurs, entrepreneurs. Les mots des chercheurs pour qualifier cette maison étaient « très, très grande ». Leur autre conclusion était qu’André et Pierre devaient avoir beaucoup d’employés. Finalement la vision qu’ont beaucoup de personnes semble erronée…

Jésus étant votre modèle par excellence, découvrez alors comment il vivait dans l’abondance. Est-ce que Jésus, le sauveur du monde, qui avait un trésorier était pauvre ?

Tout d’abord, vous devez comprendre que l’argent n’est pas la racine de tous les maux comme la tradition a pu le faire croire à bon nombre de chrétiens. La parole de Dieu est très claire à ce sujet. C’est l’amour de l’argent qui est la racine de tous les maux. En effet, il est possible d’aimer l’argent plus que Dieu étant riche ou pas.

Il est important que vous portiez votre croix pour Jésus, non pas pour vivre sous la malédiction de la loi car elle a été dépouillée par Jésus comme le dit Galates 3:13-14 :

Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, […]
Galates 3:13-14 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Vous êtes libre de la malédiction de la loi en Jésus. Porter votre croix veut tout simplement dire que vous vous identifiez totalement à Jésus, et vous êtes prêt à souffrir pour Jésus si cela est nécessaire. Cependant, souffrir pour Jésus ne signifie pas vivre dans la malédiction.

Comme dit plus haut, c’est l’amour de l’argent qui est le problème et non l’argent en soi.

[…] l’amour de l’argent est une racine de tous les maux ; et quelques-uns, en étant possédés*, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments.
1 Timothée 6:10 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

* de cet amour

[…] l’amour de l’argent est la racine de tous les malheurs […]
1 Timothée 6:10 (Bible, traduction Nouvelle Français courant)

Ne vous livrez pas à l’amour de l’argent ; contentez-vous de ce que vous avez; car Dieu lui-même a dit : Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point.
Hébreux 13:5 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Ne soyez pas attachés à l’argent, soyez contents de ce que vous avez.
Hébreux 13:5 (Bible, traduction Parole de Vie)

L’amour de l’argent est la racine de tous les maux. Cependant, lorsque l’auteur de l’épitre aux Hébreux, inspiré par le Saint-Esprit, dit qu’il faut se contenter de ce que l’on possède, cela ne veut pas dire que vous ne devez pas rêver plus grand. Vous devez plutôt être reconnaissant de ce que vous avez : c’est le contentement. En effet, la reconnaissance et la louange sont deux clés incontournables pour progresser dans la vie.

Abstenez-vous de toute espèce de mal.
1 Thessaloniciens 5:22 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Il est très important de faire la part des choses. Dieu vous invite à vous abstenir de tout type de mal mais pas de l’argent. En effet, vous avez besoin d’argent, tout le monde a besoin d’argent pour se nourrir, se vêtir, … 

Dieu dénonce l’amour de l’argent et l’avarice. L’avarice est le caractère d’une personne qui restreint ses dépenses à l’excès. En effet, l’amour de l’argent mène à l’avarice, ainsi que la crainte de manquer.

[…] Gardez-vous avec soin de toute avarice ; car la vie d’un homme ne dépend pas de ses biens, fût-il dans l’abondance.
Luc 12:15 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

L’amour de l’argent est un véritable danger car il peut fermer le cœur d’un homme même devant les besoins de sa propre famille.

Si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu’un infidèle*.
1 Timothée 5:8 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

* il est pire qu’un incroyant (traduction Français courant)

QUEL EST DONC L’OPPOSÉ DE L’AVARICE ?

L’opposé de l’avarice, c’est la générosité et la libéralité. Lorsque votre intérêt est Jésus, vous n’avez aucun problème à donner aux autres, étant détaché de l’argent. Vous cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice, et toutes les autres choses, Dieu va s’en charger pour vous.
Dieu n’est ni contre l’abondance, ni contre la liberté financière.

Dieu n’est pas pauvre comme la plupart des chrétiens. Il est riche et pourtant il ne pèche pas. En effet, vous contemplez son infinie richesse en étudiant la richesse de son royaume.
Dieu est contre l’égoïsme. Il ne veut pas que vous priorisiez votre royaume (vos désirs, vos aspirations) en premier, mais le sien.
Ce que Dieu désire, c’est que vous soyez comme lui. Il vous appelle donc à la générosité comme il est lui-même généreux.

QU’EST-CE QUI FREINE LA GÉNÉROSITÉ DU PEUPLE DE DIEU ?

LE MANQUE DE CONNAISSANCE

Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance.
Osée 4:6 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

UNE QUESTION DE COEUR

Jésus, ayant levé les yeux, vit les riches qui mettaient leurs offrandes dans le tronc. Il vit aussi une pauvre veuve, qui y mettait deux petites pièces. Et il dit : Je vous le dis en vérité, cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres ; car c’est de leur superflu que tous ceux-là ont mis des offrandes dans le tronc, mais elle a mis de son nécessaire, tout ce qu’elle avait pour vivre.
Luc 21:1-4 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Cette femme donna de son nécessaire alors que les riches donnèrent de leur superflu. En effet, elle aimait Dieu et non ses biens. Le manque économique n’est donc pas un frein pour aimer Dieu. C’est plutôt le manque d’amour pour Dieu.

En lisant les chapitres 8 et 9 de 2 Corinthiens, vous constatez que Paul enseignait lui aussi sur les finances. Dans ces deux chapitres, Paul parlait d’une collecte de fonds pour aider les chrétiens de Jérusalem qui étaient très pauvres. En effet, ces chrétiens avaient donné tous leurs biens, pensant que le retour de Jésus était pour le lendemain. Ils se retrouvèrent finalement dans le besoin économique (1 Corinthiens 16:1-4).

Nous vous faisons connaître, frères, la grâce de Dieu qui s’est manifestée dans les Églises de la Macédoine. Au milieu de beaucoup de tribulations qui les ont éprouvées, leur joie débordante et leur pauvreté profonde ont produit avec abondance de riches libéralités de leur part. Ils ont, je l’atteste, donné volontairement selon leurs moyens, et même au-delà de leurs moyens, nous demandant avec de grandes instances la grâce de prendre part à l’assistance destinée aux saints. Et non seulement ils ont contribué comme nous l’espérions, mais ils se sont d’abord donnés eux-mêmes au Seigneur, puis à nous, par la volonté de Dieu. Nous avons donc engagé Tite à achever chez vous cette œuvre de bienfaisance, comme il l’avait commencée. De même que vous excellez en toutes choses, en foi, en parole, en connaissance, en zèle à tous égards, et dans votre amour pour nous, faites en sorte d’exceller aussi dans cette œuvre de bienfaisance. Je ne dis pas cela pour donner un ordre, mais pour éprouver, par le zèle des autres, la sincérité de votre charité. Car vous connaissez la grâce de notre seigneur Jésus-Christ, qui pour vous s’est fait pauvre, de riche qu’il était, afin que par sa pauvreté vous fussiez enrichis.
2 Corinthiens 8:1-9 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

« […] nous avons prié Tite de mener à bonne fin [de compléter ce qui avait déjà été commencé], chez vous, cette œuvre généreuse » (traduction Nouvelle Français courant)
 pour valider
 « il s’est fait pauvre à cause de vous, pour que, vous, par sa pauvreté, vous deveniez riche. » (traduction Nouvelle Bible Segond)

Les chrétiens de la Macédoine étaient extrêmement généreux au point de supplier Paul d’accepter leur offrande pour les chrétiens de Jérusalem. En effet, ils aimaient Dieu de tout leur cœur et ils avaient la révélation de la grâce d’aider les autres. De même que les chrétiens de Corinthe furent exhortés à voir et recevoir la révélation de la grande richesse qu’ils avaient en Jésus (2 Corinthiens 8:9). Vous aussi êtes appelé, en Jésus-Christ, et au travers de ce qu’il a fait pour vous, à devenir riche. Selon le dictionnaire Larousse, le mot « riche » signifie « qui se distingue par l’abondance et l’excellence des éléments qu’il renferme ». Par exemple une terre riche.
La raison pour laquelle la majorité ne peut vivre cette richesse est le fait d’aimer la bénédiction plutôt que le Dieu de la bénédiction. Le véritable problème n’est pas la richesse car il est très bien possible d’être avare sans pour autant avoir de l’argent mais c’est une question de cœur.

Certaines personnes, lorsque leur entreprise va déménager d’endroit, vont suivre l’entreprise (l’argent). Ils vont quitter leur église sans considérer leur appel, la famille spirituelle, … Mais si une personne aime Dieu elle va le consulter et demander sa volontéDieu est votre source.

DIEU NE S’EST JAMAIS OPPOSÉ À LA RICHESSE

Dieu ne s’est jamais opposé à la richesse de ses enfants. Vous n’êtes pas appelé à être limité mais à déborder en toutes choses afin d’être puissamment utilisé par votre Dieu.

Louez l’Éternel ! Heureux l’homme qui craint l’Éternel, qui trouve un grand plaisir à ses commandements. Sa postérité sera puissante sur la terre, la génération des hommes droits sera bénie. Il a dans sa maison bien-être et richesse, et sa justice subsiste à jamais.
Psaume 112:1-3 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Dieu peut confier sa richesse aux hommes droits car lorsqu’il va leur parler, les hommes droits vont faire ce que Dieu leur a dit.

Donnez, et il vous sera donné : on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde ; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis.
Luc 6:38 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

« Donnez et il vous sera donné » est une loi spirituelle que Dieu donne. Lorsque vous donnez, Dieu augmente votre capacité de bénir votre prochain.

Tel, qui donne libéralement, devient plus riche ; et tel, qui épargne à l’excès, ne fait que s’appauvrir.
Proverbe 11:24 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Lorsque semer devient une habitude, vous allez récolter en même temps afin que vous puissiez faire encore plus avancer le royaume de Dieu. Mais lorsque vous épargnez à l’excès, vous retenez et vous devenez avare.

Celui qui est généreux connaîtra l’abondance ; qui donne à boire aux autres sera lui-même désaltéré.
Proverbe 11:25 (Bible, traduction Semeur 2015)

Une personne généreuse sera comblée de biens en retour, celui qui donne à boire sera désaltéré.
Proverbe 11:25 (Bible, traduction Nouvelle Français courant)

Au travers de tous ces versets, cités plus haut, constatez-vous que c’est le fait d’épargner à l’excès qui est dénoncé et non la richesse ?

L’homme de bien a pour héritiers les enfants de ses enfants, mais les richesses du pécheur sont réservées pour le juste.
Proverbe 13:22 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

La richesse est donc quelque chose de positif. En étant tellement béni, vous allez pouvoir donner à vos petits enfants. Le texte dit aussi qu’il va y avoir un transfert de richesses du royaume des ténèbres vers celui de la lumière afin d’accomplir la volonté de Dieu.

Vous êtes appelé à accepter de vivre dans l’abondance financière, en enlevant la limitation. En étant béni, vous devenez une source de bénédiction. Pour cela, aimez Dieu de tout votre cœur et vivez dans la droiture. Croyez-le également. Loin de vous l’avarice. Pratiquez la générosité et la libéralité.

Vous êtes richement béni.

 

 

 

 

 

 

 

Êtes-vous béni par le travail effectué par l’équipe du département « Les publications Victoire » ?

Avez-vous pensé à être un canal de bénédiction vous-même ?

Si vous avez à coeur de servir le seigneur Jésus avec les talents que Dieu vous donné, inscrivez-vous et recevez un document de présentation du département, un mot du directeur et plusieurs catégories de services potentiels (transcription, relecture orthographique, gestion de contenu, organisation, graphisme, …).

Prenez votre place à nos côtés pour glorifier Dieu avec vos capacités et des actions concrètes.