La grande récolte | partie 2

Semez de la grâce !

Lorsqu’il est question de récolte, beaucoup de gens pensent que c’est positif. Mais il existe deux sortes de récolte : la positive et la négative. Ce que vous voulez recevoir, c’est la bonne récolte !

S’il est question de récolte, il est question de semences. Il est important de s’arrêter de temps en temps et de réfléchir aux semences que vous semez dans votre vie. Ces semences vont se développer et porter le fruit que vous allez récolter plus tard.

Si vous prenez le temps de méditer sur ces choses, il y a des choses qui vont changer dans votre vie. Vous devez être conscient des semences que vous semez. Posez-vous la question si vous voulez récolter la semence que vous êtes sur le point de semer.

Plus vous devenez sensible au Saint-Esprit, plus vous êtes conscient de certaines réalités spirituelles, plus vous ferez attention à ce qui sort de votre bouche et de vos actes.

Dieu est le même pour tous : anglophones, francophones, … s’il peut bénir les uns, il veut bénir également les autres. La différence réside dans la position des uns et des autres. Lorsque vous prenez le temps de vous asseoir et de recevoir la Parole de Dieu, vous en devenez imprégné et il y a un changement dans votre vie. Si vous êtes impatient ou pensez déjà tout savoir, c’est difficile de recevoir ce que Dieu veut vous révéler sur un sujet.

L’Esprit de Dieu veut vous parler. Si vous ouvrez votre cœur pour recevoir des choses nouvelles, vous pouvez vivre une vie différente. Si vous changez votre façon de penser, vous allez expérimenter une progression dans votre vie. Votre manière de penser dépend de ce que vous entendez.

La récolte est pour vous, et vous pouvez récupérer toutes les promesses que Dieu vous a faites.

RETOUR SUR
LES VÉRITÉS ESSENTIELLES

Avant de récolter, vous devez comprendre la loi des semences et des récoltes.

Tant que la terre demeurera, les semences et la récolte […] ne cesseront pas.
Genèse 8:22 (Bible, traduction King James)

Si dans le naturel, quand vous semez des carottes, vous vous attendez à récolter des carottes, alors dans le spirituel le fonctionnement est identique :

Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption ; mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle.
Galates 6:7-8 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Dieu vous enseigne que vous pouvez choisir vos semences : de vie ou de mort.

Il est bon de se rappeler également d’une autre loi importante :

Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.
1 Pierre 5:8 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Soyez sobres, veillez ; car le diable, votre ennemi, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il pourra dévorer.
1 Pierre 5:8 (Bible, traduction Ostervald)

Il y a des chrétiens qui se font dévorer et d’autres non par le royaume des ténèbres. Certains vivent constamment dans les promesses de Dieu et d’autres vivent des choses très difficiles pour leur vie.

Vous pouvez subir des épreuves dans votre vie chrétienne, mais vous pouvez vous protéger de beaucoup d’attaques. Le royaume des ténèbres peut vous attaquer constamment et même avoir une entrée légale dans votre vie. Vous avez le choix de fermer la porte dans le nom de Jésus aux puissances des ténèbres !

Vous êtes un chrétien non-comestible.

[…] ne donnez pas accès au diable.
Éphésiens 4:27 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Comment pouvez-vous donner accès au diable pour qu’il vienne vous égorger, vous voler, vous détruire ? C’est par vos paroles !

La mort et la vie sont au pouvoir de la langue ; quiconque l’aime en mangera les fruits.
Proverbe 18:21 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Quand vous parlez vous êtes en train de produire des fruits que vous allez manger.

Si vous dites quelque chose, vous devriez pouvoir dire ensuite : « … et c’est exactement ce que je veux vivre ». Si ce n’est pas le cas, c’est que ces paroles ne devraient pas être prononcées.

Vous devriez parler de ce que vous voulez voir s’accomplir dans votre vie. Vous devriez vous accorder avec le rapport de Dieu qui vous concerne.

Les paroles spécifiques qui ouvrent les portes à l’ennemi sont les paroles d’accusation.

Les démons montent un dossier d’accusations contre vous avec les mêmes accusations que vous avez prononcées sur quelqu’un d’autre.

[…] l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit.
Apocalypse 12:10 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Lorsque vous jugez les cœurs d’autres personnes, le diable a une permission légale d’entrer dans votre vie parce que vous êtes dans son camp d’accusation. Jésus comprenait ces lois, et c’est pour ça qu’il a enseigné là-dessus :

Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez. Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? Ou comment peux-tu dire à ton frère : Laisse-moi ôter une paille de ton oeil, toi qui as une poutre dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère.
Matthieu 7:1-5 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Quand vous vous jugez d’abord, vous mesurez la grâce de Dieu pour vous, alors vous arrivez à devenir grâcieux vous-même envers les autres.

Lorsque vous comprenez ces lois, vous pouvez commencer un ménage dans votre vie : dans vos paroles, dans vos jugements. Au lieu de récolter les paroles négatives, vous allez recevoir la bénédiction dans votre vie.

Voici un verset sur le jugement qu’il est important de se rappeler et de bien comprendre :

L’homme spirituel, au contraire, juge de tout*, et il n’est lui-même jugé par personne.
1 Corinthiens 2:15 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

* discerne toutes choses spirituelles

Ceux qui sont spirituels peuvent tout évaluer […]
1 Corinthiens 2:15 (Bible, traduction Nouvelle traduction vivante)

Le contexte de ce verset évoque toutes choses spirituelles. Dieu vous appelle à discerner entre le bien et le mal. Personne n’a l’autorité de vous juger si vous discernez déjà le bien et le mal, en ayant la pensée de Christ en vous.

Il y a une différence entre évaluer et juger une action, et juger les cœurs des gens.

Faites accueil à celui qui est faible dans la foi, et ne discutez pas sur les opinions.
Romains 14:1 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Ne perdez pas votre temps à discuter et argumenter des choses où Dieu ne vous a pas demandé d’intervenir. Il vous confie un couloir, un chemin, une destinée que vous devez accomplir. Vous n’avez pas à faire quelque chose en dehors de votre rôle dans le plan de Dieu pour votre vie. Si Dieu vous appelle, il vous équipe aussi avec la grâce d’accomplir ce qu’il vous demande.

Vous ne pouvez pas connaître le cœur d’une personne, mais Dieu oui :

[…] Celui qui me juge, c’est le Seigneur. C’est pourquoi ne jugez de rien avant le temps, jusqu’à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des cœurs. Alors chacun recevra de Dieu la louange qui lui sera due.
1 Corinthiens 4:4-5 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Si vous comprenez cela, vous allez avoir un comportement différent, vous allez semer maintenant pour votre récolte future.

Une fois sauvé, vous ne passerez plus jamais en jugement dans le sens d’être condamné, parce que vos péchés sont déjà pardonnés. Vos actions seront jugées, lorsque vous passerez devant le tribunal de Christ, auront-elles été faites avec un bon cœur, ou avec une mauvaise motivation ? Si en passant par le feu elles demeurent, alors gloire à Dieu, vous aurez une louange pour votre obéissance.

Vous ne devez jamais juger les cœurs des autres, mais discerner les actions et influences spirituelles.

VOICI LA SUITE DE L’ÉTUDE SUR
LA GRANDE RÉCOLTE

DEVEZ-VOUS JUGER ET DÉNONCER LE PÉCHÉ ?

Une question sincère, à laquelle il est important de répondre.

Prêche la parole, insiste en toute occasion, qu’elle soit favorable ou non, réfute, reprends et encourage. Fais tout cela avec une pleine patience et un entier souci d’instruire.
2 Timothée 4:2 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Lorsque vous faites cela, vous devez être patient et avec un souci d’instruire. L’apôtre Paul parle à Timothée qui est lui-même un prédicateur chargé d’instruire le peuple de Dieu.

Un autre texte concerne tous les chrétiens :

Examinez ce qui est agréable au Seigneur ; et ne prenez point part aux oeuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les.
Éphésiens 5:10-11 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Comment faire pour réaliser cette parole ? Devriez-vous dénoncer tous les péchés que l’on trouve sur terre ? Est-ce le mandat de l’Église de les dénoncer ?

Or l’homme animal ne reçoit pas les choses qui sont de l’Esprit de Dieu, car elles lui sont folie ; et il ne peut les connaître, parce qu’elles se discernent spirituellement.
1 Corinthiens 2:14 (Bible, traduction Darby)

Quelqu’un qui n’est pas né de nouveau est spirituellement mort. Vous pouvez lui parler de pleins de sujets, mais cette personne n’est pas prête à recevoir ce que vous lui dites. Il ne faut pas mettre l’accent sur les symptômes, mais sur la solution dans la vie des gens.

Pour le monde, Dieu ne vous a pas donné la parole de condamnation, mais de réconciliation !

Entre chrétiens, vous devez savoir ce qui est bien et ce qui est mal. Mais à l’extérieur de l’Église, le fruit de l’Esprit ne sera jamais visible dans la vie du non-croyant !

L’apôtre Paul jugeait le péché chez les chrétiens :

Qu’ai-je, en effet, à juger ceux du dehors ? N’est-ce pas ceux du dedans que vous avez à juger ? Pour ceux du dehors, Dieu les juge. Otez le méchant du milieu de vous.
1 Corinthiens 5:12 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Si Dieu vous appelle à discerner dans l’Église, les actions mauvaises, il vous montre comment faire :

Frères, si un homme vient à être surpris en quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur. Prends garde à toi-même, de peur que tu ne sois aussi tenté.
Galates 6:1 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Ce n’est ni pour condamner, accuser, se moquer, mais pour aider, redresser avec douceur. Vous devez garder un cœur humble et un ton gracieux ! Regardez à Jésus ! Les scribes et pharisiens étaient remplis d’accusations. Jésus disait : « Va et ne pèche plus ».

Lorsque vous annoncez la bonne nouvelle, la mise en avant ne devrait pas être la condamnation et le péché, sinon la vedette de votre message devient Satan. Vous devriez parler de Jésus-Christ ! Il est celui qui libère des péchés : voici le partage de la réconciliation !

POURQUOI AUTANT D’AMOUR POUR LE JUGEMENT CHEZ LES CHRÉTIENS ?

Celui qui juge cherche à être aimé. L’orgueil spirituelle valorise la personne qui juge. La personne qui condamne une autre a le sentiment (un mensonge) d’être supérieure à celle qui est accusée. La personne qui juge vit une forme de consolation, elle cherche de l’approbation et l’amour de Dieu, mais de la mauvaise façon :

Le pharisien, debout, priait* ainsi en lui-même : ô Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain ; je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus. Le publicain, se tenant à distance, n’osait même pas lever les yeux au ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : ô Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur. Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l’autre. Car quiconque s’élève sera abaissé, et celui qui s’abaisse sera élevé.
Luc 18:11-14 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

* et jugeait

Voici la différence entre la personne qui possède un esprit religieux, le pharisien, qui se sent dans sa performance religieuse et celle du publicain, qui a été justifié.

Pour recevoir l’amour de Dieu, vous avez besoin de recevoir Dieu. Dans vos temps de prière, louez-le. Remerciez-le pour sa présence dans votre vie et remerciez-le pour son amour répandu pour vous par le Saint-Esprit.

AVEZ-VOUS DÉJÀ GOÛTÉ À LA GRÂCE DIVINE ?

Semez de la grâce autour de vous.

[…] Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme, né sous la loi.
Galates 4:4 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Jésus est né sous la loi de Moïse et il a parfaitement honoré cette loi.

La loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ.
Jean 1:17 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Il est question de deux dispensations (temps) : celle de la loi et celle de la grâce. Quand vous regardez la vie du seigneur Jésus-Christ, vous pouvez voir comment vous devriez pouvoir vivre.

Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu.
1 Pierre 3:18 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Jésus est venu une fois pour toutes. C’est payé ! Vous pouvez avoir l’assurance que vous êtes pardonné en lui. Dieu vous aime toujours, même si vous avez chuté.

[…] c’est après une seule offense que le jugement est devenu condamnation, tandis que le don gratuit devient justification après plusieurs offenses.
Romains 5:16 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.
2 Corinthiens 5:21 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Celui qui était innocent de tout péché, Dieu l’a condamné comme un pécheur à notre place pour que, dans l’union avec le Christ, nous soyons justes aux yeux de Dieu.
2 Corinthiens 5:21 (Bible, traduction Semeur)

La colère et la condamnation sont tombés sur Jésus-Christ à la croix. Il a parfaitement satisfait aux exigences du salut pour que vous soyez pardonné. Jugé à votre place, il a tout porté à la croix pour que vous soyez racheté de la malédiction.

[…] je vous le dis, celui qui entend ma parole et qui croit celui qui m’a envoyé a la vie éternelle ; il ne vient pas en jugement, il est passé de la mort à la vie.
Jean 5:24 (Bible, traduction Nouvelle Bible Segond)

[…] il ne sera pas condamné ; il est déjà passé de la mort à la vie.
Jean 5:24 (Bible, traduction Semeur)

Prêcher Jésus-Christ n’est pas une invitation à vivre dans le péché.

[…] pourquoi ne ferions-nous pas le mal afin qu’il en arrive du bien, comme quelques-uns, qui nous calomnient, prétendent que nous le disons ? La condamnation de ces gens est juste.
Romains 3:8 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Si vous avez bien présenté l’Évangile, voici la question qui pourrait vous être posée :

Que dirons-nous donc ? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde ? Loin de là ! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ?
Romains 6:1-2 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Quand vous recevez Jésus-Christ, la grâce et la miséricorde de Dieu, vous ne voulez plus pécher, car vous êtes devenu mort face au péché. Vous recevez la vie de Dieu et vous vivez pour la sainteté !

Si vous annoncez le péché tout le temps, les personnes vont méditer là-dessus et agir en péchant. Mais si vous annoncez la possibilité de devenir un saint de l’Éternel, et la libération du péché à cause du sacrifice de Jésus, la personne va découvrir comment vivre dans la sainteté.

Méprises-tu les richesses de sa bonté, et de sa patience, et de sa longue attente, ne connaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance ?
Romains 2:4 (Bible, traduction Darby)

C’est la révélation de Dieu qui vous pousse à changer et vous libère.

Si vous commencez à partager sur la grâce de Dieu, vous allez vivre de l’opposition.

LA LOI RÉVÈLE LE PÉCHÉ

[…] je n’ai connu le péché que par la loi.
Romains 7:7 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

LA GRÂCE PRODUIT LA SAINTETÉ

Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce.
Romains 6:14 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Lorsque vous entendez des paroles de vie, vous devenez conditionné de croire ce que Dieu dit de vous et vous ne regardez plus à ce qui est mauvais et qui vous amène à pécher.

Je dis donc : marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair.
Galates 5:16 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Marchez selon l’Esprit est la solution. Le message de la grâce est la puissance de Dieu pour vivre la victoire et la sainteté.

Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation.
2 Corinthiens 5:19 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

En effet, Dieu était en Christ, réconciliant les hommes avec lui-même, sans tenir compte de leurs fautes, et il a fait de nous les dépositaires du message de la réconciliation.
2 Corinthiens 5:19 (Bible, traduction Semeur)

Avez-vous honte de ce message de la grâce ? Il y a tellement d’esprits religieux qui risquent de vous contredire et vous mépriser, vous allez devoir être courageux pour oser parler selon la vérité : le message de la grâce et de l’amour de Dieu, le message de la bénédiction et celui de la foi. Êtes-vous prêt à payer le prix de l’Évangile ?

[…] je n’ai point honte de l’Évangile : c’est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec.
Romains 1:16 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Et c’est à cause de cela que je souffre ces choses ; mais j’en ai point honte, car je sais en qui j’ai cru, et je suis persuadé qu’il a la puissance de garder mon dépôt jusqu’à ce jour-là.
2 Timothée 1:12 (Bible, traduction Louis Segond 1910)

Dieu vous appelle à prêcher la grâce, Dieu vous appelle à semer cette bonne nouvelle. La récolte arrive !

Voici le message : « Le prix du pardon pour vos péchés est DÉJÀ payé. Vous pouvez simplement RECEVOIR VOTRE PARDON MAINTENANT ! »