Esther 5

  1. Le troisième jour, Esther mit ses vêtements royaux et se présenta dans la cour intérieure de la maison du roi, devant la maison du roi. Le roi était assis sur son trône royal dans la maison royale, en face de l’entrée de la maison.

    Esther mit ses vêtements royaux, rappelant au roi qui elle était : sa reine. Elle était très courageuse, consciente de la peine de mort possible car elle se présentait devant le roi sans avoir été convoquée par lui.

  2. Lorsque le roi vit la reine Esther debout dans la cour, elle trouva grâce à ses yeux ; et le roi tendit à Esther le sceptre d’or qu’il tenait à la main. Esther s’approcha, et toucha le bout du sceptre.

    Esther trouva grâce au yeux du roi car elle bénéficiait de la grâce divine sur sa vie. Dieu l’utilisa grandement pour sa gloire.

  3. Le roi lui dit : Qu’as-tu, reine Esther, et que demandes-tu ? Quand ce serait la moitié du royaume, elle te serait donnée.
  4. Esther répondit : Si le roi le trouve bon, que le roi vienne aujourd’hui avec Haman au festin que je lui ai préparé.

    Esther 5:3-4
    Esther marchait non seulement dans la grâce mais aussi dans la sagesse divine. Elle conçut un plan pour piéger Haman, le ministre du roi qui voulait exterminer tous les Juifs.

  5. Et le roi dit : Allez tout de suite chercher Haman, comme le désire Esther. Le roi se rendit avec Haman au festin qu’avait préparé Esther.

    Le roi et son ministre Haman assistèrent au premier festin d’Esther.

  6. Et pendant qu’on buvait le vin, le roi dit à Esther : Quelle est ta demande ? Elle te sera accordée. Que désires-tu ? Quand ce serait la moitié du royaume, tu l’obtiendras.
  7. Esther répondit : Voici ce que je demande et ce que je désire.
  8. Si j’ai trouvé grâce aux yeux du roi, et s’il plaît au roi d’accorder ma demande et de satisfaire mon désir, que le roi vienne avec Haman au festin que je leur préparerai, et demain je donnerai réponse au roi selon son ordre.

    Esther 5:6-8
    Le roi comprit qu’Esther ne pouvait pas seulement désirer qu’il assiste à son festin. Aurait-elle risqué sa vie juste pour un repas ? Il l’interrogea sur son véritable désir. Esther demanda au roi, incluant Haman, qu’ils assistent ensemble à un second festin. Esther aiguisa sa curiosité et prépara le terrain pour la mort d’Haman.

  9. Haman sortit ce jour-là, joyeux et le coeur content. Mais lorsqu’il vit, à la porte du roi, Mardochée qui ne se levait ni ne se remuait devant lui, il fut rempli de colère contre Mardochée.

    Haman fut inconscient des plans d’Esther contre lui. Il fut agacé et furieux en voyant Mardochée qui ne voulait pas l’honorer.

  10. Il sut néanmoins se contenir, et il alla chez lui. Puis il envoya chercher ses amis et Zéresch, sa femme.
  11. Haman leur parla de la magnificence de ses richesses, du nombre de ses fils, de tout ce qu’avait fait le roi pour l’élever en dignité, et du rang qu’il lui avait donné au-dessus des chefs et des serviteurs du roi.
  12. Et il ajouta : Je suis même le seul que la reine Esther ait admis avec le roi au festin qu’elle a fait, et je suis encore invité pour demain chez elle avec le roi.
  13. Mais tout cela n’est d’aucun prix pour moi aussi longtemps que je verrai Mardochée, le Juif, assis à la porte du roi.
  14. Zéresch, sa femme, et tous ses amis lui dirent : Qu’on prépare un bois haut de cinquante coudées, et demain matin demande au roi qu’on y pende Mardochée ; puis tu iras joyeux au festin avec le roi. Cet avis plut à Haman, et il fit préparer le bois.

    Esther 5:10-14
    Haman, totalement imbu de lui-même et parlant si fièrement de ses privilèges et de ses honneurs, exprima son grand désir que Mardochée ne vive plus. Zéresch, sa femme, et tous ses amis lui proposèrent un plan afin de faire périr Mardochée.