Malachie 2

  1. Maintenant, prêtres, ce commandement est pour vous !
  2. Si vous n’écoutez pas, si vous ne prenez pas à cœur de donner gloire à mon nom, dit l’Éternel, le maître de l’univers, j’enverrai parmi vous la malédiction et je maudirai vos bénédictions. Oui, je les maudirai, parce que vous ne prenez pas cela à cœur.

    Notons que la bénédiction fut et demeure toujours un choix pour l’enfant de Dieu (Deutéronome 30:19).

  3. Me voici, je menace votre descendance et je vous jetterai des excréments au visage, les excréments des victimes que vous sacrifiez, et on vous emportera avec eux.

    Ce langage servait à illustrer à quel point les actes du peuple de Dieu furent répugnants pour l’Éternel.

  4. Vous saurez alors que je vous ai adressé ce commandement afin que mon alliance avec Lévi subsiste, dit l’Éternel, le maître de l’univers.
  5. Mon alliance avec lui était une alliance de vie et de paix ; je les lui ai données pour qu’il me craigne, et il a eu pour moi de la crainte, il a tremblé devant mon nom.
  6. La loi de vérité était dans sa bouche, on ne trouvait pas d’injustice sur ses lèvres. Il a marché avec moi dans la paix et dans la droiture, et il a détourné beaucoup d’hommes du mal.
  7. En effet, les lèvres du prêtre sont les gardiennes de la connaissance, c’est à sa bouche qu’on demande la loi, parce qu’il est un messager de l’Éternel, le maître de l’univers.
  8. Mais vous, vous vous êtes écartés de cette voie, vous en avez fait trébucher beaucoup par le moyen de la loi, vous avez violé l’alliance de Lévi, dit l’Éternel, le maître de l’univers.
  9. Et moi, je vous livrerai au mépris et à l’humiliation aux yeux de tout le peuple parce que vous n’avez pas gardé mes voies et que vous faites preuve de partialité dans l’application de la loi.

    Contrairement au comportement honorable de Phinées, le Grand Prêtre de la tribu de Lévi, le peuple n’honorait pas la loi divine. Ce passage concerne Nombres 25:12-13 : « C’est pourquoi tu diras que je traite avec lui [Phinées] une alliance de paix. Ce sera pour lui et pour sa postérité après lui l’alliance d’un sacerdoce perpétuel, parce qu’il a été zélé pour son Dieu, et qu’il a fait l’expiation pour les enfants d’Israël. ».

  10. N’avons-nous pas tous un seul père ? N’est-ce pas un seul Dieu qui nous a créés ? Pourquoi donc sommes-nous infidèles l’un envers l’autre en violant l’alliance de nos ancêtres ?
  11. Juda s’est montré infidèle, et l’on a commis un acte abominable en Israël et à Jérusalem. En effet, Juda a profané ce qui est consacré à l’Éternel, ce qu’aime l’Éternel : il a épousé la fille d’un dieu étranger.
  12. Si quelqu’un agit de cette manière, l’Éternel supprimera des tentes de Jacob celui qui veille, celui qui répond et celui qui présente une offrande à l’Éternel, le maître de l’univers.
  13. Voici une deuxième chose que vous faites : vous couvrez l’autel de l’Éternel de larmes, de pleurs et de gémissements, de sorte qu’il ne prête plus attention aux offrandes et qu’il ne peut rien accepter de vos mains,
  14. et vous dites : « Pourquoi ? » Parce que l’Éternel a été témoin entre toi et la femme de ta jeunesse, que tu as trahie. Et pourtant, elle était ta compagne et la femme avec laquelle tu étais lié par une alliance.
  15. Personne n’a fait cela, avec un reste de bon sens. Un seul l’a fait, et pourquoi ? Parce qu’il recherchait la descendance que Dieu lui avait promise. Veillez sur votre esprit : que personne ne trahisse la femme de sa jeunesse,
  16. car je déteste le divorce, dit l’Éternel, le Dieu d’Israël, et celui qui couvre son habit de violence, dit l’Éternel, le maître de l’univers. Veillez sur votre esprit et ne commettez pas cette trahison !

    Le peuple douta qu’il avait été infidèle envers le Père céleste. Ceci dit, les hommes n’honoraient pas le commandement divin, celui qui disait devoir s’abstenir de marier des femmes étrangères, en dehors de la nation d’Israël : « Garde-toi de faire alliance avec les habitants du pays, de peur que, se prostituant à leurs dieux et leur offrant des sacrifices, ils ne t’invitent, et que tu ne manges de leurs victimes ; de peur que tu ne prennes de leurs filles pour tes fils, et que leurs filles, se prostituant à leurs dieux, n’entraînent tes fils à se prostituer à leurs dieux. » (Exode 34:15-16). Nous lisons au verset 14 que les hommes furent même infidèles envers leurs propres épouses.

  17. Vous fatiguez l’Éternel par vos paroles et vous dites : « En quoi l’avons-nous fatigué ? » C’est en disant : « L’Éternel voit d’un bon œil celui qui fait le mal, c’est en lui qu’il prend plaisir », ou encore : « Où est le Dieu de la justice ? »

    Le peuple douta sur le fait d’avoir fatigué l’Éternel, ne réalisant pas la profondeur de ses péchés. Il s’imaginait que Dieu le négligeait alors que c’était lui qui avait négligé d’honorer l’Éternel. Le prophète annonça que l’Éternel enverrait son messager et son feu qui purifierait son peuple. Ce discours se poursuivit jusqu’au chapitre 3 au verset 5.

Êtes-vous béni par le travail effectué par l’équipe du département « Les publications Victoire » ?

Avez-vous pensé à être un canal de bénédiction vous-même ?

Si vous avez à coeur de servir le seigneur Jésus avec les talents que Dieu vous donné, inscrivez-vous et recevez un document de présentation du département, un mot du directeur et plusieurs catégories de services potentiels (transcription, relecture orthographique, gestion de contenu, organisation, graphisme, …).

Prenez votre place à nos côtés pour glorifier Dieu avec vos capacités et des actions concrètes.