Tite 1

  1. Paul, serviteur de Dieu, et apôtre de Jésus-Christ pour la foi des élus de Dieu et la connaissance de la vérité qui est selon la piété, –
  2. lesquelles reposent sur l’espérance de la vie éternelle, promise dès les plus anciens temps par le Dieu qui ne ment point,
  3. et qui a manifesté sa parole en son temps par la prédication qui m’a été confiée d’après l’ordre de Dieu notre Sauveur, –
  4. à Tite, mon enfant légitime en notre commune foi : que la grâce et la paix te soient données de la part de Dieu le Père et de Jésus-Christ notre Sauveur !

    Tite 1:1-4
    Nous lisons ici la salutation de l’apôtre Paul à Tite, un chrétien Grec d’origine païenne. Tite, l’un de ses enfants spirituels, fut l’un des compagnons fidèles que l’apôtre honorait : « Ainsi, je vous recommande Tite comme mon compagnon et mon collaborateur auprès de vous, nos frères comme les délégués des Églises, des hommes qui font honneur à Christ. » (2 Corinthiens 8:23, traduction Semeur) ; « Ce n’est que quatorze ans plus tard que je suis remonté à Jérusalem en compagnie de Barnabas. J’avais aussi emmené Tite avec moi. […] Or Tite, mon compagnon, était d’origine païenne. Eh bien, on ne l’a même pas obligé à se soumettre au rite de la circoncision. » (Galates 2:1, 3, traduction Semeur). | Dans cette lettre, nous découvrons que l’apôtre Paul avait chargé Tite d’exercer un ministère sur l’île de Crète, une grande île sur la côte de la Grèce. Sa mission fut de rétablir l’ordre spirituel dans plusieurs églises maison qui avaient été influencées par de faux enseignants. | Notons que la population de Crète était remplie de soldats mercenaires, donc, des hommes qui suivaient l’argent et pas forcément des causes justes ou nobles. Soulignons aussi le fait que les Crétois avaient la réputation d’être un peuple traître et menteur, alors l’apôtre Paul distingua entre leur culture malhonnête et celle de Dieu, précisant au verset 2, que l’Éternel est « le Dieu qui ne ment pas ».

  5. Je t’ai laissé en Crète, afin que tu mettes en ordre ce qui reste à régler, et que, selon mes instructions, tu établisses des anciens dans chaque ville,
  6. s’il s’y trouve quelque homme irréprochable, mari d’une seul femme, ayant des enfants fidèles, qui ne soient ni accusés de débauche ni rebelles.
  7. Car il faut que l’évêque soit irréprochable, comme économe de Dieu ; qu’il ne soit ni arrogant, ni colère, ni adonné au vin, ni violent, ni porté à un gain déshonnête ;
  8. mais qu’il soit hospitalier, ami des gens de bien, modéré, juste, saint, tempérant,
  9. attaché à la vraie parole telle qu’elle a été enseignée, afin d’être capable d’exhorter selon la saine doctrine et de réfuter les contradicteurs.

    Tite 1:5-9
    Nous lisons ici concernant l’établissement d’anciens dans les églises de Crète. | Au verset 6, il est dit qu’un pasteur doit être « […] irréprochable, mari d’une seul femme », signifiant qu’il ne devrait pas être polygame. | Découvrez les commentaires de 1 Timothée 3 présentant les exigences détaillées pour les pasteurs.

  10. Il y a, en effet, surtout parmi les circoncis, beaucoup de gens rebelles, de vains discoureurs et de séducteurs,
  11. auxquels il faut fermer la bouche. Ils bouleversent des familles entières, enseignant pour un gain honteux ce qu’on ne doit pas enseigner.
  12. L’un d’entre eux, leur propre prophète, a dit : Crétois toujours menteurs, méchantes bêtes, ventres paresseux.
  13. Ce témoignage est vrai. C’est pourquoi reprends-les sévèrement, afin qu’ils aient une foi saine,
  14. et qu’ils ne s’attachent pas à des fables judaïques et à des commandements d’hommes qui se détournent de la vérité.

    Tite 1:10-14
    Ce passage présente les faux enseignants, des chrétiens d’origine juive, qui enseignaient le mensonge, imposant la loi mosaïque sur les croyants de la nouvelle alliance. L’apôtre Paul donna la consigne à Titre de les reprendre sévèrement. De plus, ces enseignants n’étaient pas motivés par un amour pour Dieu mais ils furent intéressés par le gain financier.

  15. Tout est pur pour ceux qui sont purs ; mais rien n’est pur pour ceux qui sont souillées et incrédules, leur intelligence et leur conscience sont souillés.
  16. Ils font profession de connaître Dieu, mais ils le renient par leurs œuvres, étant abominables, rebelles, et incapables d’aucune bonne œuvre.

    Tite 1:15-16
    Lisons ces versets dans la traduction Semeur : « Pour ceux qui sont purs, tout est pur, mais pour des hommes souillés et incrédules, rien n’est pur. Leur pensée et leur conscience sont souillées. Certes, ils prétendent connaître Dieu, mais ils le renient par leurs actes, car ils sont détestables, rebelles et se sont disqualifiés pour toute œuvre bonne. ». Lisons maintenant ces mêmes textes dans la traduction anglaise « The Message », traduite ici en français : « Tout est propre pour les esprits purs ; rien n’est propre aux incroyants à l’esprit sale. Ils laissent leurs sales empreintes digitales sur chaque pensée et chaque acte. Ils disent qu’ils connaissent Dieu, mais leurs actions parlent plus fort que leurs paroles. Ce sont de vrais crétins [origine : « They’re real creeps »], des bons à rien désobéissants. ». La Bible Amplifiée, édition classique, dit : « Pour celui qui est pur (de cœur et de conscience), tout est pur, mais pour celui qui est souillé, corrompu et incrédule, rien n’est pur ; leurs esprits et leurs consciences sont souillés et pollués. Ils professent connaître Dieu (le reconnaître, le percevoir et le connaître), mais le renient, le renient et le renoncent par ce qu’ils font ; ils sont détestables et répugnants, incrédules et désobéissants et déloyaux et rebelles, et (ils sont) inaptes et sans valeur pour un bon travail (acte ou entreprise) de quelque nature que ce soit. ». Autrement dit, les impurs s’imaginent que tout est impur car ils sont eux-mêmes impurs. | Avez-vous déjà rencontré une personne qui ne voyait que du négatif chez les gens ou dans des situations ? Ce texte nous aide à comprendre entre la vision des purs et des impurs.

Êtes-vous béni par le travail effectué par l’équipe du département « Les publications Victoire » ?

Avez-vous pensé à être un canal de bénédiction vous-même ?

Si vous avez à coeur de servir le seigneur Jésus avec les talents que Dieu vous donné, inscrivez-vous et recevez un document de présentation du département, un mot du directeur et plusieurs catégories de services potentiels (transcription, relecture orthographique, gestion de contenu, organisation, graphisme, …).

Prenez votre place à nos côtés pour glorifier Dieu avec vos capacités et des actions concrètes.