1 Jean 4

  1. Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.

    Dieu nous appelle à discerner entre les vrais et les faux prophètes. Le véritable prophète de Dieu est oint du Saint-Esprit et ses paroles sont toujours conformes à la Parole de Dieu, la Bible. | « Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons. » (1 Timothée 4:1).

  2. Reconnaissez à ceci l’Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu ;
  3. et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde.

    1 Jean 4:2-3
    Le royaume des ténèbres prêche que Jésus n’a jamais existé. Tous ceux qui nient le fait que Jésus-Christ se fut incarné physiquement sont des porte-paroles du diable, des antéchrists. (voir Philippiens 2:5-10, Jean 1:1, 14, concernant l’incarnation de Jésus).

  4. Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.
  5. Eux, ils sont du monde ; c’est pourquoi ils parlent d’après le monde, et le monde les écoute.

    1 Jean 4:4-5
    Commentons le verset 4 : « Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu [nés de nouveau], et vous les avez vaincus [les esprits de mensonges], parce que celui [le Saint-Esprit] qui est en vous [les temples du Saint-Esprit que vous êtes, 1 Corinthiens 6:19] est plus grand [grec meizon : « plus fort »] que celui [le diable] qui est dans le monde [2 Corinthiens 4:4]. ». | Ces faux prophètes sont d’une origine mondaine et inspirés par le royaume des ténèbres : « Si notre Évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent ; pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l’intelligence, afin qu’ils ne vissent pas briller la splendeur de l’Évangile de la gloire de Christ, qui est l’image de Dieu. » (2 Corinthiens 4:3-4). Le monde croit et écoute ce qui semble humainement sensé (1 Corinthiens 2:14). Ceux qui craignent l’Éternel peuvent sembler ridicules selon la perspective humaine, rationnelle, mais la véritable sagesse se retrouve chez celui qui pense comme Dieu : « La crainte de l’Éternel est le commencement de la sagesse ; tous ceux qui l’observent ont une raison saine. Sa gloire subsiste à jamais. » (Psaume 111:10).

  6. Nous, nous sommes de Dieu ; celui qui connaît Dieu nous écoute ; celui qui n’est pas de Dieu ne nous écoute pas : c’est par là que nous connaissons l’esprit de la vérité et l’esprit de l’erreur.

    Ce verset confirme la vérité de 1 Corinthiens 2:14 : « Mais l’homme animal ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c’est spirituellement qu’on en juge. ». L’homme spirituel, au contraire, croit la vérité même si elle peut sembler « incroyable » et une folie (1 Corinthiens 1:18) selon l’homme animal.

  7. Bien-aimés, aimons nous les uns les autres ; car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu.
  8. Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour.

    1 Jean 4:7-8
    L’enfant de Dieu véritable marchera dans l’amour, et ce, au-delà des paroles. Sa vie manifestera le cœur de Dieu pour son prochain. L’amour véritable n’est accessible que par une révélation divine. Celui qui n’aime pas son prochain n’a pas reçu cette révélation et il ne connaît pas Dieu, la source de l’amour.

  9. L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui.
  10. Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés.

    1 Jean 4:9-10
    Romains 5:8 dit que « […] Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. ». Dieu est à l’origine de cet amour pour les hommes.

  11. Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres.

    « À ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » (Jean 13:35).

  12. Personne n’a jamais vu Dieu ; si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est parfait en nous.

    Personne n’a jamais vu Dieu dans toute sa gloire, dans toute son essence. Les personnages bibliques que nous lisons avoir vu Dieu ont vu que des théophanies, des manifestations limitées de Dieu. Penchons-nous sur le personnage de Moïse afin de comprendre comment il a vu Dieu : « L’Éternel parlait avec Moïse face à face [intimement], comme un homme parle à son ami. […] » (Exode 33:11). Le même chapitre dit aussi que Moïse demanda à Dieu de voir sa gloire : « L’Éternel répondit : Je ferai passer devant toi toute ma bonté, et je proclamerai devant toi le nom de l’Éternel ; je fais grâce à qui je fais grâce, et miséricorde à qui je fais miséricorde. L’Éternel dit : Tu ne pourras pas voir ma face, car l’homme ne peut me voir et vivre. » (Exode 33:19-20). Poursuivons notre lecture d’Exode 33:22-23 où l’Éternel dit : « Quand ma gloire passera, je te mettrai dans un creux du rocher, et je te couvrirai de ma main jusqu’à ce que j’aie passé. Et lorsque je retournerai ma main, tu me verras par derrière, mais ma face ne pourra pas être vue. ». Quel est donc le sens de ces versets qui se retrouvent dans le même chapitre ? Un verset dit que « L’Éternel parlait avec Moïse face à face » et l’autre affirme que l’Éternel dit à Moïse « Tu ne pourras pas voir ma face ». Réponse : Moïse a vu une version limitée de Dieu mais jamais sa face dans toute sa gloire. Approfondissons le sujet : parce que Dieu est un esprit (Jean 4:24), certains théologiens concluent que Dieu n’a tout simplement pas de corps. Ils raisonnent que tous les versets qui se réfèrent à des parties du corps de Dieu sont des figures de style appelées des « anthropomorphismes », dans lesquelles les qualités humaines sont appliquées à Dieu. Bien que certains souscrivent à cette interprétation, le fait que Dieu soit un esprit, à mon avis, ne supprime en rien le fait qu’il ait un corps spirituel. Je crois que Dieu fut visible aux hommes à un certain niveau mais jamais dans toute sa gloire. De plus, je crois que Moïse ainsi que tous les autres personnages bibliques ont parlé au Fils de Dieu pré-incarné (une christophanie). Jean 1:18 dit que « Personne n’a jamais vu Dieu ; le fils unique [Jésus], qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître. ». Autrement dit, personne n’a jamais vu Dieu dans toute sa gloire mais Jésus a manifesté une version de Dieu que l’homme a pu contempler sans mourir : « Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père ; comment dis-tu : Montre-nous le Père ? » (Jean 14:9). Dieu, dans la plénitude de sa gloire, ne pourrait être supporté par l’homme mortel (Ésaïe 6:5). En conclusion, Dieu n’a révélé à Moïse qu’une partie de sa majesté et de sa puissance, car il était humainement impossible pour Moïse d’absorber toute la gloire de Dieu. | Lisons ce verset dans la traduction Semeur : « Dieu, personne ne l’a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous et son amour se manifeste pleinement parmi nous. ».

  13. Nous connaissons que nous demeurons en lui, et qu’il demeure en nous, en ce qu’il nous a donné de son Esprit.

    Nous lisons ici concernant l’unité spirituelle dont l’enfant de Dieu jouit avec Dieu. « Mais celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul esprit. » (1 Corinthiens 6:17).

  14. Et nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé le Fils comme Sauveur du monde.

    Ce verset confirme la vérité de Jean 3:16 : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. » Jésus est le sauveur du monde.

  15. Celui qui confessera que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu.

    Ce verset confirme la vérité de Romains 10:9 : « Si tu confesses de ta bouche le seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. ».

  16. Et nous, nous avons connu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour ; et celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.

    La connaissance intime de l’amour divin n’est possible que par révélation.

  17. Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde : c’est en cela que l’amour est parfait en nous, afin que nous ayons de l’assurance au jour du jugement.

    Lisons ce verset dans la traduction Oltramare : « Le caractère de la perfection de l’amour en nous, c’est que nous soyons pleins de confiance au jour du jugement, parce que tel est Dieu, tels nous sommes nous-mêmes dans ce monde. ».

  18. La crainte n’est pas dans l’amour, mais l’amour parfait bannit la crainte ; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n’est pas parfait dans l’amour.

    Commentons ce verset : « La crainte n’est pas dans l’amour [la crainte ou la peur ne se retrouvent pas dans la dimension de l’amour de Dieu], mais l’amour [divin] parfait bannit [chasse] la crainte ; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n’est pas parfait dans l’amour. ».

  19. Pour nous, nous l’aimons, parce qu’il nous a aimés le premier.

    Dieu est l’initiateur de l’amour.

  20. Si quelqu’un dit : J’aime Dieu, et qu’il haïsse son frère, c’est un menteur ; car celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas ?
  21. Et nous avons de lui ce commandement : que celui qui aime Dieu aime aussi son frère.

    1 Jean 4:20-21
    Au-delà des simples paroles, l’amour aime vraiment, tangiblement et avec des actions concrètes. Celui qui ne sait pas aimer son prochain, créé à l’image de Dieu, comment peut-il aimer Dieu son créateur ?

Êtes-vous béni par le travail effectué par l’équipe du département « Les publications Victoire » ?

Avez-vous pensé à être un canal de bénédiction vous-même ?

Si vous avez à coeur de servir le seigneur Jésus avec les talents que Dieu vous donné, inscrivez-vous et recevez un document de présentation du département, un mot du directeur et plusieurs catégories de services potentiels (transcription, relecture orthographique, gestion de contenu, organisation, graphisme, …).

Prenez votre place à nos côtés pour glorifier Dieu avec vos capacités et des actions concrètes.