2 Pierre 3

  1. Voici déjà, bien-aimés, la seconde lettre que je vous écris. Dans l’une et dans l’autre je cherche à éveiller par des avertissements votre saine intelligence,

    Nous lisons ici le dernier chapitre de la deuxième lettre de l’apôtre Pierre adressée « … à ceux qui sont étrangers et dispersés dans le Pont, la Galatie, la Cappadoce, l’Asie et la Bithynie » (1 Pierre 1:1). Il les rappela à la vigilance et à l’intelligence spirituelle.

  2. afin que vous vous souveniez des choses annoncées d’avance par les saints prophètes, et du commandement du Seigneur et Sauveur,
  3. enseigné par vos apôtres, sachant avant tout que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon leurs propres convoitises,
  4. et disant : Où est la promesse de son avènement ? Car, depuis que les pères sont morts, tout demeure comme dès le commencement de la création.

    2 Pierre 3:2-4
    L’Église primitive basait sa foi sur les Saintes Écritures de l’Ancien Testament (« les saints prophètes »), ainsi que sur l’élaboration du Nouveau Testament (le « commandement du Seigneur et Sauveur » que nous retrouvons aujourd’hui dans les évangiles) ainsi que sur les enseignements des apôtres (les épîtres du Nouveau Testament). | L’apôtre Pierre avertit les croyants que les moqueurs mépriseront leur foi lors du second retour de Jésus-Christ.

  5. Ils veulent ignorer, en effet, que des cieux existèrent autrefois par la parole de Dieu, de même qu’une terre tirée de l’eau et formée au moyen de l’eau,

    La phrase « Ils veulent ignorer » signifie que certains furent intentionnellement ignorants de la vérité concernant la création et de la rébellion de Lucifer (voir les commentaires de Genèse 1:1-2). | L’apôtre Pierre rappela au lecteur que Dieu créa par sa parole.

  6. et que par ces choses le monde d’alors périt, submergé par l’eau,

    La destruction de la création pré-adamique est arrivée au moment de la rébellion de Lucifer contre Dieu. Ce verset ne concerne donc pas la destruction de la terre lors du grand déluge à l’époque de Noé. Voir les commentaires de Genèse 1:2| Nous lisons ici une référence à la civilisation pré-adamique. Commentons ce verset directement : « et que par ces choses le monde d’alors périt [concerne le monde de la création pré-adamique), submergé par l’eau [pas l’eau du déluge au temps de Noé mais celui du premier déluge, lors de la rébellion de Satan à la fin de l’âge pré-adamique]. ». Voir aussi les commentaires de Genèse 1:2.

  7. tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d’à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies.

    Les cieux et la terre actuels, et non ceux de la création pré-adamique, sont maintenus par la parole de Dieu. Lisons ce verset dans la traduction Semeur : « Quant à la terre et aux cieux actuels, ils sont réservés par cette même parole pour être livrés au feu : ils sont gardés en vue du jour du jugement où tous ceux qui n’ont aucun respect pour Dieu périront. ». La terre actuelle sera rénovée (purifiée) par le feu, consumant toutes traces de péchés (voir Apocalypse 20:11-15).

  8. Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour.

    L’Éternel Dieu habite en dehors du temps, n’ayant ni début, ni fin. Il est l’Éternel. L’homme, pour sa part, est un être fini qui a une vie de courte durée. La perspective du facteur temps selon Dieu et selon l’homme est donc totalement différente. Ayant souligné cette différence importante, la parole de Dieu devrait être crédible plutôt que celle de l’homme.

  9. Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient ; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance.

    La promesse de Dieu, concernant la délivrance à venir, arrivera certainement, même si les incrédules la remettent en question à cause du facteur temps. | Remarquons aussi une vérité très importante qui n’est pas forcément connue par tous les chrétiens : Dieu veut sauver tous les hommes, et ce, sans exception ! La doctrine de l’élection, qui enseigne que Dieu souhaite sauver qu’une portion des hommes, est erronée et assassine le saint caractère de Dieu. | Approfondissez votre connaissance à ce sujet dans le chapitre sur le salut dans « Le disciple victorieux ».

  10. Le jour du Seigneur viendra comme un voleur ; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée.

    « Le jour du Seigneur » cité ici (considérant le contexte du chapitre décrivant la nouvelle terre et les nouveaux cieux), se réfère forcément à la conclusion du millenium, donc juste avant l’instauration de l’Âge du royaume (lorsque la cité céleste descendra sur la terre) : « Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus. Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux. » (Apocalypse 21:1-2). | Notons que les futurs changements au niveau de la création n’impliquent pas l’anéantissement de la terre comme certains théologiens l’affirment. La terre sera rénovée par le feu. Psaume 104:5 affirme que la terre ne cessera jamais d’exister : « Il [Dieu] a établi la terre sur ses fondements, elle ne sera jamais ébranlée. ». La traduction Français Courant dit : « Tu as fixé la terre sur ses bases ; pas de danger qu’elle en bouge désormais. ». Puisque la terre ne bougera pas de son axe, elle ne cessera donc pas d’exister. « De génération en génération ta fidélité subsiste ; tu as fondé la terre, et elle demeure ferme. ». La traduction Semeur dit : « Ta fidélité demeure d’âge en âge : tu as fondé la terre, elle subsiste. » (Psaume 119:90) ; « Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre ! » (Matthieu 5:5). En fait, même la création de Dieu ne cessera jamais d’exister (Jérémie 31:35-36). Malgré les efforts sataniques déployés dans le jardin d’Éden, le plan originel de Dieu pour la terre se réalisera certainement. | Approfondissez vos connaissances sur le futur de la terre dans l’enseignement « L’apocalypse commenté ».

  11. Puisque donc toutes ces choses doivent se dissoudre, quelles ne doivent pas être la sainteté de votre conduite et votre piété,
  12. tandis que vous attendez et hâtez l’avènement du jour de Dieu, à cause duquel les cieux enflammés se dissoudront et les éléments embrasés se fondront !

    2 Pierre 3:11-12
    Comme cette vie sur terre est si temporaire, l’enfant de Dieu devrait marcher dans la sainteté, se préparant pour l’éternité. Lisons le verset 12 dans la traduction Parole de Vie : « Vous attendez que le jour de Dieu arrive et vous souhaitez qu’il vienne vite. Ce jour-là, le feu détruira le ciel, et les étoiles fondront dans une chaleur brûlante. ». La destruction de cette terre, une rénovation par le feu, mènera à une nouvelle terre sans péché : « Car je vais créer de nouveaux cieux et une nouvelle terre ; on ne se rappellera plus les choses passées, elles ne reviendront plus à l’esprit. » (Ésaïe 65:17).

  13. Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera.

    La nouveauté mentionnée ici se rapporte à la nouveauté dans l’état de la terre et non à une autre terre nouvellement créée. À cette époque, notre terre actuelle aura subi une rénovation totale par le feu. Rappelons-nous que la terre a été créée afin d’exister éternellement. Voir les commentaires du verset 10 à ce sujet.

  14. C’est pourquoi, bien-aimés, en attendant ces choses, appliquez-vous à être trouvés par lui sans tache et irrépréhensibles dans la paix.

    L’apôtre Pierre exhorta les fidèles à la fidélité ; une vie sainte.

  15. Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bien-aimé frère Paul vous l’a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée.

    L’apôtre Pierre rappela les saints de l’enseignement de l’apôtre Paul : Le salut, ou la délivrance, se retrouve dans la patience gracieuse de notre Dieu. Cette période de la grâce est nommée « la dispensation de la grâce » ou « la dispensation de l’Église » par les théologiens. Cette dispensation sera terminée au moment de l’enlèvement de l’Église (1 Thessaloniciens 4:17). | Lisons ce verset dans la traduction Nouvelle Bible Français Courant : « Considérez que la patience de notre Seigneur vous offre l’occasion d’être sauvés, ainsi que Paul, notre très cher frère, vous l’a écrit avec la sagesse que Dieu lui a donnée. ».

  16. C’est ce qu’il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine.

    Commentons ce verset : « C’est ce qu’il fait [c’est ce que l’apôtre Paul a fait] dans toutes les lettres [dans tous ses écrits], où il parle de ces choses [l’apôtre Paul mentionna les mêmes sujets], dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre [ces enseignements ne sont pas faciles à comprendre], dont les personnes ignorantes [certaines personnes n’ont pas la connaissance spirituelle] et mal affermies [certaines personnes ne sont pas assises dans la vérité de la Parole de Dieu] tordent le sens [elles font dire à la Bible ce que l’auteur divin n’a pas voulu dire], comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine [ces tordeurs des Écritures expérimentent la destruction car seule la vérité bien comprise protège]. ».

  17. Vous donc, bien-aimés, qui êtes avertis, mettez-vous sur vos gardes, de peur qu’entraînés par l’égarement des impies, vous ne veniez à déchoir de votre fermeté.

    Lisons ce verset dans la traduction Semeur : « Quant à vous, mes chers amis, vous voilà prévenus. Prenez garde de ne pas vous laisser entraîner par l’égarement de ces hommes vivant sans respect pour Dieu et de perdre ainsi la position solide que vous occupez. ».

  18. Mais croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre seigneur et sauveur Jésus-Christ. A lui soit la gloire, maintenant et pour l’éternité ! Amen !

    L’apôtre Pierre pria pour la croissance spirituelle et pour la faveur divine dans la vie des lecteurs, glorifiant l’auteur divin qui en est la source.

Êtes-vous béni par le travail effectué par l’équipe du département « Les publications Victoire » ?

Avez-vous pensé à être un canal de bénédiction vous-même ?

Si vous avez à coeur de servir le seigneur Jésus avec les talents que Dieu vous donné, inscrivez-vous et recevez un document de présentation du département, un mot du directeur et plusieurs catégories de services potentiels (transcription, relecture orthographique, gestion de contenu, organisation, graphisme, …).

Prenez votre place à nos côtés pour glorifier Dieu avec vos capacités et des actions concrètes.