Amos 3

  1. Écoutez cette parole que l’Éternel prononce contre vous, enfants d’Israël, contre toute la famille que j’ai fait monter du pays d’Égypte !

    Dieu déclara ici être contre son propre peuple. | Quelle est la différence entre l’ancienne alliance, sous la loi mosaïque, et la nouvelle alliance de la grâce sous Jésus-Christ ? Voici la réponse : « En effet, Dieu était en Christ, réconciliant les hommes avec lui-même, sans tenir compte de leurs fautes, et il a fait de nous les dépositaires du message de la réconciliation. » (2 Corinthiens 5:19, traduction Semeur). Autrefois, Dieu était contre son peuple à cause des nombreux péchés de ce dernier. Aujourd’hui, Dieu est pour son peuple grâce à son merveilleux pardon des péchés en Jésus-Christ : « […] la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ. » (Jean 1:17) ; « […] si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? » (Romains 8:31) ; « […] Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. » (Romains 5:8).

  2. Je vous ai choisis, vous seuls parmi toutes les familles de la terre ; c’est pourquoi je vous châtierai pour toutes vos iniquités.

    Dieu devait châtier, punir, son peuple rebelle. Le fait d’être « le peuple de Dieu » ne le dispensait pas de l’obéissance : « Maintenant, si vous écoutez ma voix, et si vous gardez mon alliance, vous m’appartiendrez entre tous les peuples, car toute la terre est à moi. » (Exode 19:5). | Nous lisons dans Exode 34:7 que Dieu « ne tient point le coupable pour innocent. ». Ceci confirme Galates 6:7-8 : « Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption ; mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle. ». De plus, Romains 6:23 dit : « […] le salaire du péché, c’est la mort […] », mais la bonne nouvelle réside dans la fin de ce même verset : « […] mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre seigneur. ». Voilà la bonne nouvelle de la grâce ! Il est vrai que Dieu « ne tient point le coupable pour innocent » alors il offrit Jésus-Christ, l’innocent, afin de sauver les coupables ! Grâce à Jésus-Christ, nous pouvons recevoir le pardon de tous nos péchés et ne pas être condamnés pour nos fautes. Quel sauveur merveilleux nous avons !

  3. Deux hommes marchent-ils ensemble, sans en être convenus ?

    Le traduction Semeur dit : « Deux hommes marchent-ils ensemble sans s’être mis d’accord ? ». À moins de s’accorder sur la destination et sur le chemin à emprunter afin d’y arriver, il est impossible d’avancer dans l’unité. | La question ici concernait Dieu et son peuple. Est-ce que c’était possible pour eux d’être des compagnons s’ils ne pouvaient pas s’entendre sur leur façon de vivre ? La réponse était clairement non.

  4. Le lion rugit-il dans la forêt, sans avoir une proie ? Le lionceau pousse-t-il des cris du fond de sa tanière, sans avoir fait une capture ?
  5. L’oiseau tombe-t-il dans le filet qui est à terre, sans qu’il y ait un piège ? Le filet s’élève-t-il de terre, sans qu’il y ait rien de pris ?
  6. Sonne-t-on de la trompette dans une ville, sans que le peuple soit dans l’épouvante ? Arrive-t-il un malheur dans une ville, sans que l’Éternel en soit l’auteur ?

    Amos 3:4-6
    La réponse à toutes ces questions était « non ». En fait, il y a toujours une cause et un effet pour toutes situations. | Tout comme le lion, la voix du prophète serait entendue. Par amour, Dieu avertissait son peuple qui pouvait se repentir et ainsi s’épargner le jugement.

  7. Car le Seigneur, l’Éternel, ne fait rien sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes.
  8. Le lion rugit : qui ne serait effrayé ? Le Seigneur, l’Éternel, parle : qui ne prophétiserait ?

    Amos 3:7-8
    Dieu révèle toujours ses plans à l’avance à ses serviteurs les prophètes. Ce fut le cas en Israël et cela est encore une réalité dans l’Église aujourd’hui. Dieu parle, avertit et protège son peuple en révélant ses plans à ses leaders spirituels qui ont reçu de lui une influence spirituelle. | La crainte de l’Éternel des prophètes assurera que la parole de l’Éternel sera déclarée.

  9. Faites retentir votre voix dans les palais d’Asdod et dans les palais du pays d’Égypte, et dites : Rassemblez-vous sur les montagnes de Samarie, et voyez quelle immense confusion au milieu d’elle, quelles violences dans son sein !
  10. Ils ne savent pas agir avec droiture, dit l’Éternel, ils entassent dans leurs palais les produits de la violence et de la rapine.
  11. C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : L’ennemi investira le pays, il détruira ta force, et tes palais seront pillés.
  12. Ainsi parle l’Éternel : Comme le berger arrache de la gueule du lion deux jambes ou un bout d’oreille, Ainsi se sauveront les enfants d’Israël qui sont assis dans Samarie à l’angle d’un lit et sur des tapis de Damas.
  13. Écoutez, et déclarez ceci à la maison de Jacob ! Dit le Seigneur, l’Éternel, le Dieu des armées.
  14. Le jour où je punirai Israël pour ses transgressions, je frapperai sur les autels de Béthel ; les cornes de l’autel seront brisées, et tomberont à terre.
  15. Je renverserai les maisons d’hiver et les maisons d’été ; les palais d’ivoire périront, les maisons des grands disparaîtront, dit l’Éternel.

    Amos 3:9-15
    Dieu déclara le jugement à venir sur son peuple rebelle. Les Égyptiens et les Syriens seraient des témoins du jugement à venir sur le peuple d’Israël. Nous voyons au verset 12 que la destruction du peuple serait tellement complète que ce serait comme s’il ne resterait que « deux jambes ou un bout d’oreille » après l’attaque d’un lion, prouvant qu’une brebis avait même existé. Le verset 14 concerne les autels idolâtres du peuple de Dieu. Si le peuple ne se repentait pas, tout serait détruit. Toute la sécurité humaine et l’opulence du peuple de Dieu ne leur servirait de rien au jour de la destruction.