Amos 8

  1. Le Seigneur, l’Éternel, m’envoya cette vision. Voici, c’était une corbeille de fruits.
  2. Il dit : Que vois-tu, Amos ? Je répondis : Une corbeille de fruits. Et l’Éternel me dit : La fin est venue pour mon peuple d’Israël ; je ne lui pardonnerai plus.
  3. En ce jour-là, les chants du palais seront des gémissements, dit le Seigneur, l’Éternel ; on jettera partout en silence une multitude de cadavres.

    Amos 8:1-3
    Le prophète eut une quatrième vision, un panier plein de fruits mûrs. Tout comme ces fruits, Israël était mûr pour le jugement.

  4. Écoutez ceci, vous qui dévorez l’indigent, et qui ruinez les malheureux du pays !
  5. Vous dites : Quand la nouvelle lune sera-t-elle passée, afin que nous vendions du blé ? Quand finira le sabbat, afin que nous ouvrions les greniers ? Nous diminuerons l’épha, nous augmenterons le prix, nous falsifierons les balances pour tromper ;
  6. puis nous achèterons les misérables pour de l’argent, et le pauvre pour une paire de souliers, et nous vendrons la criblure du froment.
  7. L’Éternel l’a juré par la gloire de Jacob : Je n’oublierai jamais aucune de leurs œuvres.
  8. Le pays, à cause d’elles, ne sera-t-il pas ébranlé, et tous ses habitants ne seront-ils pas dans le deuil ? Le pays montera tout entier comme le fleuve, il se soulèvera et s’affaissera comme le fleuve d’Égypte.
  9. En ce jour-là, dit le Seigneur, l’Éternel, je ferai coucher le soleil à midi, et j’obscurcirai la terre en plein jour ;
  10. je changerai vos fêtes en deuil, et tous vos chants en lamentations, je couvrirai de sacs tous les reins, et je rendrai chauves toutes les têtes ; je mettrai le pays dans le deuil comme pour un fils unique, et sa fin sera comme un jour d’amertume.

    Amos 8:4-10
    Le peuple d’Israël était composé d’hommes malhonnêtes qui exploitaient les pauvres. Malgré toute leur malhonnêteté et cruauté envers les moins fortunés, les riches d’Israël arrivaient à faire la fête sans avoir aucun sentiment de honte. Leurs célébrations allaient se transformer très vite en funérailles car les Assyriens les attaqueraient bientôt.

  11. Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, l’Éternel, où j’enverrai la famine dans le pays, non pas la disette du pain et la soif de l’eau, mais la faim et la soif d’entendre les paroles de l’Éternel.
  12. Ils seront alors errants d’une mer à l’autre, du septentrion à l’orient, ils iront çà et là pour chercher la parole de l’Éternel, Et ils ne la trouveront pas.
  13. En ce jour, les belles jeunes filles et les jeunes hommes mourront de soif.
  14. Ils jurent par le péché de Samarie, et ils disent : Vive ton Dieu, Dan ! Vive la voie de Beer Schéba ! Mais ils tomberont, et ne se relèveront plus.

    Amos 8:11-14
    Le prophète Amos annonça ici une famine qui ne concernait pas le pain et l’eau naturels mais qui concernait une famine de nourriture spirituelle. Le peuple d’Israël ne recevrait plus la parole de l’Éternel. Ils la chercheraient mais ne pourraient la trouver. La fatigue et la mort allaient être le triste résultat de cette famine d’ordre spirituel.

Êtes-vous béni par le travail effectué par l’équipe du département « Les publications Victoire » ?

Avez-vous pensé à être un canal de bénédiction vous-même ?

Si vous avez à coeur de servir le seigneur Jésus avec les talents que Dieu vous donné, inscrivez-vous et recevez un document de présentation du département, un mot du directeur et plusieurs catégories de services potentiels (transcription, relecture orthographique, gestion de contenu, organisation, graphisme, …).

Prenez votre place à nos côtés pour glorifier Dieu avec vos capacités et des actions concrètes.