Jean 17

  1. Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel, et dit : Père, l’heure est venue ! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie,
  2. selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés.
  3. Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ.
  4. Je t’ai glorifié sur la terre, j’ai achevé l’oeuvre que tu m’as donnée à faire.
  5. Et maintenant toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde fût.
  6. J’ai fait connaître ton nom aux hommes que tu m’as donnés du milieu du monde. Ils étaient à toi, et tu me les as donnés ; et ils ont gardé ta parole.
  7. Maintenant ils ont connu que tout ce que tu m’as donné vient de toi.
  8. Car je leur ai donné les paroles que tu m’as données ; et ils les ont reçues, et ils ont vraiment connu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m’as envoyé.
  9. C’est pour eux que je prie. Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m’as donnés, parce qu’ils sont à toi ; –
  10. et tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi ; -et je suis glorifié en eux.
  11. Je ne suis plus dans le monde, et ils sont dans le monde, et je vais à toi. Père saint, garde en ton nom ceux que tu m’as donnés, afin qu’ils soient un comme nous.
  12. Lorsque j’étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’Écriture fût accomplie.
  13. Et maintenant je vais à toi, et je dis ces choses dans le monde, afin qu’ils aient en eux ma joie parfaite.
  14. Je leur ai donné ta parole ; et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.
  15. Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal.
  16. Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.
  17. Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité.
  18. Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde.
  19. Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu’eux aussi soient sanctifiés par la vérité.
  20. Ce n’est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole,
  21. afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé.
  22. Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un, –
  23. moi en eux, et toi en moi, -afin qu’ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.
  24. Père, je veux que là où je suis ceux que tu m’as donnés soient aussi avec moi, afin qu’ils voient ma gloire, la gloire que tu m’as donnée, parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde.
  25. Père juste, le monde ne t’a point connu ; mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont connu que tu m’as envoyé.
  26. Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que je sois en eux.

    Jean 17:1-26
    Examinons et commentons le chapitre 17 de l’évangile de Jean :

    « Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel (Matthieu 6:9), et dit: Père (Nous retrouvons ici le début d’une prière faite par le Fils en présence de Ses disciples. Remarquez que Jésus emploie le terme « Père » qui dénote une relation d’intimité), l’heure (de la passion prévue avant même la création du monde [1 Pierre 1:18-20]) est venue! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie (Le Fils et le Père sont dignes de gloire ! La délivrance de l’homme accomplie par Christ à la croix est glorieuse [Romains 7:24-25]),

    2 selon que tu (le Père) lui (le Fils) as donné pouvoir(autorité) sur toute chair (hommes), afin qu’il (Jésus) accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. (En disant « tous ceux que tu lui as donnés », certains commentateurs affirment que Jésus disait que le Père Lui avait alloué un certain nombre d’âmes, limité, et ce, ignorant le libre arbitre [le choix] de l’homme. Ils soutiennent que seules les personnes choisies par Dieu pour le salut peuvent être sauvées. Les « autres » iront, par déduction, en enfer. Puisque cette doctrine contredit l’ensemble de la révélation biblique concernant le libre arbitre de l’homme [2 Pierre 3:9, Apocalypse 22:17], cette compréhension erronée et blasphématoire [concernant l’élection et la prédestination] doit être rejetée. Comprenons le véritable sens : « Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que je ne perde rien de tout ce QU’IL M’A DONNÉ mais que je le ressuscite au dernier jour. ». D’après ce texte, nous voyons clairement que le Père fait don des personnes au Fils. Comprenons maintenant la raison de ce don : « Personne ne peut venir à moi [Jésus], à moins que le PÈRE qui m’a envoyé ne L’ATTIRE, et moi, je le ressusciterai le dernier jour. » [Jean 6:44] Donc, le Père ATTIRE les perdus et les donne au Fils ! Qui sont ceux dans ce nombre qui est donné au Fils ? Jésus nous donne la réponse : « En effet, la volonté de mon Père, c’est que TOUTE personne qui VOIT [spirituellement, 2 Corinthiens 3:16] le Fils et CROIT en lui ait la vie éternelle, et moi, je la ressusciterai le dernier jour.» [Jean 6:40] Donc, le salut est disponible pour tous les hommes. Pour plus d’explications sur la doctrine de l’élection et la prédestination, veuillez voir Jean 6:37.)

    3 Or, la vie (« Zoé »: la vie venant de Dieu) éternelle (« Aionios »: Sans commencement ni fin, ce qui a toujours été et qui sera toujours), c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. (Puisque la vie véritable vient de Dieu, elle est éternelle. Ceci dit, la possession de cette vie de Dieu n’est pas éternelle en soi, car l’homme n’a pas toujours existé. L’homme n’est pas de toute éternité mais il est une création de Dieu. Ceci dit, un jour, il a pu croire en Jésus et il a pu RECEVOIR [à ce moment là] la vie venant de Dieu. L’unique moyen d’avoir la vie de Dieu est de venir à Lui pour la recevoir. « Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » Jean 14:6)

    4 Je t’ai glorifié sur la terre, j’ai achevé l’œuvre que tu m’as donnée à faire. (Jésus a glorifié le Père en marchant dans une obéissance totale et complète. En parlant de Jésus il est écrit : « …il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. » [Hébreux 4:15] « Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. » [2 Corinthiens 5:21] « Or, vous le savez, Jésus a paru pour ôter les péchés, et il n’y a point en lui de péché. » [1 Jean 3:5])

    5 Et maintenant toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j’avais auprès de toi (Jean 1:14) avant que le monde fût (Exode 3:14, Jean 8:58). (La prière du Seigneur Jésus, concernant Sa glorification, serait répondue après l’œuvre de la croix [là où Il paierait la dette de péché de tous les hommes] et après Sa résurrection. Voir aussi Hébreux 1:3)

    6 J’ai fait connaître ton nom aux hommes que tu m’as donnés du milieu du monde. (Dieu a plusieurs noms dans la Bible : Elohim, L’Éternel-Yahweh, Yahweh-Jiré; « L’Éternel pourvoira » [Genèse 22:13-14], Yahweh-Rapha; « l’Éternel qui te guérit » [Exode 15:26], Yahweh-Nissi; « L’Éternel ma bannière » [Exode 17:15], Yahweh-Shalom; « L’Éternel Paix » [Juges 6:24], Yahweh-Raah; « L’Éternel mon berger » [Psaumes 23:1], Yahweh-Tsidkenu; « L’Éternel notre justice » [Jérémie 23:6], Adonaï : Seigneur. Ceci dit, au-delà d’une appellation, nous comprenons par ce texte que Jésus, le Fils, a RÉVÉLÉ les caractéristiques du Père. « Personne n’a jamais vu Dieu: Dieu, le Fils unique qui vit dans l’intimité du Père, nous l’a RÉVÉLÉ. » [Jean 1:18, BDS] « Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe! Celui qui m’a vu a vu le Père; comment dis-tu: Montre-nous le Père? » [Jean 14:9] Jésus n’indiquait pas qu’Il était littéralement le Père, mais qu’Il révélait parfaitement Sa nature et Sa personne. En parlant de Jésus, nous lisons, « Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre NOM qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. » Voir aussi Philippiens 2:9-11.) Ils (les hommes) étaient à toi, et tu me les as donnés; et ils ont gardé ta parole (Matthieu 7:20). (Les hommes qui ont été donnés au Fils ont gardé la Parole de Dieu. Voir les notes au 2ème verset de ce chapitre pour comprendre le don des hommes par le Père au Fils.)

    7 Maintenant ils (les disciples) ont connu que tout ce que tu m’as donné vient de toi. (Les hommes viennent à Christ obligatoirement par l’entremise des mains du Père qui les a tellement aimés qu’Il a donné Son Fils unique pour les sauver. [Jean 3:16])

    8 Car je leur ai donné les paroles que tu m’as données (Jean 12:49, Jean 5:19); et ils les ont reçues, et ils ont vraiment connu que je suis sorti de toi (Jean 5:43), et ils ont cru que tu m’as envoyé. (Ces hommes ont reçu la Parole. Ils ont donc connu intimement la révélation de Jésus-Christ.)

    9 C’est pour eux que je prie (Jésus prie à ce moment précis pour Ses disciples qui ont reçu et cru à Sa Parole.). Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m’as donnés, parce qu’ils sont à toi; –(Jésus connaissait l’ordre divin : Les hommes perdus sont attirés par le Père et donnés ensuite au Fils. Le ministère d’intercession du Fils est en faveur des saints et non des perdus. « …Qui les condamnera? Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour NOUS! » [Romains 8:34] « C’est aussi pour cela qu’il peut sauver parfaitement CEUX QUI S’APPROCHENT de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur. » [Hébreux 7:25] Remarquez aussi la distinction entre le ministère de l’intercession de l’Esprit Saint et celui du Fils. Le ministère d’intercession du Saint-Esprit concerne la vie de prière des saints [Romains 8:26-27] tandis que le ministère d’intercession du Fils concerne les péchés des saints qui doivent être confessés et pardonnés [1 Jean 1:9]. N’imaginez pas que le Fils supplie le Père pour qu’Il nous pardonne. Non ! Seule Sa présence au ciel auprès du Père accomplit l’œuvre d’intercession [intervention], agissant comme notre représentant, substitut parfait.)

    10 et tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi (Les sauvés appartiennent au Fils et au Père.); -et je suis glorifié en eux. (Notre salut et notre vie de sainteté glorifie Celui qui a payé le prix pour notre rachat : « Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. » [1 Corinthiens 6:20])

    11 Je ne suis plus dans le monde, et ils sont dans le monde, et je vais à toi. (Jésus est prêt à donner Sa vie en offrande sur la croix, ne Se voyant plus avec Ses disciples qui sont dans le monde, ayant déjà la vision de Son retour auprès du Père.) Père saint, garde en ton nom ceux que tu m’as donnés, afin qu’ils soient un comme nous. (Nous retrouvons ici une prière de protection et d’unité pour les saints faite par Jésus avant Sa crucifixion.)

    12 Lorsque j’étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’Écriture (Psaumes 41:9,109:8) fût accomplie. (Cette parole fut accomplie dans Jean 18:9. Remarquez que seul Judas, le fils de la perdition, qui avait été donné au Fils, qui eut « part au même ministère » que les autres apôtres, fut perdu [Matthieu 27:5, Actes 1:16-20]. Même si le Seigneur gardait Ses disciples, l’être humain possède néanmoins le pouvoir de faire un choix. Judas n’était pas forcé de trahir le Seigneur Jésus. Il a commis ce péché de sa propre volonté et il subira lui seul la sentence que mérite son péché.)

    13 Et maintenant je vais à toi, et je dis ces choses dans le monde, afin qu’ils aient en eux ma joie parfaite. (Jésus connaissait les épreuves que vivraient les disciples dans le monde. Ils savait bien que la joie du Seigneur [Néhémie 8:10] serait leur force surnaturelle pour les soutenir. Voir aussi Jean 16:32-33)

    14 Je leur ai donné ta parole; et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. (Quand le monde [qui est sous l’influence du malin] nous acclame, examinons-nous nous mêmes. « Examinez-vous vous mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous? à moins peut-être que vous ne soyez réprouvés. » [2 Corinthiens 13:5])

    15 Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal. (L’Église n’est pas appelée à se retirer de la société comme certains l’ont fait. Nous ne sommes pas appelés à nous réfugier dans un monastère ou dans les catacombes. Nous devons plutôt briller dans notre monde, même si nous ne faisons pas partie du système mondain : « Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. » [Matthieu 5:16]. Certains commentateurs ont utilisé le verset présent afin d’attaquer l’enseignement biblique de l’enlèvement de l’Église. Ils affirment même que le jugement de Dieu tombera sur les justes comme sur les injustes [oubliant ainsi 1 Thessaloniciens 5:9]. La négation de l’enlèvement de l’Église mène à la négation de la Parole de Dieu : « …nous serons tous ensemble ENLEVÉS avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. » [1 Thessaloniciens 4:17] « …je reviendrai, et JE VOUS PRENDRAI avec moi » [Jean 14:3] « Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. » [1 Corinthiens 15:51-52] Voir aussi Matthieu 25:1-13, 1 Thessaloniciens 5:8-10, Tite 2:13. Remarquons aussi que Jésus a averti l’Église en ce qui concerne les tribulations : « Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde. » [Jean 16:33] Il est important pour nous de faire une distinction entre « des tribulations » et la « grande tribulation » [Apocalypse 7:14 & Matthieu 24:21]. Cette dernière est destinée aux rebelles qui refusent la seigneurie de Jésus dans leur vie.)

    16 Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. (Tout comme le Fils, l’Église n’est pas du monde, mais de Dieu.)

    17 Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. (La Parole de Dieu est l’autorité ultime pour notre foi. [2 Timothée 3:16-17])

    18 Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde. (Jésus nous appelle à briller dans ce monde afin que le plus grand nombre puisse Le connaître et se donner à Lui : « …vous serez mes témoins… » prononcé par Jésus dans Actes 1:8. « …Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples… » [Jean 8:31])

    19 Et je me sanctifie moi-même pour eux (Jésus s’est séparé du monde, nous servant de modèle.), afin qu’eux aussi soient sanctifiés par la vérité. (Nous sommes mis à part, marchant dans la sainteté, comme nous nous exposons à la vérité qu’est la Parole de Dieu. « Ta parole est une lampe à mes pieds, Et une lumière sur mon sentier. » [Psaumes 119:105] Notre salut est opéré « par la sanctification DE l’Esprit et par la FOI EN LA VÉRITÉ. » Comme nous nous soumettons à la Parole de Dieu, Son Esprit nous sanctifie [nous rends saints dans notre marche] car Lui-seul a la puissance de l’accomplir. La Parole, révélée par l’Esprit de Dieu, nous montre le chemin à suivre pour Lui plaire : « …Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification. » [1 Thessaloniciens 4:7] « Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. » [Hébreux 12:14])

    20 Ce n’est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole, (Jésus priait pour tous ceux qui seraient un jour dans l’Église. [1 Pierre 1:2])

    21 afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croit que tu m’as envoyé. (L’unité dans la foi et dans l’amour, rendue possible uniquement par Jésus, est un témoignage puissant dans le monde. Ceci dit, l’unité à n’importe quel prix, compromettant la pureté du message du salut, ne glorifie aucunement le Seigneur !)

    22 Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée (La glorification du croyant est certaine [Romains 8:29-30]), afin qu’ils soient un comme nous sommes un, –

    23 moi en eux, et toi en moi, -afin qu’ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé. (L’unité chrétienne est la volonté de Dieu : « Je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, à tenir tous un même langage, et à ne point avoir de divisions parmi vous, mais à être parfaitement unis dans un même esprit et dans un même sentiment. » [1 Corinthiens 1:10] L’unité ne peut être manifestée que par le choix de marcher dans l’amour : « A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » [Jean 13:35])

    24 Père, je veux que là où je suis (dans l’unité avec le Père) ceux que tu m’as donnés soient aussi avec moi (dans cette unité), afin qu’ils voient ma gloire, la gloire que tu m’as donnée (Tous les saints verront la gloire ! [Apocalypse 22:3]), parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde (Apocalypse 13:8).

    25 Père juste, le monde ne t’a point connu (1 Corinthiens 2:14); mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont connu que tu m’as envoyé. (Le Père céleste est connu par l’Église comme étant glorieux: « Toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation. » [Jacques 1:17] Pour l’enfant de Dieu, l’emploie d’un nom « abba Père » [Galates 4:6] révèle l’intimité qu’est possible avec Dieu.)

    26 Je leur ai fait connaître ton nom (voir le verset 6 du même chapitre), et je le leur ferai connaître (davantage), afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que je sois en eux. (Ce verset révèle la beauté de l’évangile. Nous pouvons recevoir l’amour divin et même avoir Jésus en nous, dans notre cœur !) »

    – Un extrait de « Jésus révélé ».