1 Timothée 6

  1. Que tous ceux qui sont sous le joug de la servitude regardent leurs maîtres comme dignes de tout honneur, afin que le nom de Dieu et la doctrine ne soient pas blasphémés.
  2. Et que ceux qui ont des fidèles pour maîtres ne les méprisent pas, sous prétexte qu’ils sont frères ; mais qu’ils les servent d’autant mieux que ce sont des fidèles et des bien-aimés qui s’attachent à leur faire du bien. Enseigne ces choses et recommande-les.

    1 Timothée 6:1-2
    Afin de conserver un bon témoignage chrétien, l’apôtre Paul donna à Timothée l’instruction d’enseigner aux serviteurs, les esclaves, d’honorer leurs maîtres. Si un maître était aussi un croyant, les serviteurs ne devaient pas utiliser leur statut de chrétien afin de le dénigrer, mais ils devaient, au contraire, bien le servir. Maintenant, l’esclavage de l’époque était différent de ce que nous percevons comme « esclavage » aujourd’hui. Aux temps bibliques, les gens n’étaient pas réduits à l’esclavage à cause de la couleur de leur peau mais l’esclavage était principalement basé sur l’
    économie. Les gens pouvaient « se vendre », par exemple, lorsqu’ils étaient tellement endettés qu’ils ne pouvaient pas subvenir aux besoins de leur famille. Soulignons aussi que l’apôtre Paul n’avait pas la mission première de changer les mœurs de la société. Il devait apporter premièrement l’évangile aux perdus, ce qui produirait ensuite un changement de mœurs. Le fait de raisonner avec un homme spirituellement mort ne mène à rien de fructueux : « […] l’homme animal ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c’est spirituellement qu’on en juge. » (1 Corinthiens 2:14). | Découvrez les commentaires d’Exode 21:1-2 afin de comprendre le sens véritable de l’esclavage dans la Bible.

  3. Si quelqu’un enseigne de fausses doctrines, et ne s’attache pas aux saines paroles de notre Seigneur Jésus Christ et à la doctrine qui est selon la piété,
  4. il est enflé d’orgueil, il ne sait rien, et il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots, d’où naissent l’envie, les querelles, les calomnies, les mauvais soupçons,
  5. les vaines discussions d’hommes corrompus d’entendement, privés de la vérité, et croyant que la piété est une source de gain.

    1 Timothée 6:3-5
    Nous lisons ici concernant le faux et le véritable enseignant de la vérité. La fausse doctrine se définit ici comme étant un enseignement qui n’est pas rattaché aux paroles de Jésus-Christ. Si l’homme élève sa parole au-dessus des paroles de Christ, son enseignement est clairement faux. Cet homme est « enflé d’orgueil », s’imaginant à tort que « […] la religion [est] […] une source de profit » (traduction Bible de la Liturgie). Autrement dit, il s’imagine que « […] la ferveur est un profit » (traduction Bible Chouraqui) ou encore, ces faux enseignants « […] considèrent la religion comme une bonne affaire » (traduction Bible des Peuples). Certes, « c’est la bénédiction de l’Éternel qui enrichit, et il ne la fait suivre d’aucun chagrin » (Proverbe 10:22). Ceci dit, cette bénédiction est accordée aux croyants authentiques et non aux imposteurs et aux profiteurs hypocrites. Voilà ce que l’apôtre Paul dénonça précisément ici. | Le verset 17 révèle une autre instruction de l’apôtre Paul pour Timothée concernant l’abondance. Nous l’avons commenté ici : « Recommande aux riches du présent siècle de ne pas être orgueilleux, et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines, mais de la mettre en Dieu, qui
    nous donne [aux croyants authentiques] avec abondance [donc, avec libéralité] toutes choses [impliquant des biens matériels] pour que nous en jouissions [voilà la disposition généreuse du Père envers ses enfants]. ».

  6. C’est, en effet, une grande source de gain que la piété avec le contentement ;

    Le contentement signifie d’être reconnaissant pour la provision actuelle : « […] Soyez reconnaissants » (Colossiens 3:15, traduction Semeur). Ceci dit, le contentement ne signifie pas ne pas avoir le droit d’aspirer à d’autres choses dans la vie ! La tradition religieuse a beaucoup déformé ce verset, développant une théologie prônant la pauvreté dans l’Église. Notons que la reconnaissance est un positif, pas un négatif. Par exemple, nous pouvons remercier le Seigneur pour tout ce qu’il nous a déjà donné. La traduction Semeur dit : « La véritable foi en Dieu est, en effet, une source de richesse quand on sait être content avec ce qu’on a. ».

  7. car nous n’avons rien apporté dans le monde, et il est évident que nous n’en pouvons rien emporter ;

    L’homme le plus matériellement riche au monde est en faillite spirituelle s’il meurt sans connaître Jésus-Christ. Nous ne pouvons rien apporter avec nous après la mort, alors ne vivons pas que pour les biens matériels qui sont si temporaires. Que le seigneur Jésus-Christ soit notre véritable trésor !

  8. si donc nous avons la nourriture et le vêtement, cela nous suffira.

    La traduction John Nelson Darby dit : « Mais ayant la nourriture et de quoi nous couvrir, nous serons satisfaits. ». Le croyant doit être satisfait, heureux et reconnaissant d’avoir les essentiels de la vie. L’insatisfaction serait un manque de reconnaissance envers notre Dieu qui est la source en tout. « Ne soyez pas attachés à l’argent, soyez contents de [pas emprisonnés avec] ce que vous avez. » (Hébreux 13:5, traduction Parole de vie). Maintenant, l’apôtre Paul n’enseigna pas ici que le croyant était limité aux choses essentielles, ou confiné à une existence de survie et de pauvreté. En fait, plusieurs croyants ont isolé les versets de 1 Timothée 6, omettant une foule de versets bibliques concernant les finances. Par exemple, Philippiens 4:19 dit : « Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus Christ. » ; « […] la génération des hommes droits sera bénie. Il a dans sa maison bien-être et richesse, et sa justice subsiste à jamais. » (Psaume 112:2-3). | Découvrez « L’économie du royaume » afin d’approfondir vos connaissances sur ce sujet.

  9. Mais ceux qui veulent s’enrichir tombent dans la tentation, dans le piège, et dans beaucoup de désirs insensés et pernicieux qui plongent les hommes dans la ruine et la perdition.

    Commentons ce verset à partir de la traduction Semeur : « Ceux qui veulent à tout prix [certains sont même prêts à violer leur conscience afin de posséder] s’enrichir s’exposent eux-mêmes à la tentation et tombent dans le piège de nombreux désirs insensés et pernicieux qui précipitent les hommes dans la ruine et la perdition. ». La Bible est claire : nous ne pouvons avoir deux dieux ! Christ doit être notre seul trésor. « Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu [l’Éternel qui pourvoit, psaume 23:1] et Mamon [le dieu de la prospérité des Philistins]. » (Matthieu 6:24).

  10. Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux ; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments.

    Le texte dit : « L’amour de l’argent est une racine de tous les maux. ». Le texte ne dit pas : « […] l’argent est une racine de tous les maux. ». Il ne faut pas supprimer des mots car cela nous conduit vers des enseignements contraires à la pensée de Dieu. Tout est une question de notre amour. Si nous avons fait de l’argent une idole, nous sommes en danger car le matériel ne peut sauver ! Soulignons un fait : quelqu’un de pauvre (sur la plan financier) peut aimer l’argent tout comme un riche (sur la plan financier) peut avoir une relation saine et désintéressée avec l’argent. Tout est une question de cœur et non de portefeuille.

  11. Pour toi, homme de Dieu, fuis ces choses, et recherche la justice, la piété, la foi, la charité, la patience, la douceur.

    L’homme de Dieu doit fuir l’amour de l’argent et chercher à manifester la nature de Dieu. Découvrez l’enseignement « Le fruit de l’Esprit » afin d’approfondir vos connaissances sur ce sujet.

  12. Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé, et pour laquelle tu as fait une belle confession en présence d’un grand nombre de témoins.

    Voilà l’unique combat de l’enfant de Dieu aujourd’hui : le bon combat de la foi. Ce dernier a été remporté par le seigneur Jésus-Christ il y a deux mille ans. Découvrez l’enseignement « La combat spirituel et la délivrance » afin d’approfondir vos connaissances sur ce sujet.

  13. Je te recommande, devant Dieu qui donne la vie à toutes choses, et devant Jésus Christ, qui fit une belle confession devant Ponce Pilate, de garder le commandement,
  14. et de vivre sans tache, sans reproche, jusqu’à l’apparition de notre Seigneur Jésus Christ,

    1 Timothée 6:13-14
    Tout comme Christ avait une confession audacieuse, l’apôtre Paul exhorta Timothée à professer aussi sa foi et à persévérer fidèlement dans une vie de sainteté.

  15. que manifestera en son temps le bienheureux et seul souverain, le roi des rois, et le Seigneur des seigneurs,
  16. qui seul possède l’immortalité, qui habite une lumière inaccessible, que nul homme n’a vu ni ne peut voir, à qui appartiennent l’honneur et la puissance éternelle. Amen !

    1 Timothée 6:15-16
    Le seigneur Jésus-Christ reviendra certainement. Jésus à lui-même dit : « Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. » (Jean 14:3 – voir aussi 1 Thessaloniciens 4:16-17). Soulignons aussi que Jésus « habite une lumière inaccessible » car son corps fut glorifié. Un jour, chaque enfant de Dieu vivra aussi dans une lumière éclatante et glorieuse : « Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté ; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. » (1 Jean 3:2).

  17. Recommande aux riches du présent siècle de ne pas être orgueilleux, et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines, mais de la mettre en Dieu, qui nous donne avec abondance toutes choses pour que nous en jouissions.
  18. Recommande-leur de faire du bien, d’être riches en bonnes oeuvres, d’avoir de la libéralité, de la générosité,
  19. et de s’amasser ainsi pour l’avenir un trésor placé sur un fondement solide, afin de saisir la vie véritable.

    1 Timothée 6:17-19
    Commentons ce passage : « Recommande aux riches du présent siècle de ne pas être orgueilleux, et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines [les richesses de ce monde sont instables et passagères], mais de la mettre en Dieu [l’espérance des riches, qui entendraient Timothée prêcher, devrait être placée en Dieu], qui nous donne [Dieu donne à ses enfants] avec abondance toutes choses pour que nous en jouissions [la traduction Semeur dit : « […] qui nous dispense généreusement toutes ses richesses pour que nous en jouissions. »]. Recommande-leur de faire du bien, d’être riches en bonnes oeuvres, d’avoir de la libéralité, de la générosité [les riches devaient être généreux], et de s’amasser ainsi pour l’avenir un trésor placé sur un fondement solide [le fondement solide est la banque céleste !], afin de saisir la vie véritable [cette libéralité révélera un amour pour Dieu et non pour le matériel]. ». Ce passage confirme les paroles du seigneur Jésus : « Mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. » (Matthieu 6:20). | Soulignons le fait que Satan aime lorsque les croyants isolent des écritures, croyant des demi-vérités. La réalité est qu’il veut que l’Église ait une mentalité de pauvreté parce que cela lui permet de faire avancer son royaume de ténèbres. Lorsque l’Église comprend réellement les lois spirituelles divines concernant les finances, le corps de Christ peut financer la prédication de l’évangile « à toute la création » (Marc 16:15) et ainsi transformer le climat spirituel des nations par la parole de foi (Romains 10:8) !

  20. O Timothée, garde le dépôt, en évitant les discours vains et profanes,
  21. et les disputes de la fausse science dont font profession quelques-uns, qui se sont ainsi détournés de la foi. Que la grâce soit avec vous !

    1 Timothée 6:20-21
    Les discours et les disputes nous éloignent de la foi véritable. L’apôtre Paul dit à Timothée d’éviter ces distractions inutiles. Il termina ce chapitre et cette lettre en déclarant la grâce de Dieu sur lui.

Êtes-vous béni par le travail effectué par l’équipe du département « Les publications Victoire » ?

Avez-vous pensé à être un canal de bénédiction vous-même ?

Si vous avez à coeur de servir le seigneur Jésus avec les talents que Dieu vous donné, inscrivez-vous et recevez un document de présentation du département, un mot du directeur et plusieurs catégories de services potentiels (transcription, relecture orthographique, gestion de contenu, organisation, graphisme, …).

Prenez votre place à nos côtés pour glorifier Dieu avec vos capacités et des actions concrètes.