Psaume 44

  1. Au chef des chantres. Des fils de Koré. Cantique.
  2. Ô Dieu ! nous avons entendu de nos oreilles, nos pères nous ont raconté les oeuvres que tu as accomplies de leur temps, aux jours d’autrefois.
  3. De ta main tu as chassé des nations pour les établir, tu as frappé des peuples pour les étendre.

    Psaume 44:1-3
    Le psalmiste inconnu de ce psaume reconnaît la puissance de délivrance de l’Éternel.

  4. Car ce n’est point par leur épée qu’ils se sont emparés du pays, ce n’est point leur bras qui les a sauvés ; mais c’est ta droite, c’est ton bras, c’est la lumière de ta face, parce que tu les aimais.
  5. Ô Dieu ! tu es mon roi : Ordonne la délivrance de Jacob !
  6. Avec toi nous renversons nos ennemis, avec ton nom nous écrasons nos adversaires.
  7. Car ce n’est pas en mon arc que je me confie, ce n’est pas mon épée qui me sauvera ;
  8. Mais c’est toi qui nous délivres de nos ennemis, et qui confonds ceux qui nous haïssent.
  9. Nous nous glorifions en Dieu chaque jour, et nous célébrerons à jamais ton nom. Pause.

    Psaume 44:4-9
    Le psalmiste se tourne vers l’Éternel, l’implorant afin qu’il délivre Jacob, se référant au peuple d’Israël. Il promet de le glorifier pour son intervention.

  10. Cependant tu nous repousses, tu nous couvres de honte, tu ne sors plus avec nos armées ;
  11. Tu nous fais reculer devant l’ennemi, et ceux qui nous haïssent enlèvent nos dépouilles.
  12. Tu nous livres comme des brebis à dévorer, tu nous disperses parmi les nations.

    Psaume 44:10-12
    Le psalmiste fut rempli d’accusations contre l’Éternel pour la défaite militaire de son peuple.

  13. Tu vends ton peuple pour rien, tu ne l’estimes pas à une grande valeur.

    Commentons ce verset : « Tu vends ton peuple pour rien [Cette déclaration est fausse. Si le peuple de Dieu se retrouvait dans la défaite, ce n’était pas « pour rien ». La Bible révèle que rien n’arrive sans raison. Il y a toujours une cause pour tout ce qui arrive : « Comme l’oiseau s’échappe, comme l’hirondelle s’envole, ainsi la malédiction sans cause n’a point d’effet. », Proverbe 26:2], tu ne l’estimes pas à une grande valeur [Cette parole contredit la vérité en ce qui concernent l’amour de Dieu : « […] l’Éternel vous aime, parce qu’il a voulu tenir le serment qu’il avait fait à vos pères, l’Éternel vous a fait sortir par sa main puissante, vous a délivrés de la maison de servitude, de la main de Pharaon, roi d’Égypte. », Deutéronome 7:8]. ».

  14. Tu fais de nous un objet d’opprobre pour nos voisins, de moquerie et de risée pour ceux qui nous entourent ;
  15. Tu fais de nous un objet de sarcasme parmi les nations, et de hochements de tête parmi les peuples.
  16. Ma honte est toujours devant moi, et la confusion couvre mon visage,
  17. À la voix de celui qui m’insulte et m’outrage, à la vue de l’ennemi et du vindicatif.

    Psaume 44:14-17
    Le psalmiste continue dans ses accusations contre l’Éternel.

  18. Tout cela nous arrive, sans que nous t’ayons oublié, sans que nous ayons violé ton alliance :
  19. Notre coeur ne s’est point détourné, nos pas ne se sont point éloignés de ton sentier,
  20. Pour que tu nous écrases dans la demeure des chacals, et que tu nous couvres de l’ombre de la mort.
  21. Si nous avions oublié le nom de notre Dieu, et étendu nos mains vers un dieu étranger,
  22. Dieu ne le saurait-il pas, lui qui connaît les secrets du coeur ?
  23. Mais c’est à cause de toi qu’on nous égorge tous les jours, qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie.

    Psaume 44:18-23
    « Mais c’est à cause de toi » (du verset 23) résume bien la pensée du psalmiste qui peint une toile illustrant l’innocence du peuple de Dieu, remettant toute la faute sur l’Éternel. L’apôtre Paul cite le verset 23 dans Romains 8:35-37, remettant de l’ordre dans dans les propos du psalmiste : « Qui nous séparera de l’amour de Christ ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée ? selon qu’il est écrit : C’est à cause de toi qu’on nous met à mort tout le jour, qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. ». Dieu nous aime, peu importe ce qui peut arriver. Rien ne peut nous séparer de son amour, même si nous avons l’impression que nos circonstances crient qu’il ne nous aime pas. | Approfondissez vos connaissances bibliques concernant la responsabilité de l’homme et de ses choix dans l’enseignement «
    L’autorité du croyant ».

  24. Réveille-toi ! Pourquoi dors-tu, Seigneur ? Réveille-toi ! ne nous repousse pas à jamais !
  25. Pourquoi caches-tu ta face ? Pourquoi oublies-tu notre misère et notre oppression ?
  26. Car notre âme est abattue dans la poussière, notre corps est attaché à la terre.
  27. Lève-toi, pour nous secourir ! Délivre-nous à cause de ta bonté !

    Psaume 44:24-27
    Psaume 121:4 dit : « Voici, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël. ». Pourtant, ce psalmiste dit que Dieu dort et se cache pendant que son peuple se fait détruire. Au final, nous découvrons ici la pensée limitée de l’homme, révélant une perspective humaine face à la souffrance. Précisons ici que Dieu n’est pas la source des problèmes mais il est la solution ! La prière du psalmiste aurait été plus efficace, et plus vraie, s’il avait simplement prié sa dernière phrase : « Délivre-nous à cause de ta bonté ! ». Exactement ! Dieu est bon ! Dieu délivre ! Quand nous nous retrouvons dans des difficultés, il est sage de ne jamais le blâmer car il est parfait. Les voies de Dieu sont parfaites alors il ne fait jamais d’erreur ! Il est plus sage de s’examiner soi-même afin de se corriger au besoin : « Examinez-vous vous mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi ; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus Christ est en vous ? à moins peut-être que vous ne soyez réprouvés. » (2 Corinthiens 13:5). | Notons que le peuple d’Israël déclarera certainement des paroles d’accusations similaires lorsque l’Antéchrist mobilisera ses armées autour de Jérusalem afin de détruire la nation juive. Apocalypse 16:16 dit qu’il y aura une grande guerre qui précédera la seconde venue de Jésus-Christ avec les saints : « Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hébreu Harmaguédon. ». C’est alors que « L’Éternel paraîtra, et il combattra ces nations, comme il combat au jour de la bataille. » (Zacharie 14:3). Jésus délivrera Israël, tout comme il sait le faire pour toute personne qui se tourne vers lui. | Découvrez «
    L’Apocalypse commenté » afin d’approfondir vos connaissances sur l’eschatologie, l’étude des temps de la fin.