Psaume 14

  1. Au chef des chantres. De David. L’insensé dit en son coeur : Il n’y a point de Dieu ! Ils se sont corrompus, ils ont commis des actions abominables ; Il n’en est aucun qui fasse le bien.

    Je me souviens d’être assis en classe à l’université, écoutant des professeurs ridiculiser la foi chrétienne, tout en parlant respectueusement de toutes les autres religions. Je me souviens d’avoir entendu le Psaume 111:10 dans mon esprit : « La crainte de l’Éternel est le commencement de la sagesse ; tous ceux qui l’observent ont une raison saine. Sa gloire subsiste à jamais. ». Je me rappelle avoir pensé que ces intellectuels, avec tous leurs diplômes, n’avaient même pas le commencement de ce que Dieu appelle la sagesse ! Proverbe 1:7 précise aussi de la folie de ces intellectuels « scientifiques » : « La crainte de l’Éternel est le commencement de la science ; les insensés méprisent la sagesse et l’instruction. ». La Bible est claire : « Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous. » (Romains 1:22). Voilà ce que Dieu pense des hommes incrédules. On peut essayer d’impressionner les hommes, mais ce serait une perte de temps. Les hommes sont là aujourd’hui et ils sont partis demain. La sagesse nous apprendra donc à estimer ce que l’Éternel pense de nous, plutôt que de ce que pensent les hommes. Dieu est éternel et c’est à lui que nous devrons rendre compte pour nos vies. | « Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages ; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes. » (1 Corinthiens 1:27). Les incrédules peuvent se moquer des croyants, mais Dieu rend sages et puissants ceux qui ont la foi en lui : « Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent ; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu. » (1 Corinthiens 1:18). | L’homme incrédule peut s’imaginer faire le bien en faisant le mal, car sa façon d’évaluer le bien n’est pas selon Dieu : « Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, qui changent l’amertume en douceur, et la douceur en amertume ! » (Ésaïe 5:20).

  2. L’Éternel, du haut des cieux, regarde les fils de l’homme, Pour voir s’il y a quelqu’un qui soit intelligent, Qui cherche Dieu.

    Quelle est la motivation de Dieu en regardant du haut des cieux ? « Car l’Éternel étend ses regards sur toute la terre, pour soutenir ceux dont le cœur est tout entier à lui… » (2 Chroniques 16:9). Dieu est merveilleux !

  3. Tous sont égarés, tous sont pervertis ; Il n’en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul.

    En dehors de Dieu, la bonté de l’homme est toujours souillée par son humanité imparfaite. Quelqu’un peut faire une « bonne œuvre », comme donner aux pauvres, mais sa motivation peut être teintée par l’orgueil. Bref, le psalmiste dit que la vraie bonté ne vient que de Dieu.

  4. Tous ceux qui commettent l’iniquité ont-ils perdu le sens ? Ils dévorent mon peuple, ils le prennent pour nourriture ; Ils n’invoquent point l’Éternel.
  5. C’est alors qu’ils trembleront d’épouvante, Quand Dieu paraîtra au milieu de la race juste.
  6. Jetez l’opprobre sur l’espérance du malheureux… L’Éternel est son refuge.

    Psaume 14:4-6
    L’homme ne peut pas attaquer Israël sans attaquer l’Éternel, le refuge de son peuple : « … celui qui vous touche [Israël] touche la prunelle de son œil [Dieu]. » (Zacharie 2:8). | Lisons le verset 6 dans la traduction Semeur : « Pensez-vous pouvoir ruiner les projets des pauvres ? L’Éternel est leur refuge. ».

  7. Oh ! qui fera partir de Sion la délivrance d’Israël ? Quand l’Éternel ramènera les captifs de son peuple, Jacob sera dans l’allégresse, Israël se réjouira.

    Ce verset prophétisa que Dieu ramènerait ses enfants en Israël (voir aussi Ésaïe 66:7-8). Cette prophétie devint réalisable lorsque Israël redevint une nation le 14 mai 1948. Ce verset s’accomplit toujours aujourd’hui, au moment de l’écriture de ces lignes en 2022. | L’ultime délivrance d’Israël arrivera lors du second retour de Jésus-Christ, lorsqu’ils reconnaîtront le messie qu’ils ont rejeté : « Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem un esprit de grâce et de supplication, et ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né. » (Zacharie 12:10).