Psaume 9

  1. Au chef des chantres. Sur “Meurs pour le fils”. Psaume de David.
  2. Je louerai l’Éternel de tout mon coeur, Je raconterai toutes tes merveilles.
  3. Je ferai de toi le sujet de ma joie et de mon allégresse, Je chanterai ton nom, Dieu Très Haut !

    Psaume 9:1-3
    Au-delà d’un chant, que ces paroles soient l’expression du cœur de chaque enfant de Dieu. En choisissant d’avoir le Seigneur comme objet de nos pensées et de nos louanges, nous nous assurons d’être joyeux. En racontant toutes ses innombrables merveilles, notre regard est dirigé vers celui qui est digne de louange : « Quand on tourne vers lui les regards, on est rayonnant de joie, et le visage ne se couvre pas de honte. » (Psaume 34:6).

  4. Mes ennemis reculent, Ils chancellent, ils périssent devant ta face.

    La louange est une force spirituelle qui relâche une armée angélique qui livre le combat pour nous. Nos ennemis reculent et notre victoire est assurée quand nous louons le Seigneur. « Bénissez l’Éternel, vous ses anges, qui êtes puissants en force, et qui exécutez ses ordres, en obéissant à la voix de sa parole ! Bénissez l’Éternel, vous toutes ses armées, qui êtes ses serviteurs, et qui faites sa volonté ! Bénissez l’Éternel, vous toutes ses œuvres, dans tous les lieux de sa domination ! Mon âme, bénis l’Éternel ! » (Psaume 103:20-22).

  5. Car tu soutiens mon droit et ma cause, Tu sièges sur ton trône en juste juge.

    Puisque Dieu est un juste Dieu, ses enfants peuvent vivre dans une paix surnaturelle certaine, sachant qu’il soutient les siens, les justes : « Ne crains rien, car je suis avec toi ; ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu ; je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens de ma droite triomphante. » (Ésaïe 41:10).

  6. Tu châties les nations, tu détruis le méchant, Tu effaces leur nom pour toujours et à perpétuité.
  7. Plus d’ennemis ! Des ruines éternelles ! Des villes que tu as renversées ! Leur souvenir est anéanti.
  8. L’Éternel règne à jamais, Il a dressé son trône pour le jugement ;
  9. Il juge le monde avec justice, Il juge les peuples avec droiture.

    Psaume 9:6-9
    Le seigneur Jésus jugera les nations aux temps de la fin : « Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils. » (Jean 5:22) ; « Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire. Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs ; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. » (Matthieu 25:31-33). Nous pouvons nous assurer d’être parmi les brebis en recevant Jésus-Christ comme notre sauveur et seigneur : « … moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance. » (Jean 10:10). Au moment de l’âge du royaume de Dieu sur la terre à partir de Jérusalem, le gouvernement du « Prince de la paix » (Ésaïe 9:5-6), celui du seigneur Jésus, sera un gouvernement de paix universelle. Découvrez les notes commentées sur l’Apocalypse pour une étude complète sur la fin des temps (l’eschatologie).

  10. L’Éternel est un refuge pour l’opprimé, Un refuge au temps de la détresse.
  11. Ceux qui connaissent ton nom se confient en toi. Car tu n’abandonnes pas ceux qui te cherchent, ô Éternel !

    Psaume 9:10-11
    Ce texte nous rappelle l’importance de connaître le nom de l’Éternel, c’est-à-dire, connaître qui il est vraiment : « … puisqu’il connaît mon nom. Il m’invoquera, et je lui répondrai ; je serai avec lui dans la détresse, je le délivrerai et je le glorifierai. » (Psaume 91:14-15).

  12. Chantez à l’Éternel, qui réside en Sion, Publiez parmi les peuples ses hauts faits !
  13. Car il venge le sang et se souvient des malheureux, Il n’oublie pas leurs cris.

    Psaume 9:12-13
    « … celui qui juge toute la terre n’exercera-t-il pas la justice ? » (Genèse 18:25). La réponse est un « oui » définitif ! Parfois, nous sommes désolés en constatant tellement d’injustices dans le monde. Soyons consolés et rassurés du fait que Dieu voit absolument tout et il jugera tout selon une justice parfaite ; la sienne ! « Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption ; mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle. Ne nous lassons pas de faire le bien ; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas. » (Galates 6:7-9).

  14. Aie pitié de moi, Éternel ! Vois la misère où me réduisent mes ennemis, Enlève-moi des portes de la mort,
  15. Afin que je publie toutes tes louanges, Dans les portes de la fille de Sion, Et que je me réjouisse de ton salut.

    Psaume 9:14-15
    Cette prière a été répondue par le seigneur Jésus-Christ : « Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour, en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés. » (Colossiens 1:12-14).

  16. Les nations tombent dans la fosse qu’elles ont faite, Leur pied se prend au filet qu’elles ont caché.
  17. L’Éternel se montre, il fait justice, Il enlace le méchant dans l’oeuvre de ses mains. – Jeu d’instruments. Pause.
  18. Les méchants se tournent vers le séjour des morts, Toutes les nations qui oublient Dieu.
  19. Car le malheureux n’est point oublié à jamais, L’espérance des misérables ne périt pas à toujours.
  20. Lève-toi, ô Éternel ! Que l’homme ne triomphe pas ! Que les nations soient jugées devant ta face !
  21. Frappe-les d’épouvante, ô Éternel ! Que les peuples sachent qu’ils sont des hommes ! – Pause.

    Psaume 9:16-21
    Jésus jugera les nations rebelles (cité au commentaire Psaume 9:6-9). Découvrez les notes commentées sur l’Apocalypse pour une étude complète sur la fin des temps (l’eschatologie).