Psaume 8

  1. Au chef des chantres. Sur la guitthith. Psaume de David.
  2. Éternel, notre Seigneur ! Que ton nom est magnifique sur toute la terre ! Ta majesté s’élève au-dessus des cieux.

    Le nom de l’Éternel est élevé, au-dessus des cieux, et très digne d’être loué ! Jésus le précisa lors de son enseignement sur la prière : « Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié [mise à part et considéré comme très saint]. » (Matthieu 6:9).

  3.  Par la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle Tu as fondé ta gloire, pour confondre tes adversaires, Pour imposer silence à l’ennemi et au vindicatif.

    Le mot « enfants » est figuratif et parle d’une nouvelle race d’hommes qui allaient confondre les adversaires de l’Éternel. Ces derniers resteraient bouches bées devant la sagesse de l’Éternel en ce qui concerne son plan pour la rédemption des hommes : « Quand elle viendra [« la génération future », du Psaume 22:31], elle annoncera sa justice [disponible uniquement par Jésus-Christ], elle [cette « génération future », celle d’une nouvelle création, 2 Corinthiens 5:17] annoncera son oeuvre [de justification, 2 Corinthiens 5:21] au peuple nouveau-né [aux croyants ayant reçu la nouvelle naissance, Jean 3:3]. » (Psaume 22:32). Même si nous lisons ici l’annonce prophétique de ces enfants spirituels « à la mamelle » de la glorieuse nouvelle création (qui s’abreuveraient au Saint-Esprit, 1 Corinthiens 12:13), Jésus a aussi cité et appliqué ce même verset lorsque des enfants naturels le louaient : « Ils [les principaux sacrificateurs et les scribes] lui dirent : Entends-tu ce qu’ils disent ? Oui, leur répondit Jésus. N’avez-vous jamais lu ces paroles : Tu as tiré des louanges de la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle ? » (Matthieu 21:16). La parole de Dieu est tellement riche : révélant des vérités spirituelles lors d’événements naturels.

  4.  Quand je contemple les cieux, ouvrage de tes mains, La lune et les étoiles que tu as créées :
  5.  Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui ? Et le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui ?
  6.  Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, Et tu l’as couronné de gloire et de magnificence.

    Nous retrouvons une citation similaire de ce texte dans le Nouveau Testament, mais se référant à Jésus-Christ : « Tu l’as abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, tu l’as couronné de gloire et d’honneur. » (Hébreux 2:7) ; « Mais celui qui a été abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d’honneur à cause de la mort qu’il a souffert, afin que, par la grâce de Dieu, il souffrit la mort pour tous. » (Hébreux 2:9). Ces versets dans l’épitre aux Hébreux se réfèrent clairement à Jésus-Christ qui descendit sur terre pour un temps, afin de sauver l’humanité (Philippiens 2:5-10). Dans sa condition humaine, en tant que le « fils de l’homme » (Matthieu 17:22), il était temporairement « inférieur » en rang aux anges. Notons que Jésus n’a jamais cessé d’être Dieu lors de son incarnation. Les hommes ne discernaient simplement pas sa véritable identité, le percevant comme étant un simple mortel. | Concernant Adam, notons que Dieu avait originellement créé l’homme à son image (Genèse 1:26), dans sa propre classe, afin qu’il puisse communier avec lui. Il ne créa pas l’homme sous une forme évolutive comme l’enseigne la fausse théorie humaniste de l’évolution. Non, Dieu créa Adam dans une position élevée et glorieuse (Ézéchiel 1:27-28 précise ce qu’est la gloire de Dieu) qui est retrouvée au moment de sa nouvelle naissance spirituelle (Jean 3:3, 2 Corinthiens 5:17). L’homme racheté (Galates 3:13-14) jugera aussi les anges (1 Corinthiens 6:3), prouvant ainsi que la race née de nouveau est supérieure à celle des déchus : « Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père ! L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d’être glorifiés avec lui. » (Romains 8:14-17). Pour plus d’informations à ce sujet, lisez les notes sur « L’autorité du croyant ».

  7.  Tu lui as donné la domination sur les oeuvres de tes mains, Tu as tout mis sous ses pieds,
  8.  Les brebis comme les boeufs, Et les animaux des champs,
  9.  Les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, Tout ce qui parcourt les sentiers des mers.

    Psaume 8:7-9
    En Jésus-Christ, ces versets (et Genèse 1:26-28) s’appliquent aux enfants de Dieu aujourd’hui. Pour plus d’informations à ce sujet, lisez les notes sur « L’autorité du croyant ».

  10.  Éternel, notre Seigneur ! Que ton nom est magnifique sur toute la terre !

    « Béni soit à jamais son nom glorieux ! Que toute la terre soit remplie de sa gloire ! Amen ! Amen ! » (Psaume 72:19).