Psaume 31

  1. Au chef des chantres. Psaume de David.
  2. Éternel ! je cherche en toi mon refuge : Que jamais je ne sois confondu ! Délivre-moi dans ta justice !
  3. Incline vers moi ton oreille, hâte-toi de me secourir ! Sois pour moi un rocher protecteur, une forteresse, où je trouve mon salut !
  4. Car tu es mon rocher, ma forteresse ; et à cause de ton nom tu me conduiras, tu me dirigeras.
  5. Tu me feras sortir du filet qu’ils m’ont tendu ; car tu es mon protecteur.

    Psaume 31:1-5
    Ce psaume est une prière de David que l’Éternel exauça en envoyant Jésus-Christ. « Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour, en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés. » (Colossiens 1:12-14). | Approfondissez vos connaissances sur la protection surnaturelle dans l’enseignement « Dieu votre bouclier ».

  6. Je remets mon esprit entre tes mains ; tu me délivreras, Éternel, Dieu de vérité !

    Jésus cita ce psaume lorsqu’il rendit l’âme sur la croix : « Jésus s’écria d’une voix forte : Père, je remets mon esprit entre tes mains. Et, en disant ces paroles, il expira. » (Luc 23:46).

  7. Je hais ceux qui s’attachent à de vaines idoles, et je me confie en l’Éternel.

    L’amour que David eut pour l’Éternel le poussa à détester les idoles, tout ce qui pourrait éloigner l’homme d’une adoration du Dieu véritable.

  8. Je serai par ta grâce dans l’allégresse et dans la joie ; car tu vois ma misère, tu sais les angoisses de mon âme,
  9. Et tu ne me livreras pas aux mains de l’ennemi, tu mettras mes pieds au large.

    Psaume 31:8-9
    Lisons ces textes dans la version Parole de Vie : « Je danse de joie à cause de ton amour, car tu as vu mon malheur, tu as compris ma grande souffrance. Tu ne m’as pas livré aux mains de l’ennemi, tu m’as remis debout, tu m’as rendu la liberté. ». | Le roi David fut délivré par l’Éternel.

  10. Aie pitié de moi, Éternel ! car je suis dans la détresse ; j’ai le visage, l’âme et le corps usés par le chagrin.
  11. Ma vie se consume dans la douleur, et mes années dans les soupirs ; ma force est épuisée à cause de mon iniquité, et mes os dépérissent.
  12. Tous mes adversaires m’ont rendu un objet d’opprobre, de grand opprobre pour mes voisins, et de terreur pour mes amis ; ceux qui me voient dehors s’enfuient loin de moi.
  13. Je suis oublié des coeurs comme un mort, je suis comme un vase brisé.
  14. J’apprends les mauvais propos de plusieurs, l’épouvante qui règne à l’entour, quand ils se concertent ensemble contre moi : ils complotent de m’ôter la vie.

    Psaume 31:10-14
    Le fait que le roi David fut délivré par l’Éternel dans le passé n’indiquait pas la fin absolue de ses défis dans la vie. L’ennemi suscita à nouveau de l’opposition. Le roi David fut « dans la détresse », dans le chagrin et dans la souffrance à cause de l’opposition des hommes. Même si nous pouvons identifier plusieurs parallèles prophétiques entre la vie de David et de Jésus dans les psaumes, une distinction certaine est le fait que Jésus demeura parfait, sans jamais pécher. Le roi David mentionna ses iniquités qui l’épuisaient et affaiblissaient ses os.

  15. Mais en toi je me confie, ô Éternel ! Je dis : Tu es mon Dieu !
  16. Mes destinées sont dans ta main ; délivre-moi de mes ennemis et de mes persécuteurs !
  17. Fais luire ta face sur ton serviteur, sauve-moi par ta grâce !

    Psaume 31:15-17
    Le roi David savait vers qui il devait se tourner afin de recevoir la délivrance.

  18. Éternel, que je ne sois pas confondu quand je t’invoque. Que les méchants soient confondus, qu’ils descendent en silence au séjour des morts !
  19. Qu’elles deviennent muettes, les lèvres menteuses, qui parlent avec audace contre le juste, avec arrogance et dédain !

    Psaume 31:18-19
    Le roi David se voyait comme étant un juste, l’Éternel étant sa source. Pareillement, les enfants de Dieu sont devenus justes en Jésus-Christ (2 Corinthiens 5:21). Il pria aussi contre ses adversaires. | Aujourd’hui, à cause de la révélation de Jésus-Christ, nous bénissons nos ennemis : « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. » (Matthieu 5:43-45).

  20. Oh ! combien est grande ta bonté, que tu tiens en réserve pour ceux qui te craignent, que tu témoignes à ceux qui cherchent en toi leur refuge, à la vue des fils de l’homme !
  21. Tu les protèges sous l’abri de ta face contre ceux qui les persécutent, tu les protèges dans ta tente contre les langues qui les attaquent.
  22. Béni soit l’Éternel ! Car il a signalé sa grâce envers moi, comme si j’avais été dans une ville forte.
  23. Je disais dans ma précipitation : Je suis chassé loin de ton regard ! Mais tu as entendu la voix de mes supplications, quand j’ai crié vers toi.

    Psaume 31:21-23
    Approfondissez vos connaissances sur la protection surnaturelle dans l’enseignement « Dieu votre bouclier ».

  24. Aimez l’Éternel, vous qui avez de la piété ! L’Éternel garde les fidèles, et il punit sévèrement les orgueilleux.

    Ce verset confirme : « […] et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d’humilité ; car Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles. » (1 Pierre 5:5).

  25. Fortifiez-vous et que votre coeur s’affermisse, vous tous qui espérez en l’Éternel !

    Se fortifier demeure un choix pour chaque enfant de Dieu. « Ne t’ai-je pas donné cet ordre : Fortifie-toi et prends courage ? Ne t’effraie point et ne t’épouvante point, car l’Éternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras. » (Josué 1:9).