Psaume 6

  1.  Au chef des chantres. Avec instruments à cordes. Sur la harpe à huit cordes. Psaume de David.

    Certaines confessions chrétiennes enseignent que les instruments de musique ne doivent pas être utilisés à l’église. Apparemment, le Saint-Esprit, qui a inspiré ce texte, voit les choses différemment !

  2. Éternel ! ne me punis pas dans ta colère, Et ne me châtie pas dans ta fureur.
  3. Aie pitié de moi, Éternel ! car je suis sans force ; Guéris-moi, Éternel ! car mes os sont tremblants.

    Psaume 6:2-3
    David vécut dans une autre dispensation, sous la loi et non sous la grâce, avant le sacrifice de Christ sur la croix. Sa vie de prière reflétait alors les requêtes de l’ancienne alliance et non celles d’aujourd’hui, qui est une alliance bien supérieure (Hébreux 8:6). Le texte suivant était une prophétie concernant Jésus : « Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. » (Ésaïe 53:5). Notons bien que Jésus a déjà été châtié à la place des pécheurs. Il a déjà été brisé afin que nous soyons restaurés ! Aujourd’hui, grâce à Jésus (Jean 3:36), la colère de Dieu n’est pas notre partage : « Car Dieu ne nous a pas destiné à la colère, mais à l’acquisition du salut par notre seigneur Jésus-Christ » (1 Thessaloniciens 5:9).

  4. Mon âme est toute troublée ; Et toi, Éternel ! jusques à quand ? …

    « Quand Dieu, quand ? » est une question obsolète pour les croyants d’aujourd’hui ! En fait, la connaissance de ce que Jésus a déjà fait pour nous est la clé pour recevoir notre héritage : « Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance. » (Osée 4:6). Nous sommes déjà pleinement pourvus en Jésus : « Comme sa puissance divine nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelé par sa propre gloire et par sa vertu. » (2 Pierre 1:3). Nous sommes déjà bénis en lui : « Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ ! » (Éphésiens 1:3). Nous avons donc une raison certaine d’être reconnaissants. En lisant les paroles du roi David, nous pouvons remercier le Seigneur d’avoir la grâce de pouvoir bénéficier d’une alliance supérieure.

  5. Reviens, Éternel ! délivre mon âme ; Sauve-moi, à cause de ta miséricorde.

    Nous sommes déjà délivrés en Jésus aujourd’hui : « Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour… » (Colossiens 1:12-13).

  6. Car celui qui meurt n’a plus ton souvenir ; Qui te louera dans le séjour des morts ?

    Ce verset n’enseigne pas qu’il n’y a pas de vie après la mort. En fait, comprenons plutôt qu’il ne faut pas attendre après la mort pour se décider de suivre le Seigneur. Aujourd’hui, pendant notre vie, c’est le moment de se décider : « … voici maintenant le jour du salut. » (2 Corinthiens 6:2). | « Jésus lui dit : Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? » (Jean 11:25-26).

  7.  Je m’épuise à force de gémir ; Chaque nuit ma couche est baignée de mes larmes, Mon lit est arrosé de mes pleurs.
  8.  J’ai le visage usé par le chagrin ; Tous ceux qui me persécutent le font vieillir.
  9. Éloignez-vous de moi, vous tous qui faites le mal ! Car l’Éternel entend la voix de mes larmes ;
  10. L’Éternel exauce mes supplications, L’Éternel accueille ma prière.
  11. Tous mes ennemis sont confondus, saisis d’épouvante ; Ils reculent, soudain couverts de honte.

    Psaume 6:7-11
    Lisons une prière du seigneur Jésus : « Maintenant mon âme est troublée. Et que dirais-je ? … Père, délivre-moi de cette heure ? … Mais c’est pour cela que je suis venu jusqu’à cette heure. » (Jean 12:27). Jésus a prié une telle prière afin que nous n’ayons pas à prier comme David ! | Le Seigneur est miséricordieux et compatissant. Il entendait et exauçait les prières de David. | « De ma voix je crie à l’Éternel, et il me répond de sa montagne sainte. – Pause. » (Psaume 3:5).