Psaume 35

  1. De David. Éternel ! défends-moi contre mes adversaires, Combats ceux qui me combattent !
  2. Saisis le petit et le grand bouclier, Et lève-toi pour me secourir !
  3. Brandis la lance et le javelot contre mes persécuteurs ! Dis à mon âme : Je suis ton salut !
  4. Qu’ils soient honteux et confus, ceux qui en veulent à ma vie ! Qu’ils reculent et rougissent, ceux qui méditent ma perte !
  5. Qu’ils soient comme la balle emportée par le vent, Et que l’ange de l’Éternel les chasse !
  6. Que leur route soit ténébreuse et glissante, Et que l’ange de l’Éternel les poursuive !
  7. Car sans cause ils m’ont tendu leur filet sur une fosse, Sans cause ils l’ont creusée pour m’ôter la vie.
  8. Que la ruine les atteigne à l’improviste, Qu’ils soient pris dans le filet qu’ils ont tendu, Qu’ils y tombent et périssent !
  9. Et mon âme aura de la joie en l’Éternel, De l’allégresse en son salut.
  10. Tous mes os diront : Éternel ! qui peut, comme toi, Délivrer le malheureux d’un plus fort que lui, Le malheureux et le pauvre de celui qui le dépouille ?
  11. De faux témoins se lèvent : Ils m’interrogent sur ce que j’ignore.
  12. Ils me rendent le mal pour le bien : Mon âme est dans l’abandon.

    Psaume 35:1-12
    Le roi David pria afin que le jugement divin tombe sur ses ennemis. Notons que les souffrances de David furent aussi celles expérimentées par Jésus-Christ. Aujourd’hui, à cause des instructions données par le seigneur Jésus, nous ne prions jamais contre nos ennemis. Au contraire, nous les bénissons (Luc 6:27-28) !

  13. Et moi, quand ils étaient malades, je revêtais un sac, J’humiliais mon âme par le jeûne, Je priais, la tête penchée sur mon sein.
  14. Comme pour un ami, pour un frère, je me traînais lentement ; Comme pour le deuil d’une mère, je me courbais avec tristesse.
  15. Puis, quand je chancelle, ils se réjouissent et s’assemblent, Ils s’assemblent à mon insu pour m’outrager, Ils me déchirent sans relâche ;
  16. Avec les impies, les parasites moqueurs, Ils grincent des dents contre moi.

    Psaume 35:12-16
    Le roi David partagea les sentiments de son cœur concernant l’ingratitude des hommes. Au lieu de lui exprimer de la reconnaissance en réponse pour toute la bonté manifestée à leur égard, ils lui rendent le mal pour le bien. En lisant ce passage, nous réalisons comment la nature des hommes n’a jamais changé. Plusieurs personnes sont ingrates et même cruelles.

  17. Seigneur ! Jusques à quand le verras-tu ? Protège mon âme contre leurs embûches, Ma vie contre les lionceaux !

    Le roi David pria, demandant à l’Éternel combien de temps permettra-t-il à ces hommes d’avancer sans conséquence ? Il implora l’Éternel pour sa protection contre les lionceaux, des esprits méchants. | Rappelons-nous que si nous bénéficions d’une grâce divine dans nos manquements, mêmes les traîtres en reçoivent également.

  18. Je te louerai dans la grande assemblée, Je te célébrerai au milieu d’un peuple nombreux.

    Ce verset confirme le psaume 133 : « Cantique des degrés. De David. Voici, oh ! qu’il est agréable, qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble ! C’est comme l’huile précieuse qui, répandue sur la tête, descend sur la barbe, sur la barbe d’Aaron, qui descend sur le bord de ses vêtements. C’est comme la rosée de l’Hermon, qui descend sur les montagnes de Sion ; car c’est là que l’Éternel envoie la bénédiction, la vie, pour l’éternité. ».

  19. Que ceux qui sont à tort mes ennemis ne se réjouissent pas à mon sujet, Que ceux qui me haïssent sans cause ne m’insultent pas du regard !
  20. Car ils tiennent un langage qui n’est point celui de la paix, Ils méditent la tromperie contre les gens tranquilles du pays.
  21. Ils ouvrent contre moi leur bouche, Ils disent : Ah ! ah ! nos yeux regardent ! –
  22. Éternel, tu le vois ! ne reste pas en silence ! Seigneur, ne t’éloigne pas de moi !
  23. Réveille-toi, réveille-toi pour me faire justice ! Mon Dieu et mon Seigneur, défends ma cause !
  24. Juge-moi selon ta justice, Éternel, mon Dieu ! Et qu’ils ne se réjouissent pas à mon sujet !
  25. Qu’ils ne disent pas dans leur coeur : Ah ! voilà ce que nous voulions ! Qu’ils ne disent pas : Nous l’avons englouti !
  26. Que tous ensemble ils soient honteux et confus, Ceux qui se réjouissent de mon malheur ! Qu’ils revêtent l’ignominie et l’opprobre, Ceux qui s’élèvent contre moi !
  27. Qu’ils aient de l’allégresse et de la joie, Ceux qui prennent plaisir à mon innocence, Et que sans cesse ils disent : Exalté soit l’Éternel, Qui veut la paix de son serviteur !
  28. Et ma langue célébrera ta justice, Elle dira tous les jours ta louange.

    Psaume 35:19-28
    Le roi David pria afin que Dieu lui fasse justice suite aux nombreuses injustices qu’il a expérimenté. Découvrez l’enseignement sur la vengeance de l’Éternel dans l’enseignement «
    La grande récolte ».