Psaume 4

  1. Au chef des chantres. Avec instruments à cordes. Psaume de David.
  2. Quand je crie, réponds-moi, Dieu de ma justice ! Quand je suis dans la détresse, sauve-moi ! Aie pitié de moi, écoute ma prière !

    Psaume 4:1-2
    Le thème de ce psaume est une continuité du précédent : le roi David cria à Dieu à cause de la trahison de son fils Absalom qui désirait le tuer. Tout comme le roi David, nous pouvons crier à l’Éternel. Ceci dit, n’oublions jamais que nos prières seront différentes que les siennes car nous vivons sous une autre alliance. Dieu a déjà eu pitié de nous en nous envoyant son fils ! Depuis la résurrection de Jésus-Christ, tout a changé ! Nous devrions donc crier des louanges et des remerciements à l’Éternel car il nous a répondu glorieusement en Jésus.

  3. Fils des hommes, jusques à quand ma gloire sera-t-elle outragée ? Jusques à quand aimerez-vous la vanité, Chercherez-vous le mensonge ? – Pause.
  4. Sachez que l’Éternel s’est choisi un homme pieux ; L’Éternel entend, quand je crie à lui.

    Psaume 4:3-4
    Tout comme Absalom, les hommes sont encore orgueilleux et leur péché mène à leur propre ruine. Heureusement, peu importe ce que les hommes tentent de faire contre nous, l’Éternel nous entend toujours et il nous exauce : « Quand un juste prie, sa prière a une grande efficacité. » (Jacques 5:16, traduction Semeur) | Cet homme pieux est nul autre que le seigneur Jésus-Christ.

  5. Tremblez, et ne péchez point ; Parlez en vos cœurs sur votre couche, puis taisez-vous. – Pause.

    Nous sommes appelés à craindre le Seigneur avec révérence, à prier constamment, même jusqu’à ce que nous nous endormions.

  6. Offrez des sacrifices de justice, Et confiez-vous à l’Éternel.

    Bien que nous n’offrons plus de sacrifices d’animaux sous la nouvelle alliance, parce que le Christ a parfaitement accompli la loi, nous pouvons offrir des sacrifices de louange au Seigneur : « Par lui, offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c’est-à-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom. » (Hébreux 13:15).

  7. Plusieurs disent : Qui nous fera voir le bonheur ? Fais lever sur nous la lumière de ta face, ô Éternel !
  8. Tu mets dans mon cœur plus de joie qu’ils n’en ont quand abondent leur froment et leur moût.

    Psaume 4:7-8
    Beaucoup recherchent le bonheur mais ne le trouvent jamais. La vraie joie n’est disponible que dans le Seigneur. Sa présence produit plus de joie que le vin ne peut ! La version Semeur traduit ce texte comme ceci : « Tu mets dans mon cœur de la joie, plus qu’ils n’en ont quand leurs moissons abondent, quand leur vin nouveau coule. ».

  9. Je me couche et je m’endors en paix, Car toi seul, ô Éternel! tu me donnes la sécurité dans ma demeure.

    Quand le Seigneur est notre source de paix, le sommeil est paisible. Le Seigneur veille sur nous : « Voici, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël » (Psaume 121:4). Comment peut-on avoir peur alors que le Seigneur est présent pour nous protéger ? « L’ange de l’Éternel campe autour de ceux qui le craignent, et il les arrache au danger. » (Psaume 34:7). Un sommeil agréable et profond vous appartient ! Croyez-le et réclamez-le au nom de Jésus !