Exode 28

  1. Fais approcher de toi Aaron, ton frère, et ses fils, et prends-les parmi les enfants d’Israël pour les consacrer à mon service dans le sacerdoce : Aaron et les fils d’Aaron, Nadab, Abihu, Éléazar et Ithamar.
  2. Tu feras à Aaron, ton frère, des vêtements sacrés, pour marquer sa dignité et pour lui servir de parure.
  3. Tu parleras à tous ceux qui sont habiles, à qui j’ai donné un esprit plein d’intelligence ; et ils feront les vêtements d’Aaron, afin qu’il soit consacré et qu’il exerce mon sacerdoce.

    Exode 28:1-3
    La prêtrise commença en Israël avec le frère aîné de Moïse : Aaron, le grand prêtre, et ses quatre fils : « … Nadab et Abihu, Éléazar et Ithamar » (Nombres 26:60). Il y avait donc un total de cinq prêtres au départ, soulignant, prophétiquement, le chiffre de la grâce et de la nouvelle alliance à venir. Les descendants d’Aaron servirent comme prêtres premièrement dans le tabernacle et ensuite dans le temple. Ces prêtres offraient les sacrifices exigés par la loi mosaïque servant principalement en tant que médiateurs entre l’homme et Dieu. Cette prêtrise a été connue sous la désignation du « sacerdoce lévitique » car Dieu avait choisi ses prêtres à partir de la tribu de Lévi. Ainsi, tous les prêtres étaient des Lévites, mais tous les Lévites n’étaient pas des prêtres. | Aujourd’hui, sous la dispensation de la grâce, tous les enfants de Dieu sont des prêtres, c’est-à-dire, ont accès à Dieu sans aucun intermédiaire autre que Jésus-Christ, notre « grand souverain sacrificateur » (voir Hébreux 4:14-16) : « Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme. » (1 Timothée 2:5) ; « Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. » (1 Pierre 2:9).

  4. Voici les vêtements qu’ils feront : un pectoral, un éphod, une robe, une tunique brodée, une tiare, et une ceinture. Ils feront des vêtements sacrés à Aaron, ton frère, et à ses fils, afin qu’ils exercent mon sacerdoce.

    Les vêtements du sacerdoce furent conçus par l’Éternel et symbolisent le sacerdoce du seigneur Jésus-Christ, notre grand souverain sacrificateur : « Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons. » (Hébreux 4:14).

  5. Ils emploieront de l’or, des étoffes teintes en bleu, en pourpre, en cramoisi, et de fin lin.

    Examinons ce verset : « Ils emploieront de l’or [symbole de la divinité de Jésus-Christ], des étoffes teintes en bleu [le bleu représente les origines célestes de Jésus-Christ], en pourpre [le pourpre représente la royauté de Jésus-Christ], en cramoisi [le cramoisi représente le sang de Jésus-Christ qui serait versé pour le salut de l’humanité], et de fin lin [le fin lin fait référence à la perfection de Jésus-Christ].

  6. Ils feront l’éphod d’or, de fil bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors ; il sera artistement travaillé.

    « L’éphod » désigne un tablier attaché à la poitrine du souverain sacrificateur (le grand prêtre) par deux lanières. Voir les notes d’Exode 28:5 pour la signification des couleurs utilisées pour les vêtements d’Aaron.

  7. On y fera deux épaulettes, qui le joindront par ses deux extrémités ; et c’est ainsi qu’il sera joint.
  8. La ceinture sera du même travail que l’éphod et fixée sur lui ; elle sera d’or, de fil bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors.
  9. Tu prendras deux pierres d’onyx, et tu y graveras les noms des fils d’Israël,
  10. six de leurs noms sur une pierre, et les six autres sur la seconde pierre, d’après l’ordre des naissances.
  11. Tu graveras sur les deux pierres les noms des fils d’Israël, comme on grave les pierres et les cachets ; tu les entoureras de montures d’or.
  12. Tu mettras les deux pierres sur les épaulettes de l’éphod, en souvenir des fils d’Israël ; et c’est comme souvenir qu’Aaron portera leurs noms devant l’Éternel sur ses deux épaules.
  13. Tu feras des montures d’or,
  14. et deux chaînettes d’or pur, que tu tresseras en forme de cordons ; et tu fixeras aux montures les chaînettes ainsi tressées.
  15. Tu feras le pectoral du jugement, artistement travaillé ; tu le feras du même travail que l’éphod, tu le feras d’or, de fil bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors.
  16. Il sera carré et double ; sa longueur sera d’un empan, et sa largeur d’un empan.
  17. Tu y enchâsseras une garniture de pierres, quatre rangées de pierres : première rangée, une sardoine, une topaze, une émeraude ;
  18. seconde rangée, une escarboucle, un saphir, un diamant ;
  19. troisième rangée, une opale, une agate, une améthyste ;
  20. quatrième rangée, une chrysolithe, un onyx, un jaspe. Ces pierres seront enchâssées dans leurs montures d’or.
  21. Il y en aura douze, d’après les noms des fils d’Israël ; elles seront gravées comme des cachets, chacune avec le nom de l’une des douze tribus. –
  22. Tu feras sur le pectoral des chaînettes d’or pur, tressées en forme de cordons.
  23. Tu feras sur le pectoral deux anneaux d’or, et tu mettras ces deux anneaux aux deux extrémités du pectoral.
  24. Tu passeras les deux cordons d’or dans les deux anneaux aux deux extrémités du pectoral ;
  25. et tu arrêteras par devant les bouts des deux cordons aux deux montures placées sur les épaulettes de l’éphod.
  26. Tu feras encore deux anneaux d’or, que tu mettras aux deux extrémités du pectoral, sur le bord intérieur appliqué contre l’éphod.
  27. Et tu feras deux autres anneaux d’or, que tu mettras au bas des deux épaulettes de l’éphod, sur le devant, près de la jointure, au-dessus de la ceinture de l’éphod.
  28. On attachera le pectoral par ses anneaux de l’éphod avec un cordon bleu, afin que le pectoral soit au-dessus de la ceinture de l’éphod et qu’il ne puisse pas se séparer de l’éphod.
  29. Lorsque Aaron entrera dans le sanctuaire, il portera sur son coeur les noms des fils d’Israël, gravés sur le pectoral du jugement, pour en conserver à toujours le souvenir devant l’Éternel.

    Exode 28:7-29
    Consultez l’illustration de l’habit du souverain sacrificateur (le grand prêtre) qui concerne les versets 7-29. Soulignons qu’Aaron portait « sur son cœur les noms des fils d’Israël » (verset 29) soulignant l’amour du Père pour les représentants d’Israël.

  30. Tu joindras au pectoral du jugement l’urim et le thummim, et ils seront sur le coeur d’Aaron, lorsqu’il se présentera devant l’Éternel. Ainsi, Aaron portera constamment sur son coeur le jugement des enfants d’Israël, lorsqu’il se présentera devant l’Éternel.

    L’identité de « l’urim » (signifiant « lumières ») et du « thummim » (signifiant « perfections ») reste mystérieuse car la Bible n’identifie pas précisément quels étaient ces objets. Les théologiens pensent qu’il s’agissait peut-être de deux pierres que le grand prêtre plaçait derrière le pectoral, dans un sac tout près de son cœur. Le grand prêtre utilisait ces deux pierres afin de discerner la volonté de Dieu sur une question.

  31. Tu feras la robe de l’éphod entièrement d’étoffe bleue.
  32. Il y aura, au milieu, une ouverture pour la tête ; et cette ouverture aura tout autour un bord tissé, comme l’ouverture d’une cotte de mailles, afin que la robe ne se déchire pas.
  33. Tu mettras autour de la bordure, en bas, des grenades de couleur bleue, pourpre et cramoisie, entremêlées de clochettes d’or :

    Les grenades peuvent symboliser le fruit de l’Esprit, un seul fruit avec plusieurs graines. | Découvrez la série « Le fruit de l’Esprit » afin d’approfondir vos connaissances sur ce sujet.

  34. une clochette d’or et une grenade, une clochette d’or et une grenade, sur tout le tour de la bordure de la robe.
  35. Aaron s’en revêtira pour faire le service ; quand il entrera dans le sanctuaire devant l’Éternel, et quand il en sortira, on entendra le son des clochettes, et il ne mourra point.

    Exode 28:34-35
    Lors du « Jour d’Expiation », le souverain sacrificateur (le grand prêtre) présentait le sang des sacrifices sur le propitiatoire (sur la couverture de l’arche de l’alliance). Lorsqu’il se déplaçait à l’intérieur du tabernacle, dans le lieu très saint, le peuple entendait sonner les cloches de sa robe. Cela signifierait pour eux que le sang (de leur sacrifice) avait été présenté et accepté par Dieu car sinon, les mouvements du souverain sacrificateur (le grand prêtre) ne seraient pas entendus.

  36. Tu feras une lame d’or pur, et tu y graveras, comme on grave un cachet : Sainteté à l’Éternel.
  37. Tu l’attacheras avec un cordon bleu sur la tiare, sur le devant de la tiare.
  38. Elle sera sur le front d’Aaron ; et Aaron sera chargé des iniquités commises par les enfants d’Israël en faisant toutes leurs saintes offrandes ; elle sera constamment sur son front devant l’Éternel, pour qu’il leur soit favorable.

    Exode 28:36-38
    La version Semeur traduit ainsi le verset 36 : « Tu feras un insigne d’or pur sur lequel tu graveras comme sur un sceau à cacheter : … ». « … Sainteté à l’Éternel » : Aaron portait donc sur son front un insigne doré le déclarant « saint ». Aujourd’hui, chaque enfant de Dieu est saint (Éphésiens 1:1, Philippiens 1:1, Colossiens 1:2, Hébreux 6:10, Jude 1:3). De plus, le Saint-Esprit habite ceux qui ont fait de Jésus-Christ leur seigneur : « Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ? » (1 Corinthiens 6:19).

  39. Tu feras la tunique de fin lin ; tu feras une tiare de fin lin, et tu feras une ceinture brodée.
  40. Pour les fils d’Aaron tu feras des tuniques, tu leur feras des ceintures, et tu leur feras des bonnets, pour marquer leur dignité et pour leur servir de parure.

    Bien que les fils d’Aaron (« … Nadab et Abihu, Éléazar et Ithamar », Nombres 26:60) portaient des robes différentes, leurs vêtements représentaient aussi la beauté et la sainteté du Seigneur.

  41. Tu en revêtiras Aaron, ton frère, et ses fils avec lui. Tu les oindras, tu les consacreras, tu les sanctifieras, et ils seront à mon service dans le sacerdoce.

    Moïse consacra et ordonna par onction d’huile tous les prêtres avant l’exercice de leur ministère.

  42. Fais-leur des caleçons de lin, pour couvrir leur nudité ; ils iront depuis les reins jusqu’aux cuisses.
  43. Aaron et ses fils les porteront, quand ils entreront dans la tente d’assignation, ou quand ils s’approcheront de l’autel, pour faire le service dans le sanctuaire ; ainsi ils ne se rendront point coupables, et ne mourront point. C’est une loi perpétuelle pour Aaron et pour ses descendants après lui.

    Exode 28:42-43
    Les prêtres devaient porter, dans l’exercice de leur ministère, des sous-vêtements spéciaux en lin. Rappelons-nous que le lin représentait la perfection de Jésus-Christ. Ces sous-vêtements rappelaient donc aux prêtres qu’ils étaient des hommes saints.