2 Rois 25

  1. La neuvième année du règne de Sédécias, le dixième jour du dixième mois, Nebucadnetsar, roi de Babylone, vint avec toute son armée contre Jérusalem ; il campa devant elle, et éleva des retranchements tout autour.
  2. La ville fut assiégée jusqu’à la onzième année du roi Sédécias.
  3. Le neuvième jour du mois, la famine était forte dans la ville, et il n’y avait pas de pain pour le peuple du pays.
  4. Alors la brèche fut faite à la ville ; et tous les gens de guerre s’enfuirent de nuit par le chemin de la porte entre les deux murs près du jardin du roi, pendant que les Chaldéens environnaient la ville. Les fuyards prirent le chemin de la plaine.
  5. Mais l’armée des Chaldéens poursuivit le roi et l’atteignit dans les plaines de Jéricho, et toute son armée se dispersa loin de lui.
  6. Ils saisirent le roi, et le firent monter vers le roi de Babylone à Ribla ; et l’on prononça contre lui une sentence.
  7. Les fils de Sédécias furent égorgés en sa présence ; puis on creva les yeux à Sédécias, on le lia avec des chaînes d’airain, et on le mena à Babylone.

    2 Rois 25:1-7
    Nous lisons le récit du second siège de Jérusalem par le roi Nebucadnetsar et la déportation du roi Sédécias à Babylone. | Concernant la famine mentionnée ici, Ézéchiel 5:12 révéla : « Un tiers de tes habitants mourra de la peste ou périra de faim dans tes murs. Un autre tiers tombera, frappé par l’épée autour de toi, et le dernier tiers, je le disperserai à tout vent, et je le poursuivrai avec l’épée. » (traduction Semeur).

  8. Le septième jour du cinquième mois, – c’était la dix-neuvième année du règne de Nebucadnetsar, roi de Babylone, -Nebuzaradan, chef des gardes, serviteur du roi de Babylone, entra dans Jérusalem.
  9. Il brûla la maison de l’Éternel, la maison du roi, et toutes les maisons de Jérusalem ; il livra au feu toutes les maisons de quelque importance.
  10. Toute l’armée des Chaldéens, qui était avec le chef des gardes, démolit les murailles formant l’enceinte de Jérusalem.
  11. Nebuzaradan, chef des gardes, emmena captifs ceux du peuple qui étaient demeurés dans la ville, ceux qui s’étaient rendus au roi de Babylone, et le reste de la multitude.
  12. Cependant le chef des gardes laissa comme vignerons et comme laboureurs quelques-uns des plus pauvres du pays.
  13. Les Chaldéens brisèrent les colonnes d’airain qui étaient dans la maison de l’Éternel, les bases, la mer d’airain qui était dans la maison de l’Éternel, et ils en emportèrent l’airain à Babylone.
  14. Ils prirent les cendriers, les pelles, les couteaux, les tasses, et tous les ustensiles d’airain avec lesquels on faisait le service.
  15. Le chef des gardes prit encore les brasiers et les coupes, ce qui était d’or et ce qui était d’argent.
  16. Les deux colonnes, la mer, et les bases, que Salomon avait faites pour la maison de l’Éternel, tous ces ustensiles d’airain avaient un poids inconnu.
  17. La hauteur d’une colonne était de dix-huit coudées, et il y avait au-dessus un chapiteau d’airain dont la hauteur était de trois coudées ; autour du chapiteau il y avait un treillis et des grenades, le tout d’airain ; il en était de même pour la seconde colonne avec le treillis.
  18. Le chef des gardes prit Seraja, le souverain sacrificateur, Sophonie, le second sacrificateur, et les trois gardiens du seuil.
  19. Et dans la ville il prit un eunuque qui avait sous son commandement les gens de guerre, cinq hommes qui faisaient partie des conseillers du roi et qui furent trouvés dans la ville, le secrétaire du chef de l’armée qui était chargé d’enrôler le peuple du pays, et soixante hommes du peuple du pays qui se trouvèrent dans la ville.
  20. Nebuzaradan, chef des gardes, les prit, et les conduisit vers le roi de Babylone à Ribla.
  21. Le roi de Babylone les frappa et les fit mourir à Ribla, dans le pays de Hamath.
  22. Ainsi Juda fut emmené captif loin de son pays. Et Nebucadnetsar, roi de Babylone, plaça le reste du peuple, qu’il laissa dans le pays de Juda, sous le commandement de Guedalia, fils d’Achikam, fils de Schaphan.

    2 Rois 25:8-22
    Nous lisons ici concernant la prise de Jérusalem et la déportation partielle de la population de Juda à Babylone. Certaines personnes pauvres furent laissées sur le territoire afin de cultiver les vignes et les champs. | Nous lisons au verset 9 un événement tragique qui marquerait l’histoire d’Israël : « Il [en parlant du roi Nebucadnetsar] mit le feu au temple de l’Éternel, au palais royal, à toutes les maisons, et à tous les édifices importants de la ville. » (traductions Semeur).

  23. Lorsque tous les chefs des troupes eurent appris, eux et leurs hommes, que le roi de Babylone avait établi Guedalia pour gouverneur, ils se rendirent auprès de Guedalia à Mitspa, savoir Ismaël, fils de Nethania, Jochanan, fils de Karéach, Seraja, fils de Thanhumeth, de Nethopha, et Jaazania, fils du Maacathien, eux et leurs hommes.
  24. Guedalia leur jura, à eux et à leurs hommes, et leur dit : Ne craignez rien de la part des serviteurs des Chaldéens ; demeurez dans le pays, servez le roi de Babylone, et vous vous en trouverez bien.
  25. Mais au septième mois, Ismaël, fils de Nethania, fils d’Élischama, de la race royale, vint, accompagné de dix hommes, et ils frappèrent mortellement Guedalia, ainsi que les Juifs et les Chaldéens qui étaient avec lui à Mitspa.
  26. Alors tout le peuple, depuis le plus petit jusqu’au plus grand, et les chefs des troupes, se levèrent et s’en allèrent en Égypte, parce qu’ils avaient peur des Chaldéens.

    2 Rois 25:23-26
    Nous lisons le récit concernant l’assassinat du gouverneur Guedalia. Le peuple, originaire de Juda, s’enfuit en Égypte parce que les Judéens avaient peur des Chaldéens.

  27. La trente-septième année de la captivité de Jojakin, roi de Juda, le vingt-septième jour du douzième mois, Évil Merodac, roi de Babylone, dans la première année de son règne, releva la tête de Jojakin, roi de Juda, et le tira de prison.
  28. Il lui parla avec bonté, et il mit son trône au-dessus du trône des rois qui étaient avec lui à Babylone.
  29. Il lui fit changer ses vêtements de prison, et Jojakin mangea toujours à sa table tout le temps de sa vie.
  30. Le roi pourvut constamment à son entretien journalier tout le temps de sa vie.

    2 Rois 25:27-30
    Le roi de Juda a reçu des grâces spéciales à Babylone, pouvant même manger à la table du roi babylonien.

Êtes-vous béni par le travail effectué par l’équipe du département « Les publications Victoire » ?

Avez-vous pensé à être un canal de bénédiction vous-même ?

Si vous avez à coeur de servir le seigneur Jésus avec les talents que Dieu vous donné, inscrivez-vous et recevez un document de présentation du département, un mot du directeur et plusieurs catégories de services potentiels (transcription, relecture orthographique, gestion de contenu, organisation, graphisme, …).

Prenez votre place à nos côtés pour glorifier Dieu avec vos capacités et des actions concrètes.