Daniel 7

  1. La première année de Belschatsar, roi de Babylone, Daniel eut un songe et des visions se présentèrent à son esprit, pendant qu’il était sur sa couche. Ensuite il écrivit le songe, et raconta les principales choses.

    À partir de ce chapitre, le livre de Daniel se concentrera sur les visions prophétiques concernant les temps de la fin. | Approfondissez vos connaissances eschatologiques dans « L’Apocalypse commenté ».

  2. Daniel commença et dit : je regardais pendant ma vision nocturne, et voici, les quatre vents des cieux firent irruption sur la grande mer.
  3. Et quatre grands animaux sortirent de la mer, différents les uns des autres.

    Daniel 7:2-3
    Daniel précisa que ce songe était une vision, ou des visions (Daniel 7:13), qu’il a vu pendant la nuit. | Les « quatre vents des cieux » de Daniel, tels que « les quatre vents de la terre » de l’Apocalypse 7:1, symbolisent des guerres et des jugements à venir : « Ainsi parle l’Éternel des armées : voici, la calamité va de nation en nation, et une grande tempête s’élève des extrémités de la terre. Ceux que tuera l’Éternel en ce jour seront étendus d’un bout à l’autre de la terre ; ils ne seront ni pleurés, ni recueillis, ni enterrés, ils seront comme du fumier sur la terre. » (Jérémie 25:32-33). | La mer symbolise des peuples (Apocalypse 13:1, 17:1). | Les quatre animaux, des créatures symboliques, représentant des royaumes (Apocalypse 17:8-11).

  4. Le premier était semblable à un lion, et avait des ailes d’aigles ; je regardai, jusqu’au moment où ses ailes furent arrachées ; il fut enlevé de terre et mis debout sur ses pieds comme un homme, et un cœur d’homme lui fut donné.

    La créature « semblable à un lion » représente l’empire babylonien. Ses ailes se réfèrent à l’expansion rapide qu’a connu Babylone, mais sa capacité d’expansion lui fut enlevée, « ses ailes furent arrachées » lorsque le roi Nebucadnetsar perdit la raison (Daniel 4).

  5. Et voici, un second animal était semblable à un ours, et se tenait sur un côté ; il avait trois côtes dans la gueule entre les dents, et on lui disait : lève-toi, mange beaucoup de chair.

    La créature « semblable à un ours » représente l’empire médo-perse qui, selon l’histoire, dévorera Babylone, la Lydie et l’Égypte [les « trois côtes dans la gueule entre les dents »]. | L’expression « se tenait sur un côté » signifie que la puissance des Perses dépassait celle des Mèdes.

  6. Après cela je regardai, et voici, un autre était semblable à un léopard, et avait sur le dos quatre ailes comme un oiseau ; cet animal avait quatre têtes, et la domination lui fut donnée.

    La créature [semblable à un léopard] représente l’empire grec qui arriverait 200 ans plus tard sous le règne d’Alexandre le Grand. Les « quatre ailes » indiquent la rapidité de l’expansion de l’empire grec. Les « quatre têtes » représentent l’éclatement de ce royaume en quatre : la Grèce, la Thrace, la Syrie et l’Égypte.

  7. Après cela, je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, il y avait un quatrième animal, terrible, épouvantable et extraordinairement fort ; il avait de grandes dents de fer, il mangeait, brisait, et il foulait aux pieds ce qui restait ; il était différent de tous les animaux précédents, et il avait dix cornes.

    L’animal à « dix cornes », « terrible, épouvantable et extraordinairement fort », représente l’empire romain qui exista presque 1000 ans. Cet animal est aussi un symbole prophétique d’un futur royaume des derniers jours : l’empire romain révisé de 10 nations qui persécuteront Israël.

  8. Je considérai les cornes, et voici, une autre petite corne sortit du milieu d’elles, et trois des premières cornes furent arrachées devant cette corne ; et voici, elle avait des yeux comme des yeux d’homme, et une bouche, qui parlait avec arrogance.

    Cette « petite corne » représente l’antéchrist (2 Thessaloniciens 2:7-8), un roi rempli d’arrogance qui, nous pouvons imaginer, surveillera les peuples avec « des yeux comme des yeux d’homme ». Il s’agit ici, possiblement, d’une surveillance accrue des peuples. Les « trois des premières cornes » qui furent arrachées représentent trois royaumes, nations, que l’antéchrist conquerra.

  9. Je regardai, pendant que l’on plaçait des trônes. Et l’ancien des jours s’assit. Son vêtement était blanc comme la neige, et les cheveux de sa tête étaient comme de la laine pure ; son trône était comme des flammes de feu, et les roues comme un feu ardent.

    L’ancien des jours est l’Éternel. Son trône est glorieux et lumineux.

  10. Un fleuve de feu coulait et sortait de devant lui. Mille milliers le servaient, et dix mille millions se tenaient en sa présence. Les juges s’assirent, et les livres furent ouverts.

    Le « fleuve de feu » et l’ouverture des livres concernent le jugement des nations qui commencera dès l’instauration du royaume millénaire de Christ sur la terre.

  11. Je regardai alors, à cause des paroles arrogantes que prononçait la corne ; et tandis que je regardais, l’animal fut tué, et son corps fut anéanti, livré au feu pour être brûlé.

    L’antéchrist sera jugé et périra lors de la seconde venue de Jésus-Christ.

  12. Les autres animaux furent dépouillés de leur puissance, mais une prolongation de vie leur fut accordée jusqu’à un certain temps.

    « Les autres animaux » représentent les royaumes des hommes et ceux qui existeront encore à ce moment-là, une période que nous appelons « la grande tribulation » (Matthieu 24:21).

  13. Je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, sur les nuées des cieux arriva quelqu’un de semblable à un fils de l’homme ; il s’avança vers l’ancien des jours, et on le fit approcher de lui.
  14. On lui donna la domination, la gloire et le règne ; et tous les peuples, les nations, et les hommes de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son règne ne sera jamais détruit.

    Daniel 7:13-14
    Ce « quelqu’un de semblable à un fils de l’homme » qui arriva « sur les nuées des cieux » est nul autre que Jésus-Christ, lors de son second retour sur terre (Apocalypse 19:11-16). Le règne du roi Jésus-Christ sera éternel.

  15. Moi, Daniel, j’eus l’esprit troublé au dedans de moi, et les visions de ma tête m’effrayèrent.
  16. Je m’approchai de l’un de ceux qui étaient là, et je lui demandai ce qu’il y avait de vrai dans toutes ces choses. Il me le dit, et m’en donna l’explication :

    Daniel 7:15-16
    Il est facile de comprendre que Daniel fut perplexe quant à la signification de ses visions très particulières. Il recevrait alors une explication « de l’un de ceux qui étaient là », possiblement d’un ange qui se tenait devant le trône de Dieu.

  17. Ces quatre grands animaux, ce sont quatre rois qui s’élèveront de la terre ;
  18. mais les saints du Très Haut recevront le royaume, et ils posséderont le royaume éternellement, d’éternité en éternité.

    Daniel 7:17-18
    Daniel a compris que ces créatures représentaient des rois, ou des royaumes, à venir. Au final, les saints du Très Haut, Israël, recevront le royaume, devenant la nation dirigeante sous le règne de Christ.

  19. Ensuite je désirai savoir la vérité sur le quatrième animal, qui était différent de tous les autres, extrêmement terrible, qui avait des dents de fer et des ongles d’airain, qui mangeait, brisait, et foulait aux pieds ce qu’il restait ;
  20. et sur les dix cornes qu’il avait à la tête, et sur l’autre qui était sortie et devant laquelle trois étaient tombées, sur cette corne qui avait des yeux, une bouche parlant avec arrogance, et une plus grande apparence que les autres.

    Daniel 7:19-20
    Daniel s’intéressa ici particulièrement à la quatrième bête (voir les commentaires de Daniel 7:7-8). | Le verset 19 rajoute un détail concernant cette bête terrible : elle a « des ongles d’airain ». Rappelons-nous du songe du roi Nebucadnetsar : « Après toi [Nebucadnetsar], il s’élèvera un autre royaume, moindre que le tien ; puis un troisième royaume, qui sera d’airain, et qui dominera sur toute la terre. » (Daniel 2:39). Puisque l’airain représente l’empire grec dans les deux cas, nous comprenons ici que l’antéchrist aura des caractéristiques similaires à celles des empires grec et romain.

  21. Je vis cette corne faire la guerre aux saints, et l’emporter sur eux,

    Cette petite corne, l’antéchrist qui sera révélé après l’enlèvement de l’Église (2 Thessaloniciens 2:7-8), fera la guerre aux saints ; Israël. L’antéchrist signera un traité de paix de sept ans avec la nation d’Israël, et ce, au tout début des 7 années de tribulation. Il rompra cette alliance à mi-chemin, donc, après 3 ans et demi. | Approfondissez vos connaissances eschatologiques dans « L’Apocalypse commenté ».

  22. jusqu’au moment où l’ancien des jours vint donner droit aux saints du Très Haut, et le temps arriva où les saints furent en possession du royaume.

    De son quartier général céleste, Dieu dirigera les événements sur terre. L’Éternel fera justice aux saints, en envoyant Jésus-Christ (Apocalypse 19:11-16) qui délivrera Israël de l’antéchrist lors de la bataille de l’Harmaguédon (Apocalypse 16:16). C’est à ce moment-là qu’Israël verra le roi Jésus-Christ descendre du ciel (accompagné de l’Église) afin de la secourir d’un anéantissement certain. Israël réalisera alors que Jésus-Christ était son messie tant attendu qu’elle n’avaient pas reconnu : « alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem un esprit de grâce et de supplication, et ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né. » (Zacharie 12:10).

  23. Il me parla ainsi : le quatrième animal, c’est un quatrième royaume qui existera sur la terre, différent de tous les royaumes, et qui dévorera toute la terre, la foulera et la brisera.

    Daniel revient sur ce que nous avons déjà lu. Comme nous l’avons commenté au verset 7 de ce chapitre, « le quatrième animal » signifie l’empire romain qui exista presque 1000 ans. Cet animal est aussi un symbole prophétique d’un futur royaume des derniers jours : l’empire romain révisé de dix nations qui persécuteront Israël. Ce royaume, celui de l’antéchrist, sera un sujet d’une souffrance mondiale.

  24. Les dix cornes, ce sont dix rois qui s’élèveront de ce royaume. Un autre s’élèvera après eux, il sera différent des premiers, et il abaissera trois rois.

    Ces dix cornes signifient dix nations qui formeront une alliance, tel un « nouvel ordre mondial ». L’antéchrist abaissera trois nations et s’élèvera comme chef.

  25. Il prononcera des paroles contre le Très Haut, il opprimera les saints du Très Haut, et il espérera changer les temps et la loi ; et les saints seront livrés entre ses mains pendant un temps, des temps, et la moitié d’un temps.

    L’antéchrist blasphèmera contre l’Éternel et il opprimera Israël pendant trois ans et demi.

  26. Puis viendra le jugement, et on lui ôtera sa domination, qui sera détruite et anéantie pour jamais.
  27. Le règne, la domination, et la grandeur de tous les royaumes qui sont sous les cieux, seront donnés au peuple des saints du Très Haut. Son règne est un règne éternel, et tous les dominateurs le serviront et lui obéiront.

    Daniel 7:26-27
    Le jugement divin arrivera et l’antéchrist sera totalement défait. Jésus, le roi victorieux, règnera sur la terre.

  28. Ici finirent les paroles. Moi, Daniel, je fus extrêmement troublé par mes pensées, je changeai de couleur, et je conservai ces paroles dans mon cœur.

    Daniel exprime, et avec raison, que ces visions furent très émouvantes et aussi très conséquentes pour lui.