Josué 9

  1. À la nouvelle de ces choses, tous les rois qui étaient en deçà du Jourdain, dans la montagne et dans la vallée, et sur toute la côte de la grande mer, jusque près du Liban, les Héthiens, les Amoréens, les Cananéens, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens,
  2. s’unirent ensemble d’un commun accord pour combattre contre Josué et contre Israël.

    Josué 9:1-2
    La crainte s’empara des nations environnantes alors ils décidèrent de s’unirent afin de combattre Josué et le peuple d’Israël.

  3. Les habitants de Gabaon, de leur côté, lorsqu’ils apprirent de quelle manière Josué avait traité Jéricho et Aï,
  4. eurent recours à la ruse, et se mirent en route avec des provisions de voyage. Ils prirent de vieux sacs pour leurs ânes, et de vieilles outres à vin déchirées et recousues,
  5. ils portaient à leurs pieds de vieux souliers raccommodés, et sur eux de vieux vêtements ; et tout le pain qu’ils avaient pour nourriture était sec et en miettes.

    Josué 9:3-5
    Les habitants de Gabaon, une ville située à une dizaine de kilomètres au nord de Jérusalem, firent semblant d’habiter une région très éloignée du peuple d’Israël. Ils souhaitaient établir une alliance de paix avec le peuple de Dieu car ils les craignaient, étant informés des victoires (Jéricho et Aï) récentes.

  6. Ils allèrent auprès de Josué au camp de Guilgal, et ils lui dirent, ainsi qu’à tous ceux d’Israël : Nous venons d’un pays éloigné, et maintenant faites alliance avec nous.
  7. Les hommes d’Israël répondirent à ces Héviens : Peut-être que vous habitez au milieu de nous, et comment ferions-nous alliance avec vous ?
  8. Ils dirent à Josué : Nous sommes tes serviteurs. Et Josué leur dit : Qui êtes-vous, et d’où venez-vous ?
  9. Ils lui répondirent : Tes serviteurs viennent d’un pays très éloigné, sur le renom de l’Éternel, ton Dieu ; car nous avons entendu parler de lui, de tout ce qu’il a fait en Égypte,
  10. et de la manière dont il a traité les deux rois des Amoréens au delà du Jourdain, Sihon, roi de Hesbon, et Og, roi de Basan, qui était à Aschtaroth.
  11. Et nos anciens et tous les habitants de notre pays nous ont dit : Prenez avec vous des provisions pour le voyage, allez au-devant d’eux, et vous leur direz : Nous sommes vos serviteurs, et maintenant faites alliance avec nous.
  12. Voici notre pain : il était encore chaud quand nous en avons fait provision dans nos maisons, le jour où nous sommes partis pour venir vers vous, et maintenant il est sec et en miettes.
  13. Ces outres à vin, que nous avons remplies toutes neuves, les voilà déchirées ; nos vêtements et nos souliers se sont usés par l’excessive longueur de la marche.

    Josué 9:6-13
    Les Gabaonites réussirent à séduire les hommes d’Israël qui crurent à leurs mensonges. Les Gabaonites n’habitaient pas une région éloignée, mais leur territoire faisait partie de celui qui devait être conquis. | Notons que la désignation « Héviens » au verset 7, se référait aussi aux Gabaonites, un groupe ethnique originaire de la Mésopotamie.

  14. Les hommes d’Israël prirent de leurs provisions, et ils ne consultèrent point l’Éternel.
  15. Josué fit la paix avec eux, et conclut une alliance par laquelle il devait leur laisser la vie, et les chefs de l’assemblée le leur jurèrent.

    Josué 9:14-15
    Le fait de ne pas consulter Dieu, avant de prendre des décisions, est la racine de plusieurs problèmes chez le croyant aujourd’hui. | Il semble que Josué avait déjà oublié l’épouvantable épisode survenu à Aï ! S’il s’était souvenu de consulter l’Éternel, des vies auraient été épargnées lors de la conquête d’Aï. Le voici, établissant une alliance avec un peuple avec qui il n’aurait jamais dû s’associer. Dieu n’avait pas cautionnée cette alliance, mais l’avait même interdite : « Tu ne feras point d’alliance avec eux, ni avec leurs dieux. » (Exode 23:32) ; « Garde-toi de faire alliance avec les habitants du pays où tu dois entrer, de peur qu’ils ne soient un piège pour toi. » (Exode 34:12).

  16. Trois jours après la conclusion de cette alliance, les enfants d’Israël apprirent qu’ils étaient leurs voisins, et qu’ils habitaient au milieu d’eux.
  17. Car les enfants d’Israël partirent, et arrivèrent à leurs villes le troisième jour ; leurs villes étaient Gabaon, Kephira, Beéroth et Kirjath Jearim.
  18. Ils ne les frappèrent point, parce que les chefs de l’assemblée leur avaient juré par l’Éternel, le Dieu d’Israël, de leur laisser la vie. Mais toute l’assemblée murmura contre les chefs.

    Josué 9:16-18
    La tromperie des Gabaonites fut révélée, ce qui inspira des murmures parmi le peuple d’Israël.

  19. Et tous les chefs dirent à toute l’assemblée : Nous leur avons juré par l’Éternel, le Dieu d’Israël, et maintenant nous ne pouvons les toucher.
  20. Voici comment nous les traiterons : nous leur laisserons la vie, afin de ne pas attirer sur nous la colère de l’Éternel, à cause du serment que nous leur avons fait.

    Josué 9:19-20
    Nous lisons ici à quel point la parole des hommes était valorisée. Ils n’osaient briser leur alliance avec les Gabaonites. | Aujourd’hui, les hommes s’imaginent qu’ils peuvent parler de n’importe quelle façon, sans se soucier de devoir respecter leurs engagements. Les temps ont changé mais Dieu n’a pas changé sa vision de ce qui est intègre et ce qui ne l’est pas. « Que votre parole soit oui, oui, non, non ; ce qu’on y ajoute vient du malin. » (Matthieu 5:37).

  21. Ils vivront, leur dirent les chefs. Mais ils furent employés à couper le bois et à puiser l’eau pour toute l’assemblée, comme les chefs le leur avaient dit.
  22. Josué les fit appeler, et leur parla ainsi : Pourquoi nous avez-vous trompés, en disant : Nous sommes très éloignés de vous, tandis que vous habitez au milieu de nous ?
  23. Maintenant vous êtes maudits, et vous ne cesserez point d’être dans la servitude, de couper le bois et de puiser l’eau pour la maison de mon Dieu.
  24. Ils répondirent à Josué, et dirent : On avait rapporté à tes serviteurs les ordres de l’Éternel, ton Dieu, à Moïse, son serviteur, pour vous livrer tout le pays et pour en détruire devant vous tous les habitants, et votre présence nous a inspiré une grande crainte pour notre vie : voilà pourquoi nous avons agi de la sorte.
  25. Et maintenant nous voici entre tes mains ; traite-nous comme tu trouveras bon et juste de nous traiter.
  26. Josué agit à leur égard comme il avait été décidé ; il les délivra de la main des enfants d’Israël, qui ne les firent pas mourir ;
  27. mais il les destina dès ce jour à couper le bois et à puiser l’eau pour l’assemblée, et pour l’autel de l’Éternel dans le lieu que l’Éternel choisirait : ce qu’ils font encore aujourd’hui.

    Josué 9:21-27
    Au final, les Gabaonites devinrent esclaves « pour toute l’assemblée » (Josué 9:21) ce qui signifie qu’ils sont devenus des serviteurs dans la congrégation d’Israël. Les Gabaonites devinrent les Néthiniens qui sont mentionnés dans Esdras 2:43, 8:19-20 et dans Néhémie 7:60. Ils serviraient dans le tabernacle et dans le temple. Dieu nous révèle alors que la malédiction peut être transformée en bénédiction.