Josué 3

  1. Josué, s’étant levé de bon matin, partit de Sittim avec tous les enfants d’Israël. Ils arrivèrent au Jourdain ; et là, ils passèrent la nuit, avant de le traverser.
  2. Au bout de trois jours, les officiers parcoururent le camp,
  3. et donnèrent cet ordre au peuple : Lorsque vous verrez l’arche de l’alliance de l’Éternel, votre Dieu, portée par les sacrificateurs, les Lévites, vous partirez du lieu où vous êtes, et vous vous mettrez en marche après elle.

    Josué 3:1-3
    Quelle instruction bénie pour nous qui vivons aujourd’hui ! Si nous souhaitons traverser notre Jourdain, les obstacles qui se dressent devant nous, nous devons aussi suivre l’arche de l’alliance. Autrement dit, nous devons suivre la présence de Dieu car c’est ce que l’arche représentait. Si nous savons discerner où est Dieu et où il se déplace, si nous le poursuivons, nous serons toujours dans sa volonté parfaite. Dès que nous ne ressentons plus sa présence ou nous ne ressentons plus la paix et la joie (Ésaïe 55:12), nous devrions nous arrêter et nous remettre en question : « Arrêtez, et sachez que je suis Dieu […] » (Psaume 46:10). Avons-nous choisi notre propre chemin sans le consulter ? Ressentons-nous des oppressions et de la tristesse ? Si oui, il est préférable de s’arrêter avec un cœur repentant afin de le retrouver et le rattraper. Certes, nous parlons ici d’une manière imagée, sachant que Dieu ne nous abandonne jamais (Hébreux 13:5) et qu’il est omniprésent (Proverbe 15:3). L’idée ici est d’être au centre de la volonté parfaite de Dieu pour notre vie : « Vous m’invoquerez, et vous partirez ; vous me prierez, et je vous exaucerai. Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre coeur. Je me laisserai trouver par vous, dit l’Éternel… » (Jérémie 29:12-14) ; « Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre ; je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi. » (Psaume 32:8). | « Suivez-moi […] » (parole de Jésus-Christ, Matthieu 4:19).

  4. Mais il y aura entre vous et elle une distance d’environ deux mille coudées : n’en approchez pas. Elle vous montrera le chemin que vous devez suivre, car vous n’avez point encore passé par ce chemin.

    Il devait y avoir une distance d’environ 900 mètres entre l’arche de l’alliance et le peuple d’Israël, ce qui devait inspirer une crainte révérencielle pour l’Éternel. L’homme impur ne pouvait s’approcher de Dieu, mais seulement les sacrificateurs ayant passés par les rites de purification prescrites par Moïse. Notons que « […] le souvenir des péchés est renouvelé chaque année par ces sacrifices [ceux de la loi mosaïque] ; car il est impossible que le sang des taureaux et des boucs ôte les péchés. » (Hébreux 10:3-4). Le sang des animaux recouvrait temporairement les péchés des hommes, jusqu’au jour où l’agneau de Dieu, Jésus-Christ (Jean 1:29), supprimerait complètement la dette de tous les péchés. Aujourd’hui, grâce à Jésus-Christ qui fut immolé pour tous, nous sommes purifiés de tout péché et nous avons un accès auprès de l’Éternel : « Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. » (Hébreux 4:16).

  5. Josué dit au peuple : Sanctifiez-vous, car demain l’Éternel fera des prodiges au milieu de vous.

    Les hommes étaient appelés à se purifier cérémonieusement, suivant les prescriptions de la loi mosaïque (Exode 19:10, 14). | 1 Jean 1:7 dit : « Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. ». Au-delà d’une purification cérémonielle, grâce au précieux sang de Jésus-Christ, nous avons été sanctifiés (rendus saints et mis à part pour Dieu) : « Et c’est là ce que vous étiez [des hommes commettant toutes sortes de péchés], quelques-uns de vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus Christ, et par l’Esprit de notre Dieu. » (1 Corinthiens 6:11). | Approfondissez vos connaissances sur votre sainteté dans l’enseignement « Vous êtes justifié » ainsi que dans « Votre identité en Jésus-Christ ! ».

  6. Et Josué dit aux sacrificateurs : Portez l’arche de l’alliance, et passez devant le peuple. Ils portèrent l’arche de l’alliance, et ils marchèrent devant le peuple.

    L’arche de l’alliance fut portée par les sacrificateurs indiquant que seuls les sanctifiés pouvaient s’approcher de Dieu. De plus, l’arche de l’alliance fut placée devant le peuple, symbolisant que l’Éternel le conduirait vers la terre promise. Aujourd’hui, l’Éternel nous « […] dirige près des eaux paisibles. » (Psaume 23:2). Nous le suivons et ce n’est pas l’inverse ! | Certains croyants demandent à Dieu : « Seigneur, pourrais-tu, s’il te plaît, bénir mon plan ? ». Nous devrions plutôt prier : « Seigneur, pourrais-tu, s’il te plaît, me révéler ton plan pré-béni afin que je le suive ? ». | « […] Tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. » (Romains 8:14).

  7. L’Éternel dit à Josué : Aujourd’hui, je commencerai à t’élever aux yeux de tout Israël, afin qu’ils sachent que je serai avec toi comme j’ai été avec Moïse.
  8. Tu donneras cet ordre aux sacrificateurs qui portent l’arche de l’alliance : Lorsque vous arriverez au bord des eaux du Jourdain, vous vous arrêterez dans le Jourdain.

    Josué 3:7-8
    Dieu choisit qui il élèvera et qui recevra son sceau d’approbation.

  9. Josué dit aux enfants d’Israël : Approchez, et écoutez les paroles de l’Éternel, votre Dieu.
  10. Josué dit : A ceci vous reconnaîtrez que le Dieu vivant est au milieu de vous, et qu’il chassera devant vous les Cananéens, les Héthiens, les Héviens, les Phéréziens, les Guirgasiens, les Amoréens et les Jébusiens :
  11. voici, l’arche de l’alliance du Seigneur de toute la terre va passer devant vous dans le Jourdain.

    Tout comme Moïse fit traverser le peuple d’Israël à travers la mer Rouge, Josué ferait traverser ce peuple à travers le Jourdain.

  12. Maintenant, prenez douze hommes parmi les tribus d’Israël, un homme de chaque tribu.

    Les douze hommes représentaient toute la nation d’Israël. Le chiffre douze représente le gouvernement de Dieu.

  13. Et dès que les sacrificateurs qui portent l’arche de l’Éternel, le Seigneur de toute la terre, poseront la plante des pieds dans les eaux du Jourdain, les eaux du Jourdain seront coupées, les eaux qui descendent d’en haut, et elles s’arrêteront en un monceau.

    La traduction Semeur dit, au verset 13 : « […] le fleuve sera coupé en deux : les eaux venant de l’amont s’arrêteront net en formant comme un mur. ».

  14. Le peuple sortit de ses tentes pour passer le Jourdain, et les sacrificateurs qui portaient l’arche de l’alliance marchèrent devant le peuple.
  15. Quand les sacrificateurs qui portaient l’arche furent arrivés au Jourdain, et que leurs pieds se furent mouillés au bord de l’eau, -le Jourdain regorge par-dessus toutes ses rives tout le temps de la moisson,
  16. les eaux qui descendent d’en haut s’arrêtèrent, et s’élevèrent en un monceau, à une très grande distance, près de la ville d’Adam, qui est à côté de Tsarthan ; et celles qui descendaient vers la mer de la plaine, la mer Salée, furent complètement coupées. Le peuple passa vis-à-vis de Jéricho.
  17. Les sacrificateurs qui portaient l’arche de l’alliance de l’Éternel s’arrêtèrent de pied ferme sur le sec, au milieu du Jourdain, pendant que tout Israël passait à sec, jusqu’à ce que toute la nation eût achevé de passer le Jourdain.

    Tel qu’annoncé par Josué, le miracle se produisit et le peuple de Jéricho vit certainement tout ce qui se produisait ! Lisons le verset 17 dans la traduction Semeur : « Le peuple traversa à la hauteur de Jéricho. Les prêtres qui portaient le coffre de l’alliance de l’Éternel s’arrêtèrent dans le lit desséché, au milieu du Jourdain, pendant que tout Israël passait à pied sec. Ils s’y tinrent fermement jusqu’à ce que tout le peuple eût achevé la traversée. ». Vraiment, Dieu peut tout ! « Oui, je suis l’Éternel, le Dieu de tout être humain. Y a-t-il une chose qui soit trop extraordinaire pour moi ? » (Jérémie 32:27, traduction Semeur).