Romains 12

  1. Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.

    Ce verset est métaphorique : il ne s’agit pas d’un sacrifice littéral mais figuré. Ici, l’apôtre Paul exhorta les croyants à se consacrer entièrement au Seigneur, prouvant qu’il est possible d’être saint et agréable à Dieu pendant notre vie !

  2. Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

    L’unique façon pour un croyant de marcher dans la volonté parfaite de Dieu est d’être transformé dans ses pensées. S’il comprend qu’il a hérité « la pensée de Christ » (1 Corinthiens 2:16), il vivra une vie transformée et épanouie. Allez plus loin dans votre étude sur les pensées dans l’enseignement « La puissance de la pensée divine ».

  3. Par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de vous de n’avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun.

    S’il y a jamais eu un homme qui avait une raison d’avoir une haute estime de lui-même, c’était Jésus. Cependant, il illustra ce qu’était la véritable humilité en s’abaissant, devenant un homme afin de sauver l’humanité. Jésus-Christ est notre modèle parfait en ce qui concerne l’humilité. Il est, en fait, notre modèle parfait en tout. « Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; et ayant paru comme un simple homme. » (Philippiens 2:5-7).

  4. Car, comme nous avons plusieurs membres dans un seul corps, et que tous les membres n’ont pas la même fonction,
  5. ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres.

    Peu importe notre positionnement dans le corps de Christ, chaque membre a son importance et son utilité.

  6. Puisque nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée, que celui qui a le don de prophétie l’exerce selon l’analogie de la foi ;

    Ce verset précise que la foi est nécessaire afin d’exercer le don de prophétie. Certains s’imaginent que si jamais Dieu devait les utiliser avec un don de l’Esprit, qu’il les « ferait » parler. Ici, l’écriture enseigne clairement que Dieu ne forcera jamais personne à faire quoi que ce soit. Si quelqu’un veut commencer à couler dans les dons du Saint-Esprit, il devra prendre un premier pas de foi et relâcher ce qu’il ressent être une parole du Seigneur pour quelqu’un ou pour une congrégation. Découvrez l’enseignement « Lumière Prophétique » afin d’approfondir vos connaissances sur ce sujet.

  7. que celui qui est appelé au ministère s’attache à son ministère ; que celui qui enseigne s’attache à son enseignement,
  8. et celui qui exhorte à l’exhortation. Que celui qui donne le fasse avec libéralité ; que celui qui préside le fasse avec zèle ; que celui qui pratique la miséricorde le fasse avec joie.

    Romains 12:7-8
    Un don doit être valorisé par celui qui le porte. On sera spirituellement attaché à ce don et l’on désirera grandir dans son opération.

  9. Que la charité soit sans hypocrisie. Ayez le mal en horreur ; attachez-vous fortement au bien.
  10. Par amour fraternel, soyez pleins d’affection les uns pour les autres ; par honneur, usez de prévenances réciproques.
  11. Ayez du zèle, et non de la paresse. Soyez fervents d’esprit. Servez le Seigneur.

    Romains 12:9-11
    L’apôtre Paul enseigna ici que l’enfant de Dieu doit marcher dans l’amour et l’honneur, aimant son prochain d’une manière authentique. L’amour pour le Seigneur se manifestera aussi par une vie remplie de zèle.

  12. Réjouissez-vous en espérance. Soyez patients dans l’affliction. Persévérez dans la prière.
  13. Pourvoyez aux besoins des saints. Exercez l’hospitalité.
  14. Bénissez ceux qui vous persécutent, bénissez et ne maudissez pas.

    L’apôtre Paul reprit l’enseignement de son seigneur et le nôtre.

  15. Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent ; pleurez avec ceux qui pleurent.

    L’empathie est une qualité qui révèle le cœur de Dieu aux hommes. Les chrétiens insensibles sont spirituellement dénaturés. Certains serviteurs de Dieu sont tellement habitués à servir le Seigneur qu’ils oublient qu’ils sont censés être comme lui. Des hommes de Dieu froids et/ou indifférents ont besoin d’être baptisés dans l’amour du Christ afin de le représenter correctement.

  16. Ayez les mêmes sentiments les uns envers les autres. N’aspirez pas à ce qui est élevé, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne soyez point sages à vos propres yeux.

    Si nous savons qui nous sommes devenus en Jésus, nous nous efforcerons d’être comme lui.

  17. Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes.
  18. S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes.
  19. Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère ; car il est écrit : A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur.
  20. Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger ; s’il a soif, donne-lui à boire ; car en agissant ainsi, ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête.
  21. Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien.

    Romains 12:17-21
    La vengeance de l’Éternel concerne la bénédiction des victimes et non la destruction des coupables. Découvrez l’enseignement « La grande récolte » afin de comprendre comment fonctionne la vengeance de l’Éternel. | Examinons le verset 20 : « Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger [la charité est pour tous les hommes, même nos ennemis] ; s’il a soif, donne-lui à boire ; car en agissant ainsi, ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête [ceci n’implique pas une punition divine, comme certains l’ont enseigné, l’implication est la suivante : la chaleur d’un amour immérité sera si inattendu qu’il fera naître en lui une peine qui le poussera à la repentance]. ».