1 Corinthiens 1

  1. Paul, appelé à être apôtre de Jésus Christ par la volonté de Dieu, et le frère Sosthène,
  2. à l’Église de Dieu qui est à Corinthe, à ceux qui ont été sanctifiés en Jésus Christ, appelés à être saints, et à tous ceux qui invoquent en quelque lieu que ce soit le nom de notre Seigneur Jésus Christ, leur Seigneur et le nôtre :
  3. que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ !

    1 Corinthiens 1:1-3
    Ce passage nous révèle d’abord que les croyants ont déjà été sanctifiés. Deuxièmement, les croyants sont aussi appelés à marcher dans la sainteté. Expliquons donc la différence entre notre position spirituelle en Jésus-Christ et notre condition humaine. Notre position en Jésus-Christ est parfaite, parce que nous sommes « en lui ». Ceci dit, dans notre condition, nous avons encore nos imperfections et nos défis. Grâce à la présence transformatrice du Saint-Esprit, notre condition s’améliore de gloire en gloire et atteindra finalement notre position de perfection en Christ. Ce jour de perfection arrivera lorsque nous nous retrouverons au ciel devant le Seigneur. D’ici ce temps, nous nous consacrons à lui, sachant que l’œuvre de l’Esprit en nous se poursuit tous les jours : « Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus Christ. » (Philippiens 1:6). Découvrez l’enseignement « Vous êtes justifié » afin d’approfondir vos connaissances sur votre sainteté et votre justification. | Actes 18:17 mentionne Sosthène comme étant un disciple qui fut battu pour sa foi.

  4. Je rends à mon Dieu de continuelles actions de grâces à votre sujet, pour la grâce de Dieu qui vous a été accordée en Jésus Christ.
  5. Car en lui vous avez été comblés de toutes les richesses qui concernent la parole et la connaissance,
  6. le témoignage de Christ ayant été solidement établi parmi vous,
  7. de sorte qu’il ne vous manque aucun don, dans l’attente où vous êtes de la manifestation de notre Seigneur Jésus Christ.

    1 Corinthiens 1:4-7
    L’apôtre Paul fut rempli de reconnaissance pour les croyants à Corinthe. Ils furent remplis de la connaissance divine en Christ, étant bien établis dans la parole de Dieu. | Examinons le verset 7 : « de sorte qu’il ne vous manque aucun don [tous les dons du Saint-Esprit sont encore valides pour l’Église de Jésus-Christ aujourd’hui, voir 1 Corinthiens 12], dans l’attente où vous êtes [l’Église est encore en attente du retour de Jésus-Christ, voir 1 Thessaloniciens 4:16-17] de la manifestation de notre Seigneur Jésus Christ [comme Jésus n’est pas encore revenu, tous les dons du Saint-Esprit sont encore présents et essentiels pour le bon fonctionnement de l’Église]. ».

  8. Il vous affermira aussi jusqu’à la fin, pour que vous soyez irréprochables au jour de notre Seigneur Jésus Christ.
  9. Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus Christ notre Seigneur.

    1 Corinthiens 1:8-9
    Tous les enfants de Dieu, bien affirmés en Jésus-Christ (qui demeure fidèle), seront trouvés irréprochables au jour du jugement. Découvrez l’enseignement « Votre identité en Jésus-Christ » pour plus d’informations sur ce sujet.

  10. Je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus Christ, à tenir tous un même langage, et à ne point avoir de divisions parmi vous, mais à être parfaitement unis dans un même esprit et dans un même sentiment.

    L’unité spirituelle ce n’est pas quelque chose qui tombe automatiquement du ciel, mais c’est une vision à choisir et à nourrir. Dieu révèle exactement comment faire pour marcher dans l’unité de l’esprit : en ayant une même conviction et une même façon de penser. Ce n’est pas ici une question d’être dans une uniformité religieuse, mais d’être ensemble dans la révélation divine reçue.

  11. Car, mes frères, j’ai appris à votre sujet, par les gens de Chloé, qu’il y a des disputes au milieu de vous.
  12. Je veux dire que chacun de vous parle ainsi : Moi, je suis de Paul ! et moi, d’Apollos ! et moi, de Céphas ! et moi, de Christ !
  13. Christ est-il divisé ? Paul a-t-il été crucifié pour vous, ou est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés ?

    1 Corinthiens 1:11-13
    Remarquons que ce rapport attristant de division révèle la présence des œuvres de la chair dans l’église de Corinthe. Découvrez la note de Romains 16:17-18 pour plus d’informations sur les divisions d’églises.

  14. Je rends grâces à Dieu de ce que je n’ai baptisé aucun de vous, excepté Crispus et Gaïus,
  15. afin que personne ne dise que vous avez été baptisés en mon nom.
  16. J’ai encore baptisé la famille de Stéphanas ; du reste, je ne sache pas que j’aie baptisé quelque autre personne.

    1 Corinthiens 1:14-16
    Imaginons que l’homme était si charnel qu’il trouvait même une fierté à dire que tel homme de Dieu l’avait baptisé ! Le véritable sens du baptême concerne notre identification à Jésus-Christ et pas une identification à un prédicateur en particulier ! Approfondissez vos connaissances bibliques sur les types de baptême dans « Le Disciple Victorieux ».

  17. Ce n’est pas pour baptiser que Christ m’a envoyé, c’est pour annoncer l’Évangile, et cela sans la sagesse du langage, afin que la croix de Christ ne soit pas rendue vaine.

    Plusieurs églises modernes ont comme objectif un nombre de personnes qu’ils baptiseront par année, s’imaginant que le baptême dans leur église sauvera les croyants. Ici, l’apôtre Paul déclara clairement que sa mission ministérielle n’était pas de baptiser les gens, mais de leur annoncer l’évangile. Bien sûr, le baptême est une ordonnance importante de l’Église, mais la priorité est celle de recevoir la vérité de l’évangile de la grâce en Jésus-Christ.

  18. Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent ; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu.

    Le message de la croix est la clé d’une vie chrétienne victorieuse et épanouie. Plusieurs chrétiens essaient d’avoir la victoire sur le péché, luttant contre la tentation. Ils croient que leurs efforts personnels, leur bonne consécration, produiront une vie victorieuse. Malheureusement, la foi dans leurs propres forces humaines ne mène qu’à la défaite. La Bible nous révèle plutôt que nous sommes appelés à combattre le bon combat de la foi, car ce dernier a déjà été remporté par le seigneur Jésus-Christ il y a 2000 ans ! Notre victoire a déjà été acquise par notre Seigneur. Il faut donc la recevoir par la foi. C’est alors que la puissance du Saint-Esprit nous accorde la victoire quotidienne.

  19. Aussi est-il écrit : Je détruirai la sagesse des sages, Et j’anéantirai l’intelligence des intelligents.
  20. Où est le sage ? où est le scribe ? où est le disputeur de ce siècle ? Dieu n’a-t-il pas convaincu de folie la sagesse du monde ?
  21. Car puisque le monde, avec sa sagesse, n’a point connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication.

    1 Corinthiens 1:19-21
    Les hommes se voient sages à leurs yeux. L’Éternel nous révèle que le véritable chemin de la sagesse est celui de la crainte de Dieu : « La crainte de l’Éternel est le commencement de la sagesse ; tous ceux qui l’observent ont une raison saine. Sa gloire subsiste à jamais. » (Psaume 111:10). | « … la sagesse de ses [faux] sages périra, et l’intelligence de ses hommes intelligents [une fausse intelligence humaine] disparaîtra. » (Ésaïe 29:14).

  22. Les Juifs demandent des miracles et les Grecs cherchent la sagesse :
  23. nous, nous prêchons Christ crucifié ; scandale pour les Juifs et folie pour les païens,
  24. mais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs.
  25. Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes.

    1 Corinthiens 1:22-25
    Les Juifs s’attendaient à voir le signe du messie victorieux, assis sur son trône, pas le Christ crucifié qui était pour eux un sujet de scandale. Les Grecs, quant à eux, écoutaient des hommes supposément sages, s’imaginant que la croix de Christ était une folie. Au final, la puissance et la sagesse véritable de Dieu (pour tous les hommes) résident dans le message de la croix.

  26. Considérez, frères, que parmi vous qui avez été appelés il n’y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles.
  27. Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages ; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes ;
  28. et Dieu a choisi les choses viles du monde et celles qu’on méprise, celles qui ne sont point, pour réduire à néant celles qui sont,
  29. afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu.
  30. Or, c’est par lui que vous êtes en Jésus Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption,
  31. afin, comme il est écrit, que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur.

    1 Corinthiens 1:26-31
    L’apôtre Paul révéla ici que les gens dans l’église de Corinthe n’étaient pas forcément des personnes hautement estimées selon les hommes. En fait, ils étaient même méprisés par leurs contemporains. Pourtant Dieu les avait choisis, nous rappelant que seul Dieu, notre ultime source, qualifie et, par conséquent, mérite la gloire. « Ainsi parle l’Éternel : Que le sage ne se glorifie pas de sa sagesse, que le fort ne se glorifie pas de sa force, que le riche ne se glorifie pas de sa richesse. » (Jérémie 9:23).