Actes 14

  1. À Icone, Paul et Barnabas entrèrent ensemble dans la synagogue des Juifs, et ils parlèrent de telle manière qu’une grande multitude de Juifs et de Grecs crurent.
  2. Mais ceux des Juifs qui ne crurent point excitèrent et aigrirent les esprits des païens contre les frères.

    Actes 14:1-2
    Paul et Barnabas eurent un ministère très fructueux auprès des Juifs et des Grecs. Ce ministère déclencha ensuite une opposition démoniaque de la part des Juifs religieux qui rejetaient leur message.

  3. Ils restèrent cependant assez longtemps à Icone, parlant avec assurance, appuyés sur le Seigneur, qui rendait témoignage à la parole de sa grâce et permettait qu’il se fît par leurs mains des prodiges et des miracles.

    Lorsque le Seigneur approuve une œuvre ministérielle, aucun démon de l’enfer ne pourra l’arrêter. | Paul prêchait « la parole de sa grâce » (Éphésiens 2:8-10) qui demeure le « message de la foi » (Romains 10:8) que nous prêchons aujourd’hui.

  4. La population de la ville se divisa : les uns étaient pour les Juifs, les autres pour les apôtres.

    Satan se spécialise dans les divisions, que ce soit dans les relations matrimoniales, politiques, spirituelles ou autres. Notez que le mot « vision » se retrouve dans le mot « division ». La « di-vision » « divise une vision » en y apportant une vision contradictoire. La division cherche son intérêt personnel plutôt que l’amour et l’unité. La Bible révèle que les divisions sont une œuvre de la chair (Galates 5:20). De plus, la parole de Dieu avertit les chrétiens de ne pas être en relation avec des agents de division : « Je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui causent des divisions et des scandales, au préjudice de l’enseignement que vous avez reçu. Éloignez-vous d’eux. » (Romains 16:17). Lorsqu’un chrétien décide d’obéir au commandement du Seigneur, s’éloignant de certaines personnes qui divisent, il peut être faussement accusé de ne pas être aimant. En fait, son obéissance n’est pas un manque d’amour mais l’expression de son amour pour Dieu et une marque de sagesse. Un croyant qui s’associe à des personnes qui divisent s’expose lui-même à des dangers spirituels. En désobéissant à la parole de Dieu, il peut devenir confus et même l’influencer à emprunter, lui aussi, la voie de la division.

  5. Et comme les païens et les Juifs, de concert avec leurs chefs, se mettaient en mouvement pour les outrager et les lapider,
  6. Paul et Barnabas, en ayant eu connaissance, se réfugièrent dans les villes de la Lycaonie, à Lystre et à Derbe, et dans la contrée d’alentour.
  7. Et ils y annoncèrent la bonne nouvelle.

    Actes 14:5-7
    La sagesse conduisit les missionnaires à s’évader vers un territoire moins hostile pendant un temps.

  8. À Lystre, se tenait assis un homme impotent des pieds, boiteux de naissance, et qui n’avait jamais marché.
  9. Il écoutait parler Paul. Et Paul, fixant les regards sur lui et voyant qu’il avait la foi pour être guéri,
  10. dit d’une voix forte : Lève-toi droit sur tes pieds. Et il se leva d’un bond et marcha.

    Actes 14:8-10
    La guérison miraculeuse de l’homme impotent des pieds, boiteux de naissance, eut un impact majeur à Lystre. Notons que Paul ne prêchait pas l’évangile réduit d’aujourd’hui, supprimant la guérison des malades et prêchant uniquement sur le pardon des péchés. Non, Paul prêchait le plein évangile, alors Dieu confirmait son message par la manifestation du miraculeux.

  11. À la vue de ce que Paul avait fait, la foule éleva la voix, et dit en langue lycaonienne : Les dieux sous une forme humaine sont descendus vers nous.
  12. Ils appelaient Barnabas Jupiter, et Paul Mercure, parce que c’était lui qui portait la parole.
  13. Le prêtre de Jupiter, dont le temple était à l’entrée de la ville, amena des taureaux avec des bandelettes vers les portes, et voulait, de même que la foule, offrir un sacrifice.

    Actes 14:11-13
    Les païens ne discernèrent pas que Dieu avait agit parmi eux. Ils attribuèrent le miracle du boiteux aux dieux qui auraient pris « une forme humaine » et qui seraient descendus vers eux.

  14. Les apôtres Barnabas et Paul, ayant appris cela, déchirèrent leurs vêtements, et se précipitèrent au milieu de la foule,
  15. en s’écriant : O hommes, pourquoi agissez-vous de la sorte ? Nous aussi, nous sommes des hommes de la même nature que vous ; et, vous apportant une bonne nouvelle, nous vous exhortons à renoncer à ces choses vaines, pour vous tourner vers le Dieu vivant, qui a fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qui s’y trouve.

    Actes 14:14-15
    Barnabas et Paul refusèrent de prendre la gloire de Dieu pour eux-mêmes, mais ils prêchèrent la vérité concernant le Dieu vivant.

  16. Ce Dieu, dans les âges passés, a laissé toutes les nations suivre leurs propres voies,

    De nombreux sceptiques de la Bible posent la question : « Si Dieu existe, pourquoi le mal existe-t-il dans le monde ? ». Une partie de la réponse se trouve dans ce verset. Dieu, en effet, a donné à l’homme la liberté de se gouverner. L’homme, sans Dieu, s’est révélé être un horrible gouverneur, récoltant la douleur et le chagrin. Cela dit, Dieu n’a pas dit son dernier mot ! Le jour viendra où Jésus-Christ, le prince de la paix, régnera en roi sur la terre (Ésaïe 2:4, 9:7, Psaumes 46:9).

  17. quoiqu’il n’ait cessé de rendre témoignage de ce qu’il est, en faisant du bien, en vous dispensant du ciel les pluies et les saisons fertiles, en vous donnant la nourriture avec abondance et en remplissant vos coeurs de joie.

    La liberté de l’homme de mal gouverner n’empêcha pas Dieu de révéler sa bonté de cœur.

  18. À peine purent-ils, par ces paroles, empêcher la foule de leur offrir un sacrifice.

    Indépendamment de la race ou de la culture, tous les hommes adorent quelque chose parce que l’humanité a été créée pour adorer. Certains adorent le vrai Dieu vivant tandis que d’autres adorent les bêtes ou même eux-mêmes ! Romains 1:25 précise que les hommes : « ont adoré et servi la créature au lieu du créateur ». Le passage de Romains 1:22-23 ajoute : « Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous ; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. ». Ici, les hommes idolâtres de Lystre se préparaient à sacrifier des taureaux en l’honneur des deux missionnaires, s’imaginant que Barnabas était le dieu Jupiter, et que Paul était le dieu Mercure.

  19. Alors survinrent d’Antioche et d’Icone des Juifs qui gagnèrent la foule, et qui, après avoir lapidé Paul, le traînèrent hors de la ville, pensant qu’il était mort.

    Satan ne se contente jamais de s’opposer aux pieux. Puisque les deux missionnaires réussirent à fuir les hostilités d’Antioche et d’Icone, ces mêmes hommes remplis de démons apportèrent leur opposition à Lystre. 2 Corinthiens 12:7 précise qu’un « ange de Satan » fut assigné contre l’apôtre Paul, suscitant une certaine opposition partout où il allait. La tradition qualifia à tort cette « écharde dans la chair » comme étant une maladie : « et pour que je ne sois pas enflé d’orgueil, à cause de l’excellence de ces révélations, il m’a été mis une écharde dans la chair, un ange de Satan pour me souffleter et m’empêcher de m’enorgueillir. ». Nous comprenons que l’expression « écharde dans la chair » se réfère à une opposition spirituelle. Les ennemis du peuple de Dieu sont mentionnés dans des termes similaires ailleurs dans les écritures : « Des épines dans vos yeux et des aiguillons dans vos côtés » (Nombres 33:55) et « un fouet dans vos côtés et des épines dans vos yeux » (Josué 23:13). Voir les commentaires sur « L’écharde dans la chair » pour plus d’informations. | La phrase « après avoir lapidé Paul, le traînèrent hors de la ville, pensant qu’il était mort » révèle que les hommes croyaient vraiment qu’ils avaient lapidé à mort l’apôtre Paul.

  20. Mais, les disciples l’ayant entouré, il se leva, et entra dans la ville. Le lendemain, il partit pour Derbe avec Barnabas.

    Examinons ce verset : « Mais, les disciples l’ayant entouré [bien que le texte ne le précise pas, je crois que les disciples n’ont pas simplement entouré Paul mais qu’ils ont aussi prié pour lui. Il est fort possible qu’ils ont prié pour sa résurrection], il se leva [si Paul n’était pas mort, il s’était certainement évanoui ou était tombé dans le coma. Indépendamment de ce que Paul a vraiment vécu, le fait qu’il fut relevé et qu’il a pu prêcher dès le lendemain révèle une intervention divine certaine. Notons que la lapidation d’une personne impliquait que des pierres lui soient lancées partout sur le corps, atteignant la tête de la victime, jusqu’à ce que la mort s’ensuive. Si les assaillants croyaient que Paul était mort, sa tête avait sans aucun doute été atteinte par les pierres] et entra dans la ville. Le lendemain, il partit pour Derbe avec Barnabas [un jour après avoir été lapidé et laissé pour mort, Paul continua son travail de missionnaire ! Ce n’est rien de moins qu’un miracle !]. ». Paul ne prit pas quelques jours de repos afin de guérir et se remettre un peu du fait qu’il avait été lapidé. Il fut manifestement touché surnaturellement, ce qui lui permit de voyager environ 32 kilomètres dès le lendemain.

  21. Quand ils eurent évangélisé cette ville et fait un certain nombre de disciples, ils retournèrent à Lystre, à Icone et à Antioche,
  22. fortifiant l’esprit des disciples, les exhortant à persévérer dans la foi, et disant que c’est par beaucoup de tribulations qu’il nous faut entrer dans le royaume de Dieu.

    Actes 14:21-22
    Après une mission bien réussie à Derbe, Paul retourna à Lystre, où il fut lapidé, ainsi qu’à Icone et à Antioche. Cet homme fut certainement courageux et plein de foi, fortifiant et exhortant les croyants à la persévérance malgré la persécution.

  23. Ils firent nommer des anciens dans chaque Église, et, après avoir prié et jeûné, ils les recommandèrent au Seigneur, en qui ils avaient cru.
  24. Traversant ensuite la Pisidie, ils vinrent en Pamphylie,
  25. annoncèrent la parole à Perge, et descendirent à Attalie.
  26. De là ils s’embarquèrent pour Antioche, d’où ils avaient été recommandés à la grâce de Dieu pour l’oeuvre qu’ils venaient d’accomplir.
  27. Après leur arrivée, ils convoquèrent l’Église, et ils racontèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux, et comment il avait ouvert aux nations la porte de la foi.
  28. Et ils demeurèrent assez longtemps avec les disciples.

    Actes 14:23-28
    Lisons le verset 23 dans la version Ostervald : « et après avoir prié et jeûné, ils établirent des anciens dans chaque église, et les recommandèrent au Seigneur, en qui ils avaient cru. ». Paul et Barnabas cherchèrent certainement la direction du Seigneur afin d’établir les responsables d’églises choisis premièrement par Dieu. Ces anciens superviseraient les nouvelles églises qui venaient d’être implantées. | Paul et Barnabas poursuivirent leurs voyages missionnaires.

Êtes-vous béni par le travail effectué par l’équipe du département « Les publications Victoire » ?

Avez-vous pensé à être un canal de bénédiction vous-même ?

Si vous avez à coeur de servir le seigneur Jésus avec les talents que Dieu vous donné, inscrivez-vous et recevez un document de présentation du département, un mot du directeur et plusieurs catégories de services potentiels (transcription, relecture orthographique, gestion de contenu, organisation, graphisme, …).

Prenez votre place à nos côtés pour glorifier Dieu avec vos capacités et des actions concrètes.