Actes 21

  1. Nous nous embarquâmes, après nous être séparés d’eux, et nous allâmes directement à Cos, le lendemain à Rhodes, et de là à Patara.

    Luc faisait partie du groupe qui eut quitté Éphèse.

  2. Et ayant trouvé un navire qui faisait la traversée vers la Phénicie, nous montâmes et partîmes.
  3. Quand nous fûmes en vue de l’île de Chypre, nous la laissâmes à gauche, poursuivant notre route du côté de la Syrie, et nous abordâmes à Tyr, où le bâtiment devait décharger sa cargaison.
  4. Nous trouvâmes les disciples, et nous restâmes là sept jours. Les disciples, poussés par l’Esprit, disaient à Paul de ne pas monter à Jérusalem.

    Les disciples furent « poussés par l’Esprit, disaient à Paul de ne pas monter à Jérusalem ». Paul rejeta cet avertissement. Certes, nous savons que le Saint-Esprit eut appelé Paul à se rendre à Jérusalem : « Et maintenant voici, lié par l’Esprit, je vais à Jérusalem, ne sachant pas ce qui m’y arrivera ; seulement, de ville en ville, l’Esprit Saint m’avertit que des liens et des tribulations m’attendent. » (Actes 20:22-23), ceci dit, puisque le Saint-Esprit le prévenait concernant l’opposition à venir, il semble que Dieu l’appelait à discerner le bon moment pour s’y rendre. Nous commenterons ce point sous les versets 10 à 15.

  5. Mais, lorsque nous fûmes au terme des sept jours, nous nous acheminâmes pour partir, et tous nous accompagnèrent avec leur femme et leurs enfants jusque hors de la ville. Nous nous mîmes à genoux sur le rivage, et nous priâmes.
  6. Puis, ayant pris congé les uns des autres, nous montâmes sur le navire, et ils retournèrent chez eux.
  7. Achevant notre navigation, nous allâmes de Tyr à Ptolémaïs, où nous saluâmes les frères, et passâmes un jour avec eux.
  8. Nous partîmes le lendemain, et nous arrivâmes à Césarée. Étant entrés dans la maison de Philippe l’évangéliste, qui était l’un des sept, nous logeâmes chez lui.
  9. Il avait quatre filles vierges qui prophétisaient.

    Actes 21:8-9
    Les quatre filles de Philippe qui prophétisaient confirmèrent la parole prophétique du prophète Joël (Joël 2:28) citée également dans Actes 2:17 : « Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair ; vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions, et vos vieillards auront des songes. ».

  10. Comme nous étions là depuis plusieurs jours, un prophète, nommé Agabus, descendit de Judée,
  11. et vint nous trouver. Il prit la ceinture de Paul, se lia les pieds et les mains, et dit : Voici ce que déclare le Saint Esprit : L’homme à qui appartient cette ceinture, les Juifs le lieront de la même manière à Jérusalem, et le livreront entre les mains des païens.
  12. Quand nous entendîmes cela, nous et ceux de l’endroit, nous priâmes Paul de ne pas monter à Jérusalem.
  13. Alors il répondit : Que faites-vous, en pleurant et en me brisant le coeur ? Je suis prêt, non seulement à être lié, mais encore à mourir à Jérusalem pour le nom du Seigneur Jésus.
  14. Comme il ne se laissait pas persuader, nous n’insistâmes pas, et nous dîmes : Que la volonté du Seigneur se fasse !
  15. Après ces jours-là, nous fîmes nos préparatifs, et nous montâmes à Jérusalem.

    Actes 21:10-15
    Le prophète Agabus descendit de la Judée afin d’avertir l’Apôtre Paul concernant son voyage pour Jérusalem. Rappelons-nous que ce prophète était un porte-parole crédible du Seigneur : « L’un deux, nommé Agabus, se leva, et annonça par l’Esprit qu’il y aurait une grande famine sur toute la terre. Elle arriva, en effet, sous Claude. » (Actes 11:28). | Ici, Agabus se lia les pieds et les mains, symbolisant ce qui arriverait à Paul s’il poursuivait sa route vers Jérusalem. Paul répliqua : « Je suis prêt, non seulement à être lié, mais encore à mourir à Jérusalem pour le nom du Seigneur Jésus. » (verset 13). Nous pouvons certainement admirer l’amour et la dévotion de Paul pour Jésus. Ceci étant dit, était-ce là la volonté parfaite de Dieu pour lui de s’y rendre à ce moment-là ? Le verset 14 énonce la prière des disciples : « Que la volonté du Seigneur se fasse ! ». Puisque les hommes sont des agents moraux libres, les méchants peuvent attaquer et s’opposer aux serviteurs de Dieu comme ils veulent. Bien sûr, leurs mauvaises actions vont à l’encontre de la volonté de Dieu. C’est pour cette même raison que le Saint-Esprit l’avait prévenu (Actes 21:4) de ce qui l’attendait à Jérusalem. Je crois personnellement que Paul aurait pu tenir compte des avertissements du Saint-Esprit et attendre un autre moment pour ce voyage.

  16. Quelques disciples de Césarée vinrent aussi avec nous, et nous conduisirent chez un nommé Mnason, de l’île de Chypre, ancien disciple, chez qui nous devions loger.
  17. Lorsque nous arrivâmes à Jérusalem, les frères nous reçurent avec joie.
  18. Le lendemain, Paul se rendit avec nous chez Jacques, et tous les anciens s’y réunirent.

    L’apôtre Jacques, le frère de Jésus, était le pasteur principal de l’église de Jérusalem. Cette église avait aussi des « anciens ». Éphésiens 4:11 mentionne la vision divine pour une équipe ministérielle pour l’église locale : « Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs. ».

  19. Après les avoir salués, il raconta en détail ce que Dieu avait fait au milieu des païens par son ministère.
  20. Quand ils l’eurent entendu, ils glorifièrent Dieu. Puis ils lui dirent : Tu vois, frère, combien de milliers de Juifs ont cru, et tous sont zélés pour la loi.
  21. Or, ils ont appris que tu enseignes à tous les Juifs qui sont parmi les païens à renoncer à Moïse, leur disant de ne pas circoncire les enfants et de ne pas se conformer aux coutumes.
  22. Que faire donc ? Sans aucun doute la multitude se rassemblera, car on saura que tu es venu.
  23. C’est pourquoi fais ce que nous allons te dire. Il y a parmi nous quatre hommes qui ont fait un voeu ;
  24. prends-les avec toi, purifie-toi avec eux, et pourvois à leur dépense, afin qu’ils se rasent la tête. Et ainsi tous sauront que ce qu’ils ont entendu dire sur ton compte est faux, mais que toi aussi tu te conduis en observateur de la loi.
  25. À l’égard des païens qui ont cru, nous avons décidé et nous leur avons écrit qu’ils eussent à s’abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de l’impudicité.
  26. Alors Paul prit ces hommes, se purifia, et entra le lendemain dans le temple avec eux, pour annoncer à quel jour la purification serait accomplie et l’offrande présentée pour chacun d’eux.

    Actes 21:20-26
    L’apôtre Jacques voulut que Paul fasse un vœu qui convaincrait les Juifs qu’il respectait toujours de la loi mosaïque. Bien sûr, Paul respectait la loi mais à la lumière de la révélation de la grâce : Tout a été parfaitement accompli par Jésus. | Paul accepta de faire ce que Jacques lui demandait de faire, voulant honorer Jacques et l’église. Nous savons que Jacques n’avait pas encore la pleine révélation de la grâce.

  27. Sur la fin des sept jours, les Juifs d’Asie, ayant vu Paul dans le temple, soulevèrent toute la foule, et mirent la main sur lui,
  28. en criant : Hommes Israélites, au secours ! Voici l’homme qui prêche partout et à tout le monde contre le peuple, contre la loi et contre ce lieu ; il a même introduit des Grecs dans le temple, et a profané ce saint lieu.
  29. Car ils avaient vu auparavant Trophime d’Éphèse avec lui dans la ville, et ils croyaient que Paul l’avait fait entrer dans le temple.
  30. Toute la ville fut émue, et le peuple accourut de toutes parts. Ils se saisirent de Paul, et le traînèrent hors du temple, dont les portes furent aussitôt fermées.
  31. Comme ils cherchaient à le tuer, le bruit vint au tribun de la cohorte que tout Jérusalem était en confusion.

    Actes 21:30-31
    La foule religieuse saisit Paul et voulut le tuer.

  32. À l’instant il prit des soldats et des centeniers, et courut à eux. Voyant le tribun et les soldats, ils cessèrent de frapper Paul.
  33. Alors le tribun s’approcha, se saisit de lui, et le fit lier de deux chaînes. Puis il demanda qui il était, et ce qu’il avait fait.

    La parole prophétique d’Agabus (Actes 21:11) s’accomplit exactement à ce moment. Paul fut lié et attaché à deux soldats, l’un de chaque côté.

  34. Mais dans la foule les uns criaient d’une manière, les autres d’une autre ; ne pouvant donc rien apprendre de certain, à cause du tumulte, il ordonna de le mener dans la forteresse.
  35. Lorsque Paul fut sur les degrés, il dut être porté par les soldats, à cause de la violence de la foule ;
  36. car la multitude du peuple suivait, en criant : Fais-le mourir !
  37. Au moment d’être introduit dans la forteresse, Paul dit au tribun : M’est-il permis de te dire quelque chose ? Le tribun répondit : Tu sais le grec ?
  38. Tu n’es donc pas cet Égyptien qui s’est révolté dernièrement, et qui a emmené dans le désert quatre mille brigands ?
  39. Je suis Juif, reprit Paul, de Tarse en Cilicie, citoyen d’une ville qui n’est pas sans importance. Permets-moi, je te prie, de parler au peuple.
  40. Le tribun le lui ayant permis, Paul, debout sur les degrés, fit signe de la main au peuple. Un profond silence s’établit, et Paul, parlant en langue hébraïque, dit :