Genèse 6

  1. Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées,
  2. les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent.
  3. Alors l’Éternel dit : Mon esprit ne restera pas à toujours dans l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans.

    Est-il encore possible de vivre jusqu’à 120 ans ? Deutéronome 34:7 déclare que : « Moïse était âgé de cent vingt ans [120] lorsqu’il mourut ; sa vue n’était point affaiblie, et sa vigueur n’était point passée. ». On peut raisonner en disant : « oui mais c’était Moïse ! ». C’est assez vrai, cependant, évaluons si notre vision actuelle est celle de la parole de Dieu ! Traditionnellement, le Psaume 90:10 a été cité à propos de l’espérance de vie de l’homme : « Les jours de nos années s’élèvent à soixante-dix ans [70], et, pour les plus robustes, à quatre-vingts ans [80]… ». Toutefois les chrétiens qui croient en la puissance de la bénédiction devraient viser beaucoup plus haut !Une note de bas de page du Psaume 90 dans la traduction The Amplified Bible explique : « Ce psaume est attribué à Moïse, qui intercède auprès de Dieu pour supprimer la malédiction qui a été nécessaire pour que chaque Israélite de plus de vingt ans (quand ils se sont rebellés contre Dieu à Kadès-Barnéa) meurt avant d’atteindre la terre promise (Nombres 14:26-35). Moïse dit que la plupart d’entre eux meurent à l’âge de soixante-dix ans. Ce nombre a souvent été confondu avec une durée de vie définie pour toute l’humanité. Ce n’était pas destiné à se référer à n’importe qui, seulement aux Israélites qui étaient sous la malédiction au cours de ces quarante années particulières. Soixante-dix ans n’a jamais été la durée moyenne de la vie pour l’humanité. Lorsque Jacob, le père des douze tribus, avait atteint 130 ans (Genèse 47:9), il s’est plaint de ne pas avoir atteint les années de ses ancêtres immédiats. En fait, Moïse lui-même a vécu jusqu’à 120 ans, Aaron 123, Miriam plusieurs années de plus et Josué 110 ans. Notez également que dans le millénaire du règne de Jésus sur la terre, une personne mourant à 100 ans sera toujours considérée comme un enfant (Ésaïe 65:20). ».Il faut donc comprendre que les Israélites morts à 70 ans vivaient sous la malédiction causée par leur propre désobéissance. Galates 3:13 révèle que Jésus nous a rachetés de la malédiction, étant devenu une malédiction pour nous. Si Jésus est notre Seigneur, nous sommes libérés de la malédiction : la maladie, la pauvreté, la destruction et la mort prématurée. Le Seigneur dit concernant celui qui demeure sous son abri : « Je le rassasierai de longs jours, et je lui ferai voir mon salut. » (Psaume 91:16). Beaucoup pensent que nous sommes des simples robots, n’ayant aucune autorité sur notre durée de vie. Notez que l’épître aux Éphésiens 6:2-3 contredit cette croyance populaire : « Honore ton père et ta mère (c’est le premier commandement avec une promesse), afin que tu sois heureux et que tu vives longtemps sur la terre. ». Qui décide si nous allons marcher dans l’honneur ou pas ? Nous ou Dieu ? Soyons donc sages ! Croyons et visons pour une longue vie heureuse, bénie et en santé : « Dans sa droite [celle de la sagesse] est une longue vie ; dans sa gauche, la richesse et la gloire. » (Proverbe 3:16). « Vous servirez l’Éternel, votre Dieu, et il bénira votre douleur et vos eaux, et j’éloignerai la maladie du milieu de toi. Il n’y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile. Je remplirai le nombre de tes jours. » (Exode 23:25-26).

  4. Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu’elles leur eurent donné des enfants : ce sont ces héros qui furent fameux dans l’antiquité.

    Les Nephilim étaient des hybrides, la progéniture issue de l’union d’anges déchus, « les fils de Dieu », avec des femmes : « Car, si Dieu n’a pas épargné les anges qui ont péché, mais s’il les a précipités dans les abîmes de ténèbres et les réserve pour le jugement. » (2 Pierre 2:4). Ces anges déchus ont quitté leur corps spirituel prenant un corps physique et visible afin de s’unir aux femmes. Tous leurs enfants, les Nephilim, ont été exterminés par le déluge. Comme la Bible mentionne les Nephilim à nouveau après le déluge (Nombres 13:33), nous pouvons conclure que le même phénomène d’accouplement s’est reproduit après le déluge : « Je veux vous rappeler, à vous qui savez fort bien toutes ces choses, que le Seigneur, après avoir sauvé le peuple et l’avoir tiré du pays d’Égypte, fit ensuite périr les incrédules ; qu’il a réservé pour le jugement du grand jour, enchaînés éternellement par les ténèbres, les anges qui n’ont pas gardé leur dignité, mais qui ont abandonné leur propre demeure [leur corps spirituel en grec : «oiketerion»]. » (Jude 5-6). Certains chrétiens rejettent cette explication concernant les Nephilim citant : « … à la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel. » (Matthieu 22:30). Le texte se réfère au mariage et ne qualifie pas les anges de créatures asexuées. Il est vrai qu’un esprit n’a ni chair ni os. Ceci dit, Jude 6 précise que ces anges ont abandonné leur corps spirituel, ce qui signifie qu’un ange peut donc prendre une forme physique. De plus, la Bible révèle clairement que les anges sont des esprits pouvant prendre un corps physique : « N’oubliez pas l’hospitalité ; car, en l’exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir. » (Hébreux 13:2). Voyez aussi : Les chérubins empêchaient le retour d’Adam et Eve dans le jardin d’Eden (Genèse 3:22-24) ; Abraham donna à manger à Jésus et à deux anges qui allaient détruire Sodome et Gomorrhe (​​Genèse 18:1-8) ; Ces mêmes anges étaient en danger de se faire violer par les hommes de Sodome (Genèse 19:1-5) ; Le chef de l’armée de l’Éternel est venu à la rencontre de Josué (Josué 4:13-5:2).

  5. L’Éternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur coeur se portaient chaque jour uniquement vers le mal.
  6. L’Éternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son coeur.

    Puisque Dieu connaît la fin depuis le commencement (Ésaïe 46:10), comment pourrait-il se repentir de quelque action que ce soit ? En fait, l’expression « Dieu se repent » est un anthropomorphisme (parlant de Dieu en termes humains) tel qu’il doit être compris par les humains. Vraiment, « Dieu n’est point un homme pour mentir, ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’il a dit, ne le fera-t-il pas ? Ce qu’il a déclaré, ne l’exécutera-t-il pas ? » (Nombres 23:19). Cette forme de langage exprime simplement la tristesse dans son cœur lorsque l’humanité se rebelle contre lui.

  7. Et l’Éternel dit : J’exterminerai de la face de la terre l’homme que j’ai créé, depuis l’homme jusqu’au bétail, aux reptiles, et aux oiseaux du ciel ; car je me repens de les avoir faits.
  8. Mais Noé trouva grâce aux yeux de l’Éternel.
  9. Voici la postérité de Noé. Noé était un homme juste et intègre dans son temps ; Noé marchait avec Dieu.
  10. Noé engendra trois fils : Sem, Cham et Japhet.
  11. La terre était corrompue devant Dieu, la terre était pleine de violence.
  12. Dieu regarda la terre, et voici, elle était corrompue ; car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre.
  13. Alors Dieu dit à Noé : La fin de toute chair est arrêtée par devers moi ; car ils ont rempli la terre de violence ; voici, je vais les détruire avec la terre.
  14. Fais-toi une arche de bois de gopher ; tu disposeras cette arche en cellules, et tu l’enduiras de poix en dedans et en dehors.

    Dieu offre toujours une échappatoire à ses fidèles : « Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l’acquisition du salut par notre Seigneur Jésus Christ. » (1 Thessaloniciens 5:9).

  15. Voici comment tu la feras : l’arche aura trois cents coudées de longueur, cinquante coudées de largeur et trente coudées de hauteur.
  16. Tu feras à l’arche une fenêtre, que tu réduiras à une coudée en haut ; tu établiras une porte sur le côté de l’arche ; et tu construiras un étage inférieur, un second et un troisième.
  17. Et moi, je vais faire venir le déluge d’eaux sur la terre, pour détruire toute chair ayant souffle de vie sous le ciel ; tout ce qui est sur la terre périra.
  18. Mais j’établis mon alliance avec toi ; tu entreras dans l’arche, toi et tes fils, ta femme et les femmes de tes fils avec toi.

    Remarquez que Dieu est un Dieu qui donne et qui garde son alliance. Voir aussi Deutéronome 8:18 et Psaume 138:2.

  19. De tout ce qui vit, de toute chair, tu feras entrer dans l’arche deux de chaque espèce, pour les conserver en vie avec toi : il y aura un mâle et une femelle.
  20. Des oiseaux selon leur espèce, du bétail selon son espèce, et de tous les reptiles de la terre selon leur espèce, deux de chaque espèce viendront vers toi, pour que tu leur conserves la vie.
  21. Et toi, prends de tous les aliments que l’on mange, et fais-en une provision auprès de toi, afin qu’ils te servent de nourriture ainsi qu’à eux.
  22. C’est ce que fit Noé : il exécuta tout ce que Dieu lui avait ordonné.